Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 1. Episode 7. Goodbye High.

26 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

vlcsnap-2013-07-26-11h24m45s28.png

 

Graceland // Saison 1. Episode 7. Goodbye High.


Après deux épisodes à évoluer de façon intelligente et intéressante, Graceland retombe dans ses travers cette semaine. Ce qui rend souvent Graceland assez difficile à appréhender c'est le fait que la série ne va pas nécessairement au bon endroit au bon moment. Elle gâche ses meilleures dynamiques avec quelque chose de creux et de pas suffisamment développé. Au centre de l'épisode de cette semaine : Charlie, qui révèle aux restes des membres de la maison qu'elle consomme de l'héroïne. Nous allons être confrontés à la réaction immédiate des divers habitants de la maison de façon à faire les choses correctement. C'est bel et bien la partie la plus intéressante de l'épisode mais ce qui est dommage c'est que tout est plus ou moins gâché par une réalisation aussi passionnante qu'un abat-jour. Le problème c'est qu'avec un peu plus de rythme et de dynamique on aurait alors pu avoir un épisode plus passionnant, nous plongeant par la même occasion un peu plus dans l'univers que la série tente de nous dépeindre et qui au fond n'est pas très joyeux.

Bien au contraire, c'est même assez déprimant comme univers, surtout pour Charlie. Mais voilà, la série ne cherche pas à aller suffisamment loin sur le sujet et c'est dommage. Je suis profondément déçu par certaines histoires également comme l'utilisation de Briggs vis-à-vis de Mike. Si je dois avouer que la dynamique fonctionnait bien durant les premiers épisodes, ce n'est plus vraiment le cas maintenant. En effet, on découvre ici une série qui ne va pas là où j'aurais envie qu'elle aille alors qu'il y a tellement de potentiel. Le petit moment où Briggs raconte à Mike ce qui l'a rendu addict fût un temps, et comment il tente de contrôler ce qu'il se passe avec Charlie était assez correct en soi, mais le fait que le tout soit filmé de façon aussi énergique qu'un épisode de Navarro, franchement... on ne peut pas dire que cela soit réellement passionnant. Il manque un truc dans cette série depuis le début, et finalement je crois que j'ai mis la main sur le plus gros problème : la réalisation. Pourtant, j'avais eu l'occasion de la saluer lors d'un épisode (1.05). Et j'étais même ravi de voir quelque chose d'original.
vlcsnap-2013-07-26-11h17m42s150.pngMike est le second personnage à se retrouver au milieu de cet épisode. Dans un premier temps je trouve dommage que ce personnage ne serve que d'atout d'amourettes. Sa relation avec Abby ne me plait plus vraiment. Disons que l'on tourne tellement en rond que cela fini par transformer l'épisode en quelque chose de terriblement ennuyeux. Et dans un second temps car le personnage va nulle part alors que tout le monde ne cherche pas réellement à tout lui dire (alors qu'en étant plus sincère, cela permettrait certainement de faire évoluer les intrigues). Graceland pédale énormement dans la semoule et ce après avoir enchainé deux bons épisodes. Pour ce qui est de la partie plus policière de la série, elle est bien plus efficace que le reste. En tout cas, c'est bien la seule chose que la série me donne envie de voir encore et encore. Et ce bien qu'ils n'aillent pas suffisamment loin. Je me demande si Graceland avait été sur HBO, cela aurait surement été encore plus passionnant et plus sombre vous ne pensez pas ? Et cela aurait donc été une bien meilleure série. On sent un manque de liberté de ton et c'est dommage.

Note : 5/10. En bref, dommage que cet épisode de Graceland ne soit pas aussi bon que les deux précédents.

Commenter cet article