Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 5. Episode 3. The Quarterback.

11 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2013-10-11-12h45m46s127

 

Glee // Saison 5. Episode 3. The Quarterback.


Quand les acteurs principaux d'une série meurt, il est toujours difficile de savoir comment gérer le problème. Si certaines séries ont remplacé les acteurs, rendant la série complètement incompréhensible, Glee choisie la voie de la raison en laissant son quarterback décéder en paix. Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan, les trois créateurs de Glee se sont associés à l'écriture de cet épisode et l'on ressent les divers talents de chacun au travers de cet épisode. Que cela soit l'humour potache de Ryan Murphy ("Take it easy post op Michael Chiklis" qui m'a fait hurler de rire) ou l'ambiance pleine de bons sentiments que connait bien Ian Brennan. Cet épisode cherche donc à rendre hommage à un personnage qui a incarné en partie la série et surtout une romance, celle de l'héroïne : Rachel. Rachel est presque totalement absente de l'épisode, il faut bien avouer que Lea Michele (qui était également avec Cory Monteith à la ville comme à l'écran) a eu beaucoup sur le coeur. Mais je ne sais pas vraiment si "The Quarterback" est un bon épisode de Glee. Il y a tellement de moments où j'ai pleuré que j'ai presque l'impression que cet épisode n'était fait pour que ça.

Mais d'un autre côté, j'ai aussi retrouvé le Glee que j'aime bien dans cet épisode, celui qui cherche à être sur la retenue, qui n'en fait pas des tonnes. Je ne dis pas que le Glee qui en fait des tonnes est une mauvaise idée dans le sens où j'ai toujours dit que la saison 2 était ma préférée de la série mais parfois, Glee a besoin d'être un peu plus sur la retenue et cela donne de très beaux épisodes. Celui-ci est avant tout un hommage, un dernier au-revoir où la plupart des membres du casting tentent de dire un dernier mot sur Finn. Cependant j'ai eu du mal à comprendre le début de cet épisode. On démarre sur une chanson (très jolie) et une photo de Finn. On ne sait pas vraiment ce qu'il se passe, pourquoi tout le monde est triste. J'aurais vu cet épisode dans plusieurs années sans avoir entendu parlé de la mort de l'acteur, je dois avouer que je n'aurais certainement pas autant compris que j'aurais aimé comprendre. Tout le monde (ou presque) se retrouve donc à Lima pour un mémorial que Will Shuester a préparé. Au fond c'est juste une justification pour que tout le monde se retrouve pour pleurer et chanter.
vlcsnap-2013-10-11-12h14m29s45Mais Glee fait encore plus que ça. La série va beaucoup plus loin. Elle creuse un peu plus les personnages et parvient à donner à la série une ambiance différente. Certains passages sont étranges (notamment quand Will regarde la veste de quarterback de Finn, on dirait un vieux cinglé d'Esprits Criminels qui est en train d'admirer l'un de ses trophées) mais globalement j'ai été plutôt admiratif. Surtout que Glee ne cherche pas à nous apitoyer. Elle va même insérer de très bons moments d'humour grâce à Sue (avant qu'elle ne fasse son mea culpa et craque complètement devant Santana), grâce à Santana (accusant Sue d'avoir été la plus grosse salope de l'histoire de McKinley), grâce à Puck (qui malgré les actions touchantes qu'il a fait, cela reste tout de même drôle de sa part). Cet épisode était donc très étrange comme je le disais plus haut car au-delà de l'émotion que procure la mort de ce personnage, c'est aussi un épisode où l'on tente d'aller de l'avant. Où l'on cherche à faire son deuil. C'est loin d'être simple comme le prouve Will à la fin de l'épisode s'effondrant en larmes. Santana aussi qui pense ne jamais pouvoir revenir à Lima. Mais Puck va réussir à faire son deuil, à grandir de cette histoire.

Et puis il y a Rachel, la combattante. J'ai adoré sa reprise dans l'épisode, c'était un très beau moment qui met en scène tout son talent. Je ne pouvais clairement pas rêver mieux de sa part. Surtout que Lea Michele a été touchée de plein fouet par cette histoire. Mais "The Quarterback" est aussi un épisode étrange dans le sens où finalement je n'ai jamais été un grand fan de Finn ou encore de Cory Monteith. Je me souviens au début de la série que l'acteur était quand même assez douteux dans son jeu mais j'ai appris à l'apprécier au fil des saisons, au fil des épisodes. Cela n'a pas été aussi simple que l'on aurait pu le vouloir, mais c'est réussi. L'épisode parvient également à ne pas tomber dans le pathos de façon constante. Le fait que Rachel n'arrive que dans le dernier tiers de l'épisode laisse aux téléspectateurs la possibilité de rire et de pleurer avec d'autres personnages de façon plus modéré. Mon personnage préféré dans cet épisode c'est Santana. Du début à la fin elle était grandiose, complètement là où il fallait et je suis ravi.
vlcsnap-2013-10-11-12h30m50s121.pngCet épisode cherche également à faire dans le deuil individuel. Si certains vont le prendre comme une opportunité, Sue va refuser dans un premier temps d'apprendre une leçon de cette histoire. Et puis elle va comprendre qu'elle n'aurait peut-être pas dû faire ça au Glee Club, qu'elle n'aurait pas dû être aussi difficile, etc. Un peu comme avec Beiste qui joue le contraste inverse. Beiste voit derrière ce décès la chance de faire évoluer les gens, et notamment Sue ou encore Puck. L'association de Beiste et de Puck était d'ailleurs étonnante et bien fichue. Je ne sais pas par ailleurs ce qu'il s'est passé entre Ryan Murphy et Dianna Agron mais cette dernière n'est même pas revenue pour ça. C'est quand même étonnant vous ne trouvez pas ? Peu importe l'excuse de Dianna d'ailleurs, ou même celle de Ryan. Une chose m'a aussi frappé avec cet épisode : l'absence des personnages introduits l'an dernier. Ils sont là sans être là. Certes ils n'ont pas vraiment connus Finn, n'ont donc pas vraiment à être intégrés à cette histoire mais bon sang… pourquoi ils sont là alors ? Ils ne servent strictement à rien. L'épisode donne l'impression qu'ils ne l'ont jamais vu.

Finalement, ce nouvel épisode de Glee permet d'aller de l'avant sans pour autant retenir tous les sentiments enfouis de chacun. J'aurais aimé une petite révélation (un amour secret ?) mais ce n'est pas grave, j'ai eu ce que je voulais et je pense que les fans ont aussi eu ce qu'ils voulaient. Je reste parfois un peu déçu mais ce n'est pas bien grave. Mention spéciale à "To Make You Feel My Love", certainement la plus belle chanson de l'épisode.

Note : 8/10. En bref, sans en faire des caisses d'un point de vue émotionnel, cet épisode de Glee joue la carte de la retenue avec beaucoup de bonté.

FIFA 14

Commenter cet article

Max 12/10/2013 14:35


Je ne suis pas forcément d'accord avec ce que tu dis, qui seront les gens qui regarderont cet épisode dans quelques années?! Les personnes qui aiment Glee, je ne penses pas que monsieur tout le
monde va le re-regarder, la mort de Cory a marquer tous les gleeks, cet épisode restera comme l'un des plus importants de la série, et on l'associera toujours à la mort de Cory... 


Glee avait déjà fait un épisode avec ce genre de début, l'épisode hommage à Whitney Houston commence aussi par une chanson, mais dans quelques années tout le monde reconnaitra cet épisode dès le
début, sans avoir besoin de se rappeler que c'est un épisode hommage à Whitney ( je sais pas si c'est très claire ce que je dis, mais moi je me suis compris :) ) 


Mais sinon, très bon article!!! J'aurais mis 10 tellement que l'émotion était forte, mais 8 reste une bonne note :)

delromainzika 11/10/2013 16:50


Oui c'est sûr mais sur le coup j'ai trouvé ça un peu chelou surtout que l'on ne parle pas de lui dans les 2 premiers épisodes.

Pikatchoune 11/10/2013 16:28


Certes. Mais ce n'est pas le premier épisode d'une série qui ne commence pas forcément par le début, si j'ose dire. Je ne suis pas sûre que ça choquera à l'avenir.

delromainzika 11/10/2013 16:15


@Pikatchoune : Je ne critique pas le choix de la chanson qui est aussi un bon choix, notamment quand l'on sait que le créateur de Rent est mort le jour avant la première représentation (ce qui a
aussi expliqué l'engouement autour de la comédie musicale par la suite, même si je trouve ça un peu morbide). Mais ce que je trouve de bizarre dans l'intro de l'épisode c'est au fond que dans
quelques années, les gens qui vont voir l'épisode ne vont pas comprendre tout de suite ce qu'il se passe. Pourquoi des gens pleurent et pourquoi on voit la photo de Cory. Il faut attendre la
suite quand on nous parle des funérailles qui ont eu lieu il y a quelques jours et que Mr Shue prévoit un mémorial spécial. Je pense que les scénaristes ont cru trop rapidement que les gens
allaient se souvenir de la mort de Cory dans plusieurs années alors qu'au fond je ne pense pas que cela restera aussi mémorable pour les gens qui découvriront la série dans quelques années que
pour les fans actuels de la série. :)

Pikatchoune 11/10/2013 15:58


Assez d'accord dans l'ensemble. Et peut-être bien que dans quelques années, l'ouverture de l'épisode avec Seasons of love de RENT paraîtra étrange, mais elle fait complètement sens à mon avis.
C'est une chanson magnifique sur la séparation et le temps qui passe, et la mort. Et la version de Glee est époustouflante. Et dans le fond, la compréhension du choix de la chanson d'ouverture
peut aussi venir plus tard, quand l'épisode continue.


Et il faut aussi avoir conscience que RENT est un des plus grands succès de l'histoire de Broadway, et que Seasons of love parle sans doute beaucoup plus au public américain qu'aux Européens, les
musicals n'ayant pas le même succès dans les pays francophones que chez les anglo-saxons.


Côté musique, j'ai adoré la reprise de No Surrender. Ce n'est que la troisième chanson de Springsteen reprise par Glee, et cette version était splendide.