Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 4. Episode 8.

30 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2012-11-30-09h39m32s185.png

 

Glee // Saison 4. Episode 8. Thanksgiving.


On a beau dire tout ce que l'on veut sur Gangnam Style, en plus d'être l'une des chansons les plus populaires au monde il s'agit aussi d'un vrai hymne à la joie. La performance des New Directions sur ce titre était tout simplement excellente. J'avais peur que ce soit raté et aucunement. Bien au contraire c'est réussi et ça m'a donné des frissons comme rarement les performances de groupe de Glee ont pu m'en donner. C'est enivrant et l'on n'a pas envie que cela s'arrête alors que l'épisode prend fin sur cette chanson bien évidemment on ressent une certaine frustration. Pas que ce soit une mauvaise chose car cela donne encore plus envie de voir la suite mais j'aime bien l'idée que l'on nous crée un petit cliffangher et que l'on ne nous donne pas le nom du gagnant dès l'épisode en lui même. Sans compter que le malaise de Marley pourrait très bien leurs causer pas mal de problème (le fait qu'une fille se drogue aux laxatifs uniquement pour rentrer dans sa robe, comme si la pression avait été mise sur elle ?). Mais avant toute chose, "Thanksgiving" est l'occasion pour Glee de faire revenir les anciens qui vont alors devenir les mentors des nouveaux.

Tout débute de façon très étrange. Faire revenir tout le monde comme ça dans l'auditorium comme une entrée de musical sur le très joli mash-up "Homeward Bound / Home". Tout le monde est là (sauf Rachel et Kurt restés à New York). C'est une très jolie séquence qui permet aussi de retrouver Quinn Fabray et Dieu sait qu'elle me manque finalement. Je n'aurais jamais cru et pourtant... "Just like we promised" qu'ils en disent. Bien évidemment qu'ils allaient tous se retrouver un jour ou l'autre dans la série. C'était d'une logique implacable. En tout cas, j'ai trouvé cette mise en scène réussie. Et pour ouvrir un épisode je pense que l'on ne pouvait pas faire beaucoup mieux. Chacun va retrouver ses marques à McKinley comme par exemple Quinn et Santana qui vont trouver le moyen de se battre. La giffle était grandiose. Un moment que j'attendais sans même savoir qu'il allait avoir lieu. Ce sera aussi l'occasion pour Quinn de se rapprocher de Kity car au fond elles se ressemblent mais Kity est surtout fan de Quinn en se demandant chaque jour "WWQFD ?" (What Would Quinn Fabray Do ?*). Amusant même si le côté idolâtre des anciens stars des New Direction est quand même surestimé.
vlcsnap-2012-11-30-09h26m20s205.pngNous n'aurons pas la chance de voir suffisamment d'échanges entre Jake et son demi frère Noah. J'aurais bien aimé qu'ils échangent un peu plus et qu'ils nous offrent une vraie complicité. Cela se définira alors à un échange de répliques. Dommage. Un peu comme entre Santana et Marley. Santana va jouer à l'ange gardien pour Marley, c'était mignon et surtout très touchant de sa part. On est loin de la Santana "bitch" de la saison 2 par exemple. C'est une preuve que les anciens ont grandis et qu'ils sont des adultes maintenant (comme Brody le dit si bien à Rachel qui joue encore comme si elle était au lycée). Il faut savoir prendre ses responsabilités. Pendant ce temps les nouveaux ont chacuns leurs envies face aux Sectionals. Pour Marley c'est un rêve de petite fille quand elle se revoit rêver d'être devant un public. Pour Ryder c'est enfin prouver qu'il peut être mis en avant quelque part et que Jake n'est pas toujours là pour lui voler la vedette (au fond Jake est très gentil et c'est ce que j'aime bien chez ce personnage qui au départ était dépeint comme une sorte d'ersatz de Puck). Il est amoureux de Marley et donc beaucoup plus tendre.

Chacun trouve donc sa place et pour le mieux. Pendant ce temps, retour inattendu de Sarah Jessica Parker dans le rôle d'Isabelle. C'est une excellente chose qu'elle reste dans les parages en espérant qu'elle revienne aussi régulièrement. Elle à l'air de s'amuser comme une gamine dans Glee et c'est surement ce qui la fait revenir à chaque fois. Elle va se retrouver à chanter et danser sur un mash up de "Let's Have a Kiki / Turkey Lurkey Time". Un mash up dégueulasse musicalement (sauf sur la partie avec la voix de Rachel bien sûr) mais cette scène façon Bollywood était excellente. Un grand n'importe quoi qui célèbre assez bien l'esprit de "Thanksgiving" (pourtant passé depuis une semaine). Glee offre également à la K-pop une vraie vitrine. Avec l'invasion de Psy et son Gangnam Style dans la série (lors des Sectionals) nous avons également droit à la version originale en fond musical ou encore à l'excellente "Fantastic Baby" de BIGBANG, un autre groupe de K-pop que j'ai découvert l'été dernier (il n'est jamais trop tard, non ?) et que je dois avouer apprécier. Mais la K-pop c'est tendance et ce sera très certainement le gros de l'avenir de la pop en Occident.
vlcsnap-2012-11-30-09h26m05s54.pngIl ne serait donc pas étonnant de voir Tiny reprendre une autre chanson de K-pop (je vote pour "Scream" des 2NE1 en groupe). De son côté Kurt va enfin pardonner à Blaine et je suppose que leur couple est de nouveau sur la bonne voie. Je n'ai pas été autant touché que lors de leur rupture, surtout parce que je trouve cela précipité que de les réunir pour Thanksgiving (comme si il devait y avoir une symbolique). La série continue aussi de revenir sur des choses qu'elle a développé par le passé (le fameux billet de train direction New York que Rachel avait offert à Quinn et que cette dernière n'a toujours pas utilisé). Et puis il y a Rachel et Brody toujours aussi sympathique ensemble. Le charme de Brody tient surtout de son côté indisponible. Et c'est surement ce qui fait craqué Rachel en plus du fait qu'il soit un homme, un vrai, sûr de ce qu'il veut. Pour ce qui est du reste de la musique nous avons droit à deux performances des Warblers (autant dire saturation) avec "Whistle" de Flo Rida avec Hunter (le petit nouveau) le lead-singer. Et puis "Live While We're Young" des One Direction avec Sebastian en lead-singer.

Deux horribles reprises (même si cela peut encore aller pour "Whistle"). Et puis l'amusante "Over the River and Through the Wood / She'll be Coming 'Roung the Moutain" par The Rosedale Minorites qui m'a presque fait re-voyager en Autriche. Je préfère donc largement le trio Quinn, Santana et Brittany sur la très jolie "Come See About Me" de The Supremes.

Note : 7/10. En bref, un épisode dans l'esprit de Thanksgiving qui nous offre une toute nouvelle approche des Sectionals avec les petits nouveaux. Je serais presque content qu'un spin off voit maintenant le jour afin de se concentrer uniquement sur les anciens et Glee servirait alors de série aux nouveaux.

Commenter cet article

delromainzika 18/02/2013 22:17


Merci beaucouo :)

Loony 18/02/2013 22:12


Salut !


Je surfais sur le net et je suis tombée sur ton site !


Vraiment pas mal ! Je t'avouerai que je n'ai lu que la partie Glee, et je suis parfois d'accord avec toi, parfois contre ... Mais tes avis sont justifiés ! C'est ce qu'il faut.


 


Par contre, je veux juste soulever un petit point.


 


C'est Quinn qui a offert le billet à Rachel et non l'inverse. C'est ce qui a rendu cette scène encore plus touchante justement.


Quinn qui parait très froide, très distante, parfois même sans coeur a fini par considérer Rachel comme son amie.


 


Enfin bon ! Juste une petite parenthèse !


 


Bonne continuation