Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Graceland. Saison 2. Episode 8. The Ends.

14 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Graceland

vlcsnap-2014-08-07-16h24m24s240.jpg

 

Graceland // Saison 2. Episode 8. The Ends.


La relation entre Johnny et cette femme est terrible. A la fois pour l’enquête mais aussi pour la série. Je ne sais pas si c’est la direction que j’avais envie que la série prenne mais en tout cas, le résultat est plutôt efficace. Disons que j’ai été surpris par le fait que j’ai bien aimé l’histoire de Johnny et de cette jeune femme, le fait qu’elle soit si curieuse et que lui tente de cacher le fait qu’il est en fait un agent du FBI infiltré. Ce n’est pas facile car il doit faire la part des choses, à la fois du point de vue de ses sentiments pour la jeune femme mais aussi par rapport au fait qu’il doit aussi l’aider. Le coup des faux papiers était donc une solide idée. Les scènes entre Johnny et elle sont parmi les meilleures de l’épisode. En tout cas, je ne serais pas contre un peu plus de piment dans les prochains épisodes car l’on arrive à un moment charnière dans la série : son milieu. Il serait donc intelligent de creuser un peu plus le fait que Johnny est un personnage qui est maintenant essentiel, de par ses sentiments mais aussi par ce qu’il a réussi à mettre en oeuvre. De son côté, Charlie va tenter de copiner avec un voleur banque. Pour le coup, on change drastiquement de registre et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas brillant.

Ce que je regrette avec cette intrigue c’est le fait que Graceland ne cherche pas à nous surprendre. J’aime beaucoup Charlie mais uniquement quand elle est dans le feu de l’action, sans compter que sa relation avec le reste de l’équipe traîne un peu trop en longueur. Notamment ses longues scènes avec Briggs sur la plage. Ce n’était pas très utile surtout que l’on sait déjà très bien ce qui se passe dans cette série depuis belle lurette. Surtout ce genre d’intrigues que la série met un point d’honneur à développer. Je préfère donc ce qui se passe avec Paige. Cette dernière veut que Mike fasse fermer cette association de malfaiteurs et de trafiquants du sexe. Après ce que Paige a pu vivre, on peut comprendre qu’elle ait envie de le faire. Sauf que dès que Mike tente de racheter les filles, son offre va forcément être rejeter ce qui va causer de nouveaux ennuis. Mais cela m’amuse énormément car Paige est dans une situation difficile. Elle a vécu ce que ces filles ont pu vivre. En moins pire certes mais elle a tout de même vécu les violences. Elle sait donc ce qui se passe dans toute cette histoire la pauvre. On peut donc comprendre sa haine et sa rage, son envie de vaincre.
vlcsnap-2014-08-07-16h41m42s126.jpgMike a beau être compréhensif et tenter de faire tout ce qui est en son pouvoir, le monde des gangs et des organisations de ce type ce n’est pas la cour de récréation. Ce n’est donc pas aussi facile qu’il n’y paraît et je suis enfin content de voir que Graceland ne cherche pas tout de suite à prendre le chemin de la facilité comme cela pouvait être le cas l’an dernier et peut-être aussi un peu au début de la saison. Cet épisode ne change pourtant pas énormément de choses mais il y a de bonnes idées bien exploitées. Sans compter sur Briggs et toute cette histoire avec la femme de Juan Badillo. J’ai parfois l’impression que dans Graceland tout est en rapport avec les relations des personnages. Que cela soit Johnny et son amour pour une fille dont il n’aurait pas dû tomber sous le charme, Charlie qui se retrouve à rendre plus ou moins jaloux d’autres, Paige et Mike, Briggs et cette femme, etc. Mais où sont les scènes d’action dans tout ça ? Telle est la question. Mais malgré tout, je dois avouer que je ne suis pas déçu du résultat de « The Ends ». Cela change de l’épisode précédent par exemple.

Note : 7/10. En bref, malgré quelques faiblesses voici un épisode réussi.

Commenter cet article