Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gossip Girl Acapulco. Saison 1. Pilot.

14 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-14-02h11m08s128.jpg

 

Gossip Girl : Acapulco // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Buenos dias Acapulco...


Après le « succès » de Gossip Girl dans le monde entier, surtout auprès des adolescents, les mexicains voulaient eux aussi leur version de la fameuse bloggeuse qui raconte la vie de tous ces enfants pourris gâtés. Ce premier épisode reprend à la lettre tout ce qui se passe plus ou moins dans le pilote de la série originale mais sans la même élégance. Après tout, New York est tellement imprégnée dans la culture de Gossip Girl qu’il est difficile de voir la même chose mais à Acapulco. Il y a donc des scènes qui ne trompent pas comme Daniel Parra (Dan) qui voit Sofia Lopez-Haro (Serena) arriver à l’aéroport (ce n’est pas aussi classe que Grand Central Station) ou encore le flashback qui nous rappelle comment Sofia et Nico de la Vega (Nate) ont passé une nuit de folie non pas sur un bar mais dans une piscine. C’est tout de même plus sympathique. Si l’histoire est la même elle souffre malheureusement de la comparaison. Le casting n’est pas aussi convaincant mais malgré tout, derrière les faux airs de Ashley Tisdale qu’il y a chez Sofia Sisniega, il y avait largement de quoi faire. L’histoire passe assez bien à Acapulco pour le côté telenovela un peu plus classe avec des acteurs un peu moins honteux.

La vie de la jeunesse dorée des adolescents d’Acapulco, vue à travers les yeux ironiques d'une mystérieuse "bloggeuse" surnommée Gossip Girl. Entre amour et amitié, chacun tente de tirer son épingle du jeu, mais rien n'est jamais simple derrière des apparences parfaites...
vlcsnap-2014-06-14-02h08m32s96.jpgMalgré toutes les erreurs de ce premier épisode, je dois avouer que j’ai de la compassion pour Gossip Girl : Acapulco. Tout simplement car Gossip Girl me manque terriblement (même si la série originale a fait son temps). Après tout, il y a tellement de choses à raconter autour de tous ces personnages. Il y a donc des moments mignons comme tout qui, malgré le fait que cela soit similaire à la série originale, font leur petit effet. Je pense bien évidemment au moment à Daniel invite Sofia à manger (et qu’il décide de changer son menu en ayant vent du prix). On sait déjà plus ou moins comment tout va se passer quand on a vue la série originale mais les décors sont différents ce qui rend le tout un peu plus imprévisible par moment. Notamment la petite baignade. Au moins les mexicains n’ont pas peur de se montrer torse nu (et un peu plus) dès le premier épisode. Après tout, dans un pays et une ville aussi chaude, on ne pouvait pas attendre mieux de la part de la série. Il n’y a pas que Daniel qui montre ses abdos, il y a aussi Nico. Le moins que l’on puisse dire c’est que Jon-Michael Ecker est un vrai tombeur. J’aime bien le personnage de Nate mais ce que je trouve dommage dans la série originale c’est qu’il est très mal exploité. Peut-être que cela va changer dans le remake. Allez savoir.

Après tout, on ne sait jamais. Sans compter que sa tentative de reconquête de Barbara (qui permet de faire apparaitre un chanteur local bien évidemment, ce n’est pas aussi classe que Lady Gaga cependant) était à la fois ringarde et drôle. Au fond, Gossip Girl : Acapulco inspire la sympathie mais aussi le rire. Car il y a énormément de choses assez ridicules mais j’ai presque l’impression que cela passe plutôt bien à certains moments. Notamment car dans le registre du soap, on a ici quelque chose qui donne envie de revenir. C’est léger, estival et puis cela me rappelle un peu Sous le Soleil en termes de production (la photographie est un peu la même, pas très reluisant c’est certain). Mais bon, de toute façon je ne m’engage pas vraiment pour bien longtemps. La série n’aura pas la chance d’avoir une seconde saison. Les vingt-six épisodes de la saison 1 seront les derniers de la série (les audiences n’ont certainement pas dû être au rendez-vous). Le générique de la série qui ouvre l’épisode est plutôt drôle. C’est tout de suite l’occasion de nous mettre dans l’ambiance. Finalement, Gossip Girl : Acapulco nous offre un premier épisode pas totalement raté mais pas totalement réussi non plus.

Note : 4/10. En bref, un remake parfois douteux mais léger et frais.

Commenter cet article