Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Good Cop. Saison 1. Episode 2.

7 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-09-07-13h54m21s84.png

 

Good Cop // Saison 1. Episode 2. Two.


Cette petite série en quatre épisodes pourrait rendre réellement fou. En tout cas, j'en perd mon latin. Après un premier épisode assez dur, notamment parce que Rock Savage était au fond du trou et qu'il voulait venger son coéquipier. J'ai trouvé le premier épisode assez correct dans son ensemble malgré quelques longueurs. Ce second épisode pâti des mêmes problèmes malheureusement. Ce n'est pas non plus mauvais, puisque Warren Brown s'en sort très bien en homme torturé, mais j'en attendais clairement beaucoup plus de la part de cette mini série. Notamment dans la psychologie de son personnage principal. Cet épisode tente de nous offrir quelques très bons passages où il perd complètement la tête (notamment quand il fait des cauchemars). Mais j'aurais cru que Good Cop saurait être beaucoup plus passionnante et subtile dans sa manière d'avancer la santé mentale de son héros. Car au premier abord c'était un bon flic qui devient mauvais uniquement à cause de la mort de son coéquipier.

Good Cop ne va donc pas forcément chercher plus loin, notamment dans la vie personnelle de Rock Savage. J'aurais bien aimé que l'on parle un peu plus de sa relation avec Morgan dans l'épisode. C'est la même chose avec Cassie, son ex petite amie. Good Cop ne parvient pas à nous intéresser à la vie privée de Sav. Au fond, il y a tellement de choses à dire que quatre épisodes c'est peut être trop court, mais c'est aussi une bonne chose car on peut normalement voir un peu plus loin. Dans ce nouvel épisode, Savage est menacé par Callum Rose, le seul témoin du meurtre de Finch (on en revient à l'épisode précédent). Même si d'aventure, je dirais que cette histoire était bien mieux maitrisée que dans le premier épisode (car trop précipitée), je dois avouer que j'attendais là aussi un peu plus. La partie la plus choquante de l'épisode (enfin, sensée l'être), c'est la partie de torture. Good Cop ne veut rien nous montrer, mais uniquement faire des parallèles avec un homme devenu complètement cinglé. Cela fonctionne moyennement car la musique vient encroûter le tout.
vlcsnap-2012-09-07-14h11m53s101.pngJe suis malgré tout toujours ravi de la réalisation de la série. Tout en sobriété, on est plongé dans un univers froid et sombre. C'est parfait pour coller avec le pitch même de la série. Pendant ce temps, Savage a toujours du mal à faire le deuil de son coéquipier et ses relations à son travail sont toujours très complexes. C'était évident, comme tout homme qui devient fou et se renfrogne sur lui même. Au final, ce second épisode de Good Cop était peut être un peu mieux que le précédent. On voit que l'on prend un peu plus de temps pour placer les éléments après un premier épisode excité et beaucoup trop rapide (notamment dans la mise en scène de la vengeance). Il fallait ça pour avancer un peu mieux. Par ailleurs, je reste déçu car quelques longueurs inutiles viennent bloquer le téléspectateur et ne donnent pas forcément envie d'entrer plus loin dans la série. Good Cop reste une mini série médiocre, malgré elle. Alors que le potentiel est là, on sent que les scénaristes ne savent pas toujours quoi en faire.

Note : 5/10. En bref, toujours moyen, cet épisode prouve toujours que Good Cop sait faire son boulot, mais sans en faire plus et surprendre.

Commenter cet article