Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 1. Episode 6. Hair of the Dog.

19 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

vlcsnap-2013-07-19-09h27m53s230.png

 

Graceland // Saison 1. Episode 6. Hair of the Dog.


A l'issue de l'épisode précédent, Charlie se retrouvait à se droguer réellement afin d'être sûre que la couverture de tout le monde ne soit pas découverte. Elle va devoir tenter de se désintoxiquer dans ce nouvel épisode, grâce à l'aide de Briggs. L'histoire de Charlie en devient assez touchante finalement dans le sens où le personnage n'a pas demandé de plonger. Le fait qu'elle doit faire des choix douteux, tout cela pour encore une fois éviter de la mettre e n danger est plaisant. Graceland commence enfin à éclore en abandonnant le côté série d'action qui passe son temps à faire du footing sur la plage et à jouer au volley. Ce n'est pas du tout ce que j'avais envie de voir dans cette série. Bien au contraire, je préfère quand l'on entre réellement dans le vif du sujet, un peu comme dans le très bon épisode précédent. Ce que j'ai bien aimé dans cet épisode c'est la place de Johnny. Le personnage commence à réellement se faire une place dans la série, et notamment vis à vis de Charlie pour qui il va prendre le blâme. Cela tend à prouver encore une fois les liens qu'il y a entre tous ces agents vivants sous le même toit.

Johnny devient un élément clé de Graceland et ce pour le meilleur. Le personnage gagne alors à la fois en intensité, mais également en efficacité. Certes, cet épisode n'était pas aussi bon que le précédent mais il était bon malgré tout. Il associe ce que la série peut faire de mieux, nous plonge encore un peu plus dans toutes ces histoires de trafic de drogue. Mais finalement, ce que j'aime bien voir également c'est Briggs. Ce personnage, dont la série avait développé l'amitié avec Mike durant plusieurs épisodes, nous offre un tout autre visage depuis deux épisodes. Mais surtout avec "Hair of the Dog". On a ici quelqu'un d'assez indigent, qui au fond veut jouer au chef alors que tout le monde est dans la même galère. Il s'impose en leader de bande, est capable de prendre des risques pour les autres, ... Mais la plus grosse révélation de l'épisode est celle que l'on voit à la fin alors que l'on découvre que Briggs est un ancien accro à l'héroïne. Mike pense que Briggs vole de la drogue pour son propre compte alors que ce n'est pas du tout le cas. Je ne sais pas si cela va réellement resserrer les liens entre Briggs et Mike mais dans un sens ce n'est pas bête.
vlcsnap-2013-07-19-09h16m59s90.pngLa relation entre Mike et Bello commence à prendre forme mais ce n'est malheureusement pas ce que j'ai envie de voir. Le problème c'est qu'à se concentrer sur le superflu, Graceland perd alors le rythme. On est dans une bonne lancée mais l'épisode se concentre peut être un peu trop sur les choses qu'il devrait laissé de côté pour le moment, ou alors en filigrane. L'histoire de Mike et de Bello, bien qu'elle ne soit pas désagréable, casse un peu trop le rythme à mon goût. Fort heureusement que Mike et Johnny forment un bon duo par ailleurs. Je ne suis pas certain que Graceland a encore envie de rester sur ses laurriers. L'épisode précédent nous avait montré que la série avait de quoi nous surprendre et cette semaine elle capitalise plutôt bien sur ce qu'elle a construit. Rien n'est pas parfait, mais je ne pense pas qu'il faille lui en vouloir. Les premiers épisodes servaient donc de rodage à ce qui pourrait exploser et réellement devenir jouissif par la suite. Il faut cependant faire à attention à ne pas ennuyer le téléspectateur.

Note : 6/10. En bref, un bon épisode qui fait suite à ce que l'on avait vu dans le très bon épisode précédent. Assez bien organisé et ce malgré quelques intrigues superflues venant allourdir l'épisode.

Commenter cet article