Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 1. Episode 6. The Three Bad Wolves

10 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2011-12-10-14h32m40s195.png

 

Grimm // Saison 1. Episode 6. The Three Bad Wolves.


Après le Joueur de Flûte de Hamelin hier, maintenant ce sont les Trois Petits Cochons qui font office d'adaptation ou plutôt de réécriture : celle de leur vengeance sur les loup garous. Grimm est une série fascinante finalement. Je sais pas pourquoi mais je trouve que les réadaptions de contes de ce genre dans notre monde se marient plutôt bien avec notre modernité. Sans compter que l'histoire de cet épisode arrive à me rappeler mon enfance et le moment où j'avais lu cette histoire des trois petits cochons. J'ai été nourri aux contes des frères Grimm et autres, et pour le moment je ne suis donc pas dépaysé par ce que la série nous raconte (il doit bien y avoir quelques contes que j'ai jamais lu et que je ne connais pas, j'espère d'un côté car je veux en découvrir). En jouant la carte des Trois Petits Cochons on permet donc à la série de prendre le virage du grossier, du grassouillet mais jamais de l'humour gras. Car ce que j'attendais quand on parlais de cochon c'est vraiment le gros dégueulasse de base, sauf que ce n'est qu'en parti le cas. En effet, Grimm arrive à se satisfaire plutôt correctement de ce qu'elle présente.

L'ouverture de l'épisode, bien que ridicule pour la scène d'exposition reste plutôt correct. On est directement mis dans l'ambiance et j'ai adoré ça. Tout simplement, je pense que la série arrive à faire quelque chose de suffisamment cohérent pour qu'on puisse croire à ce qu'elle nous raconte. Grimm n'est pas là sans jouer sur la nostalgie. L'histoire que l'on connait est un des faits certes mais aussi tout le passif des contes des frères Grimm et notamment ce que Nick consulte au fur et à mesure des épisodes. Il va enfin utiliser les connaissances qu'il sort de ces livres là à la fin de l'épisode en un petit coup. Il était temps que cela serve à quelque chose le passé de ses ancêtres. L'alliance entre notre monde et celui qui est caché de nous, humain, et que seul un vrai Grimm peut voir m'intéresse toujours mais c'est trop fermé. Je soulevais le problème lors de ma critique du pilote, la série pourrait très vite se retrouver dans un cercle vicieux empêchant tout développement possible au delà du conte hebdomadaire et j'ai bien peur que ce soit le cas.
vlcsnap-2011-12-10-14h42m15s53.pngLa présence de Monroe est encore plus frappante dans cet épisode, notamment quand il retrouve une de ses anciennes amies (du même bord que lui) et qui va vite mourir à la fin de l'épisode (à ma grande déception). Monroe a tellement de potentiel encore, et la mort de cette jeune femme ne va pas l'aider à filer un bon coton. J'espère qu'il va devenir encore plus intéressant par la suite, et qu'il va un tantinet briser son côté tatillon et épicurien. C'est un loup garou, alors il peut lui aussi aller chasser. Au final, ce nouvel épisode de Grimm était sympathique mais moins transcendant que le précédent. Notamment dû au fait qu'il manque de travail sur l'image (malgré le respect des trois maisons des petits cochons). J'ai envie que Grimm aille plus loin, bien plus loin, qu'elle dépasse le simple fait qu'il s'agit d'une série mi-policière mi-fantastique. Il y a encore pas mal de trucs à exploser dans le monde des frères Grimm...

Note : 5/10. En bref, les cochons restent des cochons.

Commenter cet article