Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 2. Episode 5. H-A-Double-P-Y.

23 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

vlcsnap-2014-07-17-19h04m02s200.jpg

 

Graceland // Saison 2. Episode 5. H-A-Double-P-Y.


Graceland est une série d’infiltration qui pourrait être beaucoup plus intéressante si seulement elle savait peut-être un peu mieux conjuguer ses personnages et ses intrigues. Car le souci c’est que l’on a de bons personnages, de bonnes intrigues, mais que le lien n’est pas toujours très bien fait entre les deux. Du coup, on se retrouve donc avec quelque chose d’assez sympathique et médiocre à la fois. Cependant, je suis tout de même heureux de voir que Emily Rose sous les traits de Jessica Foster, a apporté un peu de fraîcheur à une série qui en avait bien besoin. C’est là que ses petits faces à faces avec Mike, quelque peu aguicheurs, fonctionnent donc terriblement bien. Jessica est là pour tout arrêter forcément, et Mike va comprendre qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps pour apporter des résultats. Le jeu de séduction qu’il y a derrière le personnage de Jessica est tout de même assez cocasse. C’est bien la preuve que Graceland ne peut pas rester fidèle à son enquête et qu’elle a besoin de tourner chercher des histoires romantiques à ses personnages. Sauf que les romances dans ce genre de séries c’est souvent ennuyeux. On avait déjà pu le voir dans la premier saison qui, sans être totalement ratée, était surtout très décevante.

Je n’ai pas envie que cela arrive aussi dans cette saison. A l’issue de l’épisode précédent, je confiais que Graceland allait très probablement délivrer son meilleur épisode de la saison avec celui-ci. C’est vrai que le rythme est un peu plus intéressant et efficace et c’est au fond tout ce que l’on peut attendre de la part de cette série. En tout cas, je ne m’attendais pas forcément à ce que le tout soit fait de cette façon mais mine de rien, on en a pour notre visionnage. Car c’est tout de même plus intéressant de voir une série qui commence à s’agiter plutôt qu’une série qui brasse du vent encore au bout du cinquième épisode. On a déjà passé le stade de l’introduction et l’épisode précédent était parfois un peu ennuyeux de ce point de vue là, ne renouvelant pas grand chose et cherchant avant tout à faire la transition. Pour ce qui est de Jakes, c’était le personnage boulet de l’épisode précédent et même si ce n’est pas totalement le cas dans cet épisode, je dois avouer que je n’ai pas totalement apprécié ce que Graceland nous fait comme proposition. Le souci ce n’est pas vraiment le personnage mais plutôt ce qui en découle de ce personnage, le fait que son intrigue de la semaine manque cruellement de rythme.
vlcsnap-2014-07-17-19h00m29s121.jpgCertes il y a Daniel qui apporte un peu de piquant mais ce n’est pas suffisant. Je sais que je suis exigeant avec Graceland mais le premier épisode de la saison était prometteur et faisait la promesse de nous faire oublier ce que la série avait pu faire de plus médiocre. Mike va alors devoir y aller un peu plus fort, surtout qu’il n’y a plus vraiment de temps pour faire tout ce qu’il aurait pu et dû faire plus tôt. En tout cas, Graceland parvient tout de même à installer un climat où tout semble possible. On s’amuse de façon intelligente par moment, et à d’autres on se demande bien ce que la série cherche réellement à nous raconter. C’est peut-être ce qu’il y a de plus étrange, surtout qu’il y a du potentiel pour aller encore plus loin, notamment avec Jessica. Cette dernière est un atout dans cette série et j’espère qu’elle est là pour un bon bout de temps. Les enjeux de son personnage pourraient même nous amener à la suite tout au long de la saison (et même plus encore si jamais Graceland avait la chance d’avoir une saison 3 et ce même si je sens que l’avenir de la série est plus que compromis vu ses audiences assez catastrophiques).

Note : 5.5/10. En bref, il y a encore des efforts à faire.

Commenter cet article