Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gran Hotel. Saison 3. Episodes 5 et 6.

2 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-29-21h54m24s187.png

 

Gran Hotel // Saison 3. Episodes 5 et 6. Faux semblants / Les liens du sang.


Après s’être concentré sur Don Carlos dans les deux épisodes précédents, « Faux semblants » et « Les liens du sang » se concentrent sur Dona Sofia. Le fait que Gran Hotel se concentre sur certains personnages de la série permet de développer certaines histoires de la série sans pour autant laisser tomber le reste (étant donné que les épisodes prennent une forme de 90 minutes, forcément il y a de quoi développer d’autres choses durant les épisodes). A la fin de l’épisode précédent, nous assistions au grand retour de Belen. Je dois avoue que je ne m’y attendais pas du fouet et que j’avais peur de ce retour. Notamment car elle est maintenant avec un beau parti et qu’elle semble savoir ce qu’elle veut. Malgré tout, je ne m’attendais pas du tout au retournement de situation dans « Les liens du sang ». La pauvre, elle s’est faite roulée dans la farine en bonne et due forme. Je dois avouer que c’était quelque chose d’assez excitant que d’aller dans cette direction car cela permet de ne pas jouer le chemin des facilités. Belen m’avait déjà suffisamment énervé auparavant (notamment à la fin de la saison 2).

Mais le twist autour de Belen ce n’est pas que le fait que ses anciens associés se sont retournés contre elle, c’est aussi Dona Teresa qui va lui tendre un piège. La pauvre elle n’aura quand même pas eu de chance. Elle avait quitté Gran Hotel humiliée et l’humiliation continue. Je dois avouer que je ne sais pas quoi attendre de la suite de la série autour de ce personnage. Par ailleurs, dans « Faux semblants », Dona Sofia est arrêtée et emprisonnée après avoir été piégée pour les meurtres du tueur a couteau d’or. Cette intrigue de la saison prend donc une forme beaucoup plus intéressante dans cet épisode (alors que j’avais trouvé le temps assez long durant les deux épisodes précédents, particulièrement décevants par rapport au reste de la série). Mais je dois avouer que le fait que cette troisième saison ait droit à 22 épisodes peut parfois être problématique. La série avait su développer tout un tas d’intrigues au travers de saisons courtes et tout d’un coup on nous colle une flopée d’épisodes. Les intrigues peuvent donc parfois prendre trop de temps et le rythme se perdre complètement.
vlcsnap-2013-10-29-22h22m13s230.pngFort heureusement, Gran Hotel parvient à reprendre des forces avec ces deux épisodes. L’arrestation de Dona Sofia permet d’ajouter un peu de piquant à l’épisode et de relancer aussi cette histoire de tueur au couteau d’or. Don Alfredo va de son côté tenter de trouver des preuves pour la disculper. Et dans « Les liens du sang », c’est Benjamin qui est arrêté pour les meurtres. Les intrigues policières de Gran Hotel ont généralement été les atouts de la série (on se souvient des deux premières saisons), mais cette année j’ai surtout l’impression que l’on est dans une sorte de mécanique de répétition. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus reluisant bien évidemment. Pendant ce temps, Diego doit s’occuper de plusieurs choses. A commencer par Fernando Lianes, le premier fils d’Angela, Angel. Cette partie des deux épisodes permet d’ajouter un peu d’action. Alicia et Julio forment toujours ce duo efficace. Ils donnent un coup de fouet à la série et c’est pile poil ce à quoi je m’attendais. Les deux permettent aussi à la série de garder la tête haute et de ne pas trop décevoir les téléspectateurs. Les scénaristes l’ont bien compris et s’en servent encore et encore.

Tout ce qu’il se passe autour d’Angel tente de mettre en avant Andres sans succès. Le pauvre. J’aime bien Andres mais en plus du fait que l’on n’arrête pas se moquer de son personnage, finalement je me rends compte que le tout n’est pas aussi facile que prévu. Enfin, en tout cas c’est dommage. Vraiment. Certes il y a de l’affrontement entre Don Diego et Andres, mais personnellement je m’attendais à légèrement mieux de la part de Gran Hotel. Finalement, ces deux nouveaux épisodes étaient tout de même beaucoup mieux que les deux précédents (qui sont les plus mauvais épisodes de la série je pense non ?). Cela me redonne espoir de voir que ces deux épisodes relancent la série dans une nouvelle direction beaucoup plus piquante et intéressante. Toutes les intrigues ne m’intéressent pas forcément (Javier qui veut s’engager dans l’armée, Violeta, etc.) mais globalement j’ai trouvé tout de même mon compte alors je ne demande pas mieux. Enfin, si un peu mieux. J’ai envie de retrouver l’engouement que j’avais eu autour des deux premières saisons.

Note : 6/10 et 5.5/10. En bref, la série reprend des couleurs.

Commenter cet article