Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gossip Girl. Saison 4. Episode 14.

8 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Gossip Girl

vlcsnap-2011-02-08-17h48m09s36.png

 

Gossip Girl // Saison 4. Episode 14. Panic Roommate.


Et bien même si l'épisode en lui même n'était pas spécialement mauvais je trouve que la série prend un envole assez lent pour cette seconde partie de saison. Les intrigues sont moins brouillonnent dans cet épisode par rapport aux deux précédents mais ça manquait d'un truc qu'il y avait dans la première partie. J'ai toujours l'impression de rester coincer à 16 ans dans la série. Les acteurs ont bien grandis, mais les personnages pas tellement. On est dans le même schéma narratif et voulant toucher le public le plus jeune possible, la série ne parvient plus à garder l'émoi des premiers tombés amoureux.
"James Franco could do it, so do you"
La série tente de se rattraper avec les intrigues de Chuck et de cette petite nouvelle dont j'ai déjà oublié le nom. Je trouve que ça prend forme et que l'alliance Chuck avec elle pourrait faire des étincelles. La possible déchéance du père de celle ci et tout, je pense qu'il y a matière à faire quelque chose. Mais le chemin assez facile que prend l'histoire me plaît guère. Bien sûr, tout va de pair avec Blair qui est en stage chez W Magazine. Elle doit organiser une soirée avec sa patronne qui à la fin de l'épisode quitte son job pour le grand amour. Blair m'a fait rire avec une petite phrase "You're quitting W Magazine for Eat, Pray, Love". C'était pas terrible, alors que dans l'épisode précédent tout était si bien rythmé avec Dan. J'aurais aimé une ambiance à la Le Diable s'Habille en Prada, on en ressort avec une ambiance à L'Ange s'Habille chez Tati.
Cette fameuse soirée tiens, alors que Chuck et la nouvelle échange sur la couleur des chiffons de leurs penthouses quand ils étaient enfant, on a une jolie performance malheureusement en playback de Florence and The Machine. "Cosmic Love" est l'une de mes chansons préférés de l'album "Lungs" et elle est reprise dans l'épisode. J'étais donc sur un petit nuage. Ce côté "sur un petit nuage" reste d'ailleurs tout le temps de la chanson.
Reste alors l'intrigue de Ben. Je l'aime de plus en plus ce personnage. Il est à la fois simple et mystérieux dans le regard. C'est ténébreux et mystique. Ca doit venir de ça. Ensuite sa relation avec Serena est mise à mal par un complot Damian / Eric / Dan. C'était correct mais ça fait trop gamin du lycée. Je retiens d'ailleurs une réflexion qu'avait faite la mère de Blair il y a deux épisodes sur sa fille : "Tu n'es plus au lycée maintenant, comporte toi comme une grande fille". C'est exactement ce que j'ai ressenti là, qu'on était encore à Constance et qu'on se bagarrait encore pour une histoire de feutre et de taille crayon. Dommage. Il y a potentiel.
Au final, ce nouvel épisode de Gossip Girl n'apporte rien à l'intrigue dans le fond sauf pour ce qui est de celle de Chuck et de Blair qui est maintenant à la tête d'un département au magazine W et qu'elle va devoir gérer ses études en même temps.

Note : 5/10. En bref, la série reste trop en surface, les intrigues superficielles et les gamineries n'ont lieux que dans le bac à sable et c'est une époque révolue.

Commenter cet article