Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gossip Girl. Saison 6. Episode 1. Gone Maybe Gone.

9 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Gossip Girl

vlcsnap-2012-10-09-19h27m58s211.png

 

Gossip Girl // Saison 6. Episode 1. Gone Maybe Gone.


C'est parti ! Il ne reste donc que dix épisodes et Gossip Girl refermera ses portes. Une série emblématique pour toute une génération. Très critiquée, mais souvent adorée en secret, Gossip Girl reste aujourd'hui une série avec son importance dans la popculture américaine. Elle a son emprunte et les acteurs de la série seront à jamais reconnus pour leurs divers personnages. Après la très bonne saison 5 (et oui, je mesure mes propos) que je n'avais pas mise dans mon classement de l'année (non sans envie de la mettre, mais plutôt par manque de place), Gossip Girl ouvre donc un nouveau et dernier chapitre aux quatre coins du monde. Du coup nous reprenons les petites affaires là où on avait laissé la série l'été dernier. D'un côté Blair qui a passé un été torride dans les bras de Chuck à Monaco (c'était sympathique, on a une sorte de retour au côté ultra sexué de la série avec une Blair très criarde). Ensuite il y avait évidemment Dan qui partait écrire son livre avec Georgina à ses côtés pour lui donner tous les détails sur l'Upper East Side. Ou encore Nate et son enquête sur Gossip Girl, sans compter sur la disparition de Serena et la vengeance que prépare Ivy.

Voilà un bon épisode qui augure pas mal de bonnes choses pour la suite de la saison. C'est Stephanie Savage et Josh Schwartz, les créateurs de la série qui ont écrit cet épisode. Autant dire que l'on sent qu'il y a quelque chose qui change. Je dirais presque que je me demande ce qu'ils ont fait pendant toute la saison 3 ou 4 par exemple. Etaient-ils réellement là ? Mais par ailleurs j'ai découvert qu'il s'agit du premier épisode écrit par Stephanie Savage depuis… deux ans. On peut donc un peu mieux comprendre les petits problèmes de Gossip Girl. Cette semaine c'est sur la quête de tous les personnages de la série pour retrouver Serena qui a disparue que l'on se concentre. Un choix judicieux qui permet de nous plonger dans une enquête grandeur nature avec tous les personnages (pas éparpillés dans tous les sens) avec un certain sens de la compétition initié par une Georgina particulièrement en forme. Les dialogues inspirés du personnage fusaient : un humour facile mais efficace.
vlcsnap-2012-10-09-19h27m35s243.pngPendant ce temps nous découvrons que Serena a refait sa vie. Après son overdose à la fin de la saison dernière elle a tenté de s'évader et d'oublier tous ses anciens amis. Elle veut vivre de nouvelles aventures et c'est dans les bras d'un jeune homme travaillant dans les vitamines (j'ai adoré le moment où Georgina annonce que c'est de la drogue). Cette histoire est légère et surtout permet de voir combien les personnages ont évolués. Serena a grandie, elle veut vivre quelque chose d'adulte et loin des gamineries de chacun. Notamment de Blair qu'elle ne semble plus considérer comme sa meilleure amie comme le suggère la petite scène de rupture. L'épisode avait un bon rythme, gonflant efficacement entre les personnages et les intrigues. J'ai beaucoup également l'histoire de Chuck et de cette jeune traductrice qui semble savoir quelque chose qui dérange pas mal Bart. Le retour de ce dernier n'était peut être pas si mauvais que ça. J'attends de voir la suite pour être sûr de ce que j'avance évidemment.

Le seul problème que j'ai eu avec l'épisode c'était Ivy. Le fait qu'elle se mette à séduire Rufus avait quelque chose de malsain et dégoutant. Je ne sais pas comment ils vont faire pour nous éviter un couple à la mord moi le noeud mais j'ai peur que cela arrive. Finalement, ce nouvel épisode de Gossip Girl était une petite réussite. Agréable et le ton donne envie de voir la suite. Après une bonne saison 5 il était temps que la série tire sa révérence afin de ne pas partir sur une mauvaise note. L'introduction de cette nouvelle jeune fille dans l'entourage de Nate pourrait être la réponse à la question que l'on se pose depuis le début de la série : qui est Gossip Girl ? Je suis certain qu'elle a un lien avec Gossip Girl et c'est ce que l'on devrait découvrir dans les prochains épisodes évidemment. Mais je suis curieux de voir avec quoi ils vont s'en sortir.

Il ne reste donc maintenant que 9 épisodes…

Note : 7/10. En bref, frais, rafraichissant et léger. Un solide retour.

Commenter cet article

Marissa 10/10/2012 11:42


Je suis très sévère avec Gossip Girl depuis des années, en vérité, je peux pas m'empêcher de regarder, mais je trouve qu'elle tourne en rond, très  tôt depuis la saison 3 à vrai dire.. C'est
donc  avec une certaine résignation que je me suis appretée à commencer le premier épisode de cette dernière saison.


Qu'elle ne fut  pas ma surprise donc de voir un épisode très drôle, raffraîchissant, et agréable à regarder !


Tous les personnages ont leurs défauts et qualités mises en avant, j'adore les scènes  de groupes où on les voit tous ensemble avec leurs petites manigances habituelles, et avec l'inclusion
totale de l'inimitable Georgina dans leur bande.


Serena était très touchante là où elle devenait depuis la saison 4 complètement insupportable, égoiste et capricieuse (quel plaisir de revoir Barry Watson)


Blair est toujours fleur bleue mais a retrouvé son petit mordant qui nous manquait tant.


Nate est toujours assez fade, mais en tant que chef d'entreprise, il est un peu plus sûr de lui ce qui est appréciable.


Chuck toujours dans ses histoires de famille mais il semble assagi d'un point de vue personnel, ce qui ne lui fait pas de mal.


Dan reste le même, naturel et pas rancunnier pour un sou, beaucoup de fans n'aiment pas Dan pour des raisons assez limite (il est d'origine sociale modeste!) mais moi j'ai toujours adoré son sens
de l'humour et ses petites piques pince sans rire. Par contre, pitié, ça fait des mois qu'on le dit, Penn Bagdley un coiffeur !!!


Bref les ingrédiants du début réunis pour un bon épisode, seul bémol, l'étenel dilemme amoureux de Chuck et Blair qui devient lassant !

julien 09/10/2012 21:10


champagne le jour ou CW enterrera cette série sans intérêt!!! pour Info 700 000 téléspectateurs!  même un soap en pleine journée fait mieux...