Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Go On. Saison 1. Episode 4. Beach-Clearing Brawl.

26 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-26-10h24m14s43.png

 

Go On // Saison 1. Episode 4. Bench-Clearing Brawl.


Dans l'épisode précédent, j'avais trouvé de bonnes choses à dire sur Go On, et j'étais même assez heureux de voir l'évolution que connaissait la série. Cependant, cela ne pouvait pas rester ainsi longtemps. C'est pourquoi, ce nouvel épisode fait replonger la série dans ce grand n'importe quoi pas vraiment passionnant ou drôle. Le problème encore une fois vient du fait que les scénaristes de Go On pensent autour de Matthew Perry et non pas d'un groupe de personnages. Je vais prendre l'épisode précédent en référence car celui là utilisait à merveille tout les personnages dans une dynamique assez intéressante. "Bench-Clearing Brawl" renoue donc avec le Ryan show, et du coup… on s'ennui un peu trop. Ce n'est pas que je n'aime pas Matthew Perry. Bien au contraire, j'appréciais l'acteur et son personnage dans Friends, mais depuis il n'a jamais rien de fait d'assez intéressant. On sent que Go On est écrite comme si Matthew Perry incarnait son propre rôle dans une série. Il y a pourtant tellement de choses à faire avec Go On, notamment avec ses personnages secondaires, complètement inutiles cette semaine.

Je pense notamment à cette idée de collage. Si seulement la série avait exploiter cette idée dans une logique de groupe, je suis certain que l'on aurait pu avoir de jolies petites scènes entre les personnages. Go On cherche surement encore sa voie, et comment aborder un peu ses divers sujets. Le moment le plus ridicule de l'épisode reste évidemment celui où Ryan se met à littéralement pleurer à l'antenne. C'était drôle mais involontairement car complètement bête. Le problème encore une fois vient du fait que Matthew Perry n'est pas forcément bon dans ce domaine là. C'est un bon pote, mais voilà, je crois que cela s'arrête là. Il a finalement peut être passé l'âge d'être le héros d'une série. Cette partie de l'épisode était sensée être drôle, sauf que ce n'est malheureusement pas le cas. C'est un peu pareil pour le mariage lesbien (qui était une bonne idée à la base) ou encore le match de hockey (qui aurait réellement pu être amusant mais qui avait plus l'étoffe d'une publicité pour Verizon qu'une vraie bonne blague intéressante, malgré le caméo sympathique de Michael Vartan).
vlcsnap-2012-09-26-10h22m41s135.pngLe groupe a donc du mal à évoluer autour de Ryan King. Ce dernier prend beaucoup trop de place. Du coup, chacun y va de sa petite réplique sans qu'elle ne soit réellement mise en avant. Pourtant, c'est ce que j'ai préféré dans l'épisode, toute cette dynamique de groupe. Ce n'est pas parfait, mais c'est pour le moment la seule bonne chose de la série. Finalement, je crois que Go On a encore beaucoup de travail à faire. D'une part en travaillant sur son humour que je trouve assez moyen, mais également ensuite en travaillant sur la dynamique des personnages tout en évitant de transformer Go On en Matthew Perry Show (ce qui serait assez bien vous ne trouvez pas ?). Mis à part ça, je ne dirais pas que je me suis ennuyé devant l'épisode, mais disons que de la part d'une sitcom j'attends peut être quelque chose de bien différent de ce que l'on peut voir chaque semaine dans celle ci. Notamment parce que les personnages ne sont pas assez bien exploités (sauf Ryan qui l'est trop). Quand on voit le 1.03, j'ai bon espoir que Go On évolue vers quelque chose de bien. Il suffit uniquement que les scénaristes trouvent le moyen de rendre le tout intéressant.

Note : 4/10. En bref, un épisode médiocre et exploitant assez mal la dynamique de groupe.

Commenter cet article