Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 5. Episode 12. 100.

19 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2014-03-19-12h13m07s84.jpg

 

Glee // Saison 5. Episode 12. 100.


100, c’est un chiffre rond, un beau chiffre aussi. Beaucoup de séries rêveraient d’atteindre ce nombre d’épisodes. Cet épisode de Glee était plein de belles promesses, notamment celle de la nostalgie. En effet, on retrouve tout un tas d’anciens personnages vedettes de la série d’April Rhodes à Holly Holliday en passant par Noah Puckerman, Brittany S. Pierce ou encore Quinn Fabray. Ecrit par les 3 créateurs de la série, cet épisode faisait encore plus de belles promesses que l’on ne pourrait le croire et je dois avouer que j’attendais quelque chose de beaucoup plus jouissif que ça. Si la nostalgie est là, l’épisode de réunion manquait de pas mal de choses. Cela ne veut pas pour autant dire que l’épisode était mauvais. Au contraire, j’ai eu ce que je venais chercher. Mais justement, n’est-ce pas une déception de venir et de ne pas avoir de surprises ? Commençons par le retour d’April Rhodes. Je dois être l’un des rares à adorer Kristin Chenoweth dans Glee. Cette actrice est fabuleuse et toutes les apparitions du personnage délicieuses. Du coup, qu’est-ce que j’étais ravis de la retrouver. Elle débarque, toujours accro à la bibine (tout en tentant de nous faire croire le contraire) prête à sauver le Glee Club.

On se souvient déjà qu’elle avait sauvé le Glee Club en offrant un auditorium flambant neuf à McKinley il y a de ça quelques années. C’est la même chose cette année sauf qu’elle n’a plus un seul centime. En effet, son dernier mari en date n’est autre que Bernie Madoff, du coup les biens d’April ont été gelés. C’était un truc assez cocasse et April apporte un peu de fraicheur dans un épisode qui sent le papier pré-mâché. Elle n’oublie pas non plus de faire quelques accroches particulièrement drôle (« It'll help dull the excruciating pain of your wedding night sodomy and the inevitable divorce. ») mais ça c’est tout simplement parce que c’est April. Kristin Chenoweth met énormément du sien dans sa prestation et cela donne ainsi quelque chose de jouissif. C’est d’ailleurs l’une des illuminations de cet épisode dont la nostalgie ne se perçoit finalement qu’au travers des personnages qui sont revenus mais pas du tout du point de vue des intrigues. Sans oublier la prestation sur « Raise Your Glass ». Glee avait déjà repris le titre avec les Warblers. C’est donc une toute nouvelle adaptation spéciale April Rhodes. Et cela colle parfaitement au personnage il faut bien le dire. Ensuite l’autre point positif : Holly Holliday.
vlcsnap-2014-03-19-12h14m47s56.jpgGwyneth Paltrow, à chaque fois qu’elle est apparue dans Glee, elle m’a manqué tout de suite quand elle en a disparu. Holly est un bon personnage, toujours partant pour une bonne partie de plaisir. La scène sur « Happy » était plutôt bonne mais ce que je retiens surtout c’est ce moment que partagent April et Holly, assises en train de voir Will perdre ce qu’il a de plus cher au monde : le Glee Club. Outre cette bouffée d’air frais, la série s’est complètement fermée comme une huitre. C’est tellement dommage. Deux épisodes après avoir joué les rivalités entre Santana et Rachel, voilà que maintenant Glee rejoue les rivalités de divas entre Rachel et Mercedes. C’est une idée comme une autre pour tromper l’ennui mais je n’ai pas été aussi emballé que par mes deux blondes préférées). C’est donc à se demander ce qu’il y avait réellement derrière. Le but était simplement de lancer un nouveau musical en face à face sur « Defying Gravity ». C’est beau musicalement mais l’intrigue manquait cruellement de pep’s. Disons que cette impression de déjà vu m’a énormément déplu.

Surtout qu’à côté on a Quinn par exemple qui est revenue. C’est l’une des grandes favorites des téléspectateurs et fans de la série. Je dois avouer que j’aime bien Dianna Agron moi aussi. Sauf qu’entre temps la pauvre a perdu tout son cynisme et nous plonge donc dans une romance à la mord moi le noeud. Cette sempiternelle histoire d’amour qui ne veut pas décoller entre Puck et Quinn m’exaspère. Je pense sincèrement que Glee aurait dû régler ce problème beaucoup plus tôt mais apparemment ce n’était pas l’envie des scénaristes de la série si l’on en croit le résultat. Certes Quinn est touchante, toute fébrile. Et puis c’était amusant de la voir aux bras de Macintosh (incarné par … Chace Crawford qui devrait se trouver un rôle dans une nouvelle série, son minois me manque) mais voilà, cela s’arrête là. Dans le genre bons sentiments, j’ai largement préféré l’hommage rendu à Finn. Contrairement à l’épisode précédent, je trouve que l’hommage avait ici toute sa place. Et le rendu était assez touchant. Pour que cela me tire les larmes, c’était forcément touchant.
vlcsnap-2014-03-19-12h42m08s86.jpgC’est d’ailleurs l’un des deux seuls moments touchants de l’épisode. Le second moment est la reprise de « Keep Holding On » où l’on voit Quinn craquer. C’était bouleversant. Pour un 100ème épisode, grande réunion d’anciens personnages, vous ne pensez pas que l’on aurait pu souhaiter être émus plus souvent. Et puis il y a Brittana. Je sais que je vais me faire taper sur les doigts mais j’ai détesté. C’était tellement ennuyeux. J’ai l’impression que Glee avait prévu dans cet épisode de revenir en arrière et de refaire tout ce qu’ils ont déjà fait mais en… moins bien. Je préfère donc largement voir Brittany et sa Fondue for Two. C’était beaucoup trop court (notamment le truc avec les chats). Mais Santana nous refait « Valerie » à merveille et puis comment ne pas être séduit par Quinn, Santana et Brittany sur « Toxic » en version cabaret. C’était d’ailleurs une scène assez magique avec son côté Chicago « Cell Block Tango ». Dommage qu’ils n’aient pas fait plus de mise en scène que ça. La seconde partie de l’épisode 100 de Glee sera à découvrir la semaine prochaine et j’ai très peur.

Note : 5/10. En bref, pas mal de petites choses fonctionnent et d’autres étaient de vraies mauvaises idées. L’équilibre n’est donc pas toujours du bon côté. Dommage.

Commenter cet article

kubrick. 24/10/2014 16:26

Je suis totalement d'accord avec toi pour Brittana. A mes yeux, Santana aurait dû avancer. Je pense que garder TOUS les couples de lycée est une mauvaise idée. A mes yeux, ils devraient garder Klaine - le couple gay phare de la série, la seule référence depuis la fin de Finchel - et un autre couple apprécié des téléspectateurs, comme Quick ou Samcedes. Mais pas Brittana. Ew.

sabrina 19/03/2014 16:53


Je dois dire que je continue de regarder Glee par fidélité à ce que fut autrefois la série.


Je crois que c'est la seule série au monde qui n'a aucun fil rouge à suivre sur une saison entière. Les épisodes s'enchainent et je m'ennuie...


Pourtant les personnages sont aux couleurs de l'ar en ciel: tous plus originaux les uns que les autres. Mais les sénaristes font la grève et n'ont plus envie d'ecrire un truc bien ficelé. Il faut
arreter les frais avant d'etre totalement dégouté, c'est tellement dommage.