Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 2. Episode 7. Los Malos.

7 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

vlcsnap-2014-08-01-20h07m47s186.jpg

 

Graceland // Saison 2. Episode 7. Los Malos.


Je pense que Jeff Eastin devrait regarder quelques épisodes de Gang Related. En effet, il y apprendrait à faire des épisodes particulièrement efficaces. Certes, l’épisode 2.06 était excellent, tout ce que je pouvais attendre de la part de la série, mais « Los Malos » n’était pas parfait et surtout loin d’être aussi efficace. Pourtant, il met en avant l’un des personnages que j’aime le plus dans cette série après Paige : Johnny. Ce dernier est clairement l’un des atouts de Graceland car il apporte à la fois un peu de folie mais aussi de l’humour. Un humour bienvenu tout de même, surtout que je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout. En effet, on peut voir que la série utilise énormément de choses sombres cette année et c’est un mal pour un bien. Je préfère que Graceland soit une série sombre plutôt qu’une série légère qui ne cherche pas à nous surprendre mais ce que j’apprécierai également c’est qu’ils nous offrent l’opportunité de prendre un peu plus de plaisir que l’on ne pourrait le penser. L’avantage de ce nouvel épisode de Graceland c’est peut-être de donner l’occasion à Johnny de nous parler de sa vie privée alors que dans mes souvenirs, il n’avait jamais pris le temps de nous en dire plus. C’était un électron libre dans la première saison, toujours là pour jouer au macho latino et à s’amuser mais ni plus ni moins.

Cette année vient le temps des vraies responsabilités pour les personnages et c’est pile poil ce que j’ai envie d’attendre de la part de Graceland. Le seul problème que j’ai avec la série en ce moment c’est le fait que peut-être, elle semble aller dans tous les sens. L’épisode précédent était très bon, celui-ci beaucoup moins car l’on a tout d’un coup l’impression de passer du coq à l’âne. Pris de façon indépendante, cet épisode était plutôt agréable à suivre mais dans une saison qui a l’air de se vouloir beaucoup plus feuilletonnante alors le résultat est bien différent. On peut tout de même se féliciter d’avoir vu ce que pouvait réellement donner cette série en dehors de Briggs pu encore de Mike. D’ailleurs, ce dernier me déçoit un peu. Il manque peut-être pour lui une vraie place dans l’histoire de la saison. Je ne sais pas trop. Par ailleurs, il y a Jakes qui va s’associer avec Paige afin d’enquêter sur toute cette histoire de trafic. Pour le coup, on ne peut pas dire que cela soit ennuyeux, bien au contraire mais Jakes n’étant pas mon personnage préféré, il est forcément plus difficile pour moi d’en apprécier le tout. Cela reste tout de même sympathique dans son ensemble, il ne faut pas tout nier non plus.
vlcsnap-2014-08-01-20h20m16s247.jpgDu coup, Graceland nous délivre ici un épisode qui d’un point de vue très indépendant, reste assez sympathique à suivre mais qui, dans l’ambiance d’une série ambitieuse (en tout cas, c’est ce qu’elle semble vouloir être) est légèrement décevant. J’attends toujours trop de la part de série mais l’épisode précédent m’avait donné envie d’en attendre quelque chose de cette série justement. Surtout que Paige est l’un des meilleurs personnages qui avait le plus de potentiel à mon humble avis. Par ailleurs, Carlito dans tout ça pourrait bien apporter un peu de folie. Dans cet épisode il s’en sort royalement bien. Surtout quand il s’agit de faire cohabiter son histoire avec Johnny. Johnny est la grande et vraie surprise de l’épisode de toute façon, sans lui cela aurait été un peu trop différent à mon goût. Enfin, c’est ce que je pense. Heureusement que le spectacle est assez vivant par ailleurs dans le sens où quelques scènes d’action et d’échange de tirs font leur petit effet. Enfin, je me demande quand est-ce que la série cherchera à parler de cet enregistrement audio. Est-ce un truc qui a complètement disparu ? On ne sait pas vraiment.

Note : 5.5/10. En bref, peu mieux faire.

Commenter cet article