Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 5. Episode 11. City of Angels.

12 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2014-03-12-10h42m54s34.jpg

 

Glee // Saison 5. Episode 11. City of Angels.


Encore une fois, Glee sait faire preuve d’auto-dérision. En se moquant d’elle même dans le « précédemment dans Glee » avec « And Rory the irish guy... where did he go ? », la série prouve que même si elle n’est plus de la première fraîcheur, elle a encore son humour pour amuser ses (quelques) téléspectateurs. « City of Angels » marquait pour la série le dernier épisode consacré à des Nationals et accessoirement des compétitions musicales. Cet épisode était cependant particulièrement ennuyeux et ce malgré une très jolie setlist de chansons. C’est d’ailleurs la seule chose que je retiens de cet épisode. Malgré tout, j’ai trouvé que cet épisode avait du sens puisqu’il conclut assez bien une partie de la série, celle qui se déroulait à Lima. On se retrouve donc à aller à Los Angeles pour cette nouvelle compétition. C’est assez simple pour la série d’aller tourner dans cette ville étant donné que toute la série (ou presque) est tournée là-bas. Tout commence donc avec un très joli numéro sur « I Love L.A. » de Newman. On se retrouve avec tous les personnages à danser et chanter au milieu des rues et enseignes de la ville. Tel des touristes. Ca fonctionne car c’est comme ça que Glee aime le faire. Elle l’avait déjà fait avec « I Love New York » de Madonna pour les Nationals à New York de la fin de la saison 2.

Même si cela fonctionnait mieux avant, Glee garde toujours son ambiance festive et son côté énergique qui donne tout simplement la pèche. Bien entendu, Glee créé également la compétition entre les New Directions et les Throat Explosion. Une rivalité classique, peut-être un peu trop justement. La série ne cherche même pas à nous amuser du face à face, du coup on s’ennuie vraiment. Contrairement à la rivalité entre New Directions et Vocal Adrenaline qui était motivée par un Jonathan Groff particulièrement fun, ici il n’y a pas de charisme, que des pales copies. Du coup, Throat Explosion n’était pas ce que Glee a créé de plus intéressant. Sans parler du moment où Finn devient une sorte de héros national pour tous les Glee Club. C’était certes mignon mais je trouve que dans cet épisode la série ramène un peu tout trop à Finn. Que cela soit au travers des parents de ce dernier qui accompagnent tout le monde pour les encourager, Will qui en rajoute une couche ou Sam qui se prend pour le nouveau Finn du groupe. C’est triste que Finn soit décédé mais franchement, il faudrait aussi commencer à tourner la page.
vlcsnap-2014-03-12-02h36m18s166.jpgCe que je dis peut transparaitre comme méchant pour vous mais au contraire, c’est Glee qui est méchante. La série en fait tellement autour de lui que l’on pourrait presque penser qu’ils utilisent sa mort afin de faire parler d’eux. Car Finn était l’un des personnages emblématiques de la série. Cet épisode nous offre également quelques intrigues secondaires comme Mercedes Jones qui débarque et nous raconte comment elle a réussi à enregistrer un album chez Sony Music. Le cheminement de son petit album qu’elle vendait sur le parking d’un supermarché était tout de même assez impressionnant. Marley de son côté écrit des chansons et aimerait bien faire pareil, du coup elle ne doit pas perdre espoir en son rêve. Patati et patata. Trop de discours moralisateurs alors que Glee avait tendance il y a encore quelques temps à justement se moquer de la morale de temps en temps. Ici cela aurait été parfait mais j’ai l’impression que comme ils parlent de Finn, l’épisode ne pouvait pas être un tantinet drôle. Du coup, on s’ennuie encore et encore.

Les New Directions vont interprétée 3 titres, « I Still Haven't Found What I'm Looking For », « America » et « More Than a Feeling ». C’était très joli aussi bien sur scène que d’un point de vue purement musical. C’est d’ailleurs très étonnant de voir Glee choisir des chansons d’un répertoire un peu moins jeune. Habituellement il y a des titres très connus. J’aurais peut-être apprécié que l’on nous sorte une chanson originale. Mais peu importe, j’aime beaucoup. Sans parler des Amazonians déguisé en pingouins du carnaval de Rio sur « Vacation » ou le mash up « Mr. Roboto / Counting Stars » qui est certainement le truc le plus réussi musicalement de l’épisode. J’ai adoré ce mélange. L’issue de l’épisode était plus ou moins connue. Ils ne pouvaient pas gagné les Nationals et Sue doit fermer le club. Comme attendu. Sans créer de surprises, l’épisode s’enferme. Dommage.

Note : 5/10. En bref, dommage que Glee ennuie.

Commenter cet article

Laly23 14/03/2014 14:06


Je suis d'accord avec la personne qui a écrit le commentaire. Et je voudrais préciser que ce petit hommage n'avait pas été médiatisé

Gleek 12/03/2014 15:12


Dans l'ensemble je suis d'accord avec toi sauf pour Finn! 


 


Cet épisode n'était pas seulement un hommage à Finn, mais surtout un hommage à Cory! Quand un personnage dans une série meurt parce que l'acteur veut quitter la série, c'est sur qu'il ne faut
trop s'attarder sur le perso qui est mort, mais là c'est l'acteur qui est décédé! Glee continue d'une certaine manière pour lui rendre hommage, certes elle ne continue pas que pour ça, mais si
Lea et le reste du cast est tjrs là, c'est bien pour rendre hommage à Cory, c'est donc tout à fait normale que certains épisodes lui soit consacré (surtout que depuis le 5x03, on ne parle plus
trop de Finn)... Je pense que cet épisode est une suite en quelque sorte du 5x03, les acteurs et les perso n'ont tjrs pas faut leur deuil, il est logique de continuer à parler de Cory!