Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gossip Girl. Saison 5. Episode 9. Rhodes To Perdition.

29 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Gossip Girl

vlcsnap-2011-11-29-18h35m31s20.png

 

Gossip Girl // Saison 5. Episode 9. Rhodes to Perdition.


Ajoutons en une couche, cette saison 5 de Gossip Girl est bonne. J'ai l'impression que j'ai jamais autant aimé la série que maintenant. D'ailleurs je me souviens de ma découverte de la première saison, sur TF1, en français, où mes oreilles avait largement souffert. Puis après la saison 2 entamée directement par la suite mais là, en VO et avec tellement plus de joie. Gossip Girl est apparue je n'étais encore qu'un ado, et depuis j'ai bien grandi. La série ne grandissait pas, alors que son public vieillissait, et n'avait plus forcément envie de voir Blair salir les vêtements de sa meilleure amie pour le dire "T'es plus ma BFF, na !". Non, Gossip Girl a maintenant changée, c'est une série un peu plus mature, avec de meilleures intrigues, moins indigestes que celles des deux saisons précédentes. Cette cinquième saison bat des scènes d'audience à la baisse alors pourquoi, telle est la question. Les téléspectatrices ne voulait pas de changement apparemment. Ce nouvel épisode était bon, j'ai beaucoup aimé toute la storyline sur les Rhodes et l'évolution du personnage de Charlie. Cette petite dernière, qui avait faillie ne pas revenir puisqu'au début crédité uniquement en guest dans quelques épisodes de la saison 4, a apportée beaucoup à cette nouvelle saison.

Le personnage de Charlie a failli être découvert, sauf que forcément, sa (fausse) mère vient à la rescousse et tente tant bien que mal de raccorder les morceaux manquants du puzzle. D'ailleurs, je trouve que la mère est un bon personnage elle aussi. Elle s'assagie sur la fin de l'épisode, comprend que les motivations de Charlie ne sont pas financière mais plutôt familiales. Les moments sont plus câlins, et le personnage gagne donc en intensité. Le retour de CeCe, qui fête ses 51 ans, 51 ans qu'elle vient revivre à l'âge du disco où elle dansait sur les pistes du dancefloor. L'idée est bonne car à défaut d'être le meilleur personnage de la série, CeCe apporte toujours son lot de raillerie sur toute la famille. Son cancer (ou supposé cancer) va sûrement apporter pas mal de drama pour la suite de la série, mais je vois une jolie histoire qui permet aussi de rabibocher les filles Rhodes avec leur bonne vieille mère. La suite est réjouissante quand Serena découvre que Charlie a été la petite amie de Max sous le nom de Ivy Dickens. Forcément, je vois mal Serena ne pas enquêter sur sa prétendue cousine, et Max ne pas remettre son grain de sel comme il le promet à la fin de l'épisode en guise de cliffangher, mais j'ai hâte. La suite promet d'être bonne.
vlcsnap-2011-11-29-18h35m44s146.pngEnfin, Blair et Chuck doivent régler leurs différents. Blair découvre que Chuck a changé, et que Louis est devenu comme Chuck était avant. Blair retombe donc amoureuse de Chuck et ça se voit, ça se sent. J'espère que les scénaristes ne vont pas nous foirer tout ça car c'est très bancal. J'adore Blair mais il va falloir trouver un truc pour Chuck, ce dernier a bien du mal ces deux derniers épisodes voire trois. Il n'apporte pas grand chose, même si j'ai beaucoup aimé le jeu des deux personnages il y a de ça quelques épisodes lors de cette fête toute moche et masquée. Clou du spectacle, on s'attarde sur Dan qui va à la rencontre d'une jeune femme qui le déteste et avec qui il va devenir ami afin de faire évoluer son statut et lui donner de la crédibilité. C'est pas mal de rester dans l'univers du livre de Dan pour le moment. Enfin, Nate se retrouve en plein conflit d'intérêt puisque son cousin, Trip, pourrait se retrouver dans un scandale politique alors que sa femme le trompe. Cela donne des scènes qui donnent un peu d'importance à Nate sans trop en donner non plus. Au final, voilà un bon épisode de Gossip Girl, et je suis très content de le crier haut et fort.

Note : 8/10. En bref, à défaut d'être la série du siècle elle divertie très bien son monde et cette saison 5 a sue très bien rattraper tout le mal fait dans les deux précédentes saisons.

Commenter cet article

Juliab15 29/11/2011 21:38

J'approuve totalement, la série continue de me surprendre en redevenant celle qui me plaisait tant à ses débuts. En fin de compte, le personnage d'Ivy est très intéressant, je suis enfin
réconciliée avec ce personnage. je suis RAVIE au plus haut point de ne pas voir l'ex-rédactrice du the Spectator même si (malheureusement) je me doute bien qu'elle va revenir. Par contre l'intrigue
de Nate, me semble tellement inutile. De toute les séries TV que je regarde (et même si je suis loin d'atteindre ton niveau, il y en a pas mal) ce personnage est le plus transparent que je
connaisse. En gros, c'est le personnage qui se tape les intrigues des autres, qui sert de confesseur à Chuck et même quand il devient enfin indépendant en tant que rédacteur ... ben ça m'ennuie
profondément. Pour Chuck et Blair, j'adore leur rapprochement parce que pour moi, Gossip Girl se résume à leur relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou même haineuse. Donc leur indifférence
dans cette saison était vraiment très embêtante, je suis contente qu'ils retrouvent peu à peu une relation ... saine d'ailleurs ! Quant à Dan, juste par rapport à ta critique, Il connaît la jeune
femme, c'est son attaché de presse, d'où sa surprise quand il comprend que c'est elle qui est une " haineuse " mais en fait elle fait ça juste pour bousculer les foules et que les gens
s'intéressent à nouveau à lui et à son livre.