Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 2. Episode 17. One Angry Fuchsbau.

7 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2013-04-07-14h47m10s232.png

 

Grimm // Saison 2. Episode 17. One Angry Fuchsbau.


Je n'y croyais plus. Pour tout vous dire, je commençais à regarder Grimm à reculons. Les nouveaux épisodes depuis la reprise n'étaient pas assez bons pour que je m'intéresse totalement à la seconde partie de la saison 2. J'avais perdu l'envie d'aller plus loin. "One Angry Fuchsbau" m'a redonné foi en Grimm. En l'esprit bien plus fun de la série et de malgré le fait que les intrigues de Renard et de Juliette continuent de ruiner l'esprit drolatique de la série. Car Grimm n'a jamais été aussi bonne que quand elle met Monroe en avant dans des situations cocasses. Cette fois, le moment où il doit faire une piqûre dans une grenouille dont un avocat se nourrit pour influencer le jury et les témoins était excellent. C'est même l'un des meilleurs moments de la saison 2 cette scène. J'ai retrouvé ce que j'aimais bien durant la première saison de la série, l'association entre humour et personnages. Monroe a toujours été mon personnage préféré dans cette série. Ce que j'ai également bien aimé c'est toute cette association de personnages afin de faire tomber un avocat Wesen.

Pour une fois j'ai trouvé un épisode de Grimm très original. Mais il faut dire qu'il se déroulait aussi dans un milieu que j'aime beaucoup : le tribunal. J'ai toujours été fasciné par le monde judiciaire (bien que je n'ai jamais eu envie d'y travailler) dans les séries. C'était l'occasion de mettre l'une des choses que j'aime le plus dans les séries au service d'un épisode d'une série en perte de vitesse. J'ai parfois vu en cet épisode une sorte d'histoire mettant en scène le Scooby Doo Gang. Là où Monroe serait Sammy et Scooby Doo à la fois. Rosalind serait Vera. Et cetera, et cetera. Le fait est que les choses étaient même très fluides. Aussi bien du point de vue de l'avocat qui devient de plus en plus passionnant en termes de personnages, et puis l'accusé qui n'en croit pas ses yeux. Même si cet épisode ne parvient pas à revenir à ce que Grimm savait faire de très bon durant la première saison (et je pense que la série aura du mal à revenir à ça), elle nous offrait avec cet épisode un vrai petit divertissement.
vlcsnap-2013-04-07-14h43m46s242.pngPendant ce temps, d'autres intrigues viennent se greffer comme Juliette qui commence à se souvenir de tous ses moments passés avec Nick. Autant dire que cela fait flipper le personnage et je peux la comprendre. J'ai bien aimé cette partie de l'épisode, c'était assez rigolo. D'autant plus que je commence à ne plus pouvoir me voir Juliette en peinture. Un peu comme Renard et ses histoires assez pompeuses. Sans compter sur Adalind et le grand retour du personnage de James Frain, tout ce beau petit monde ne sert plus à grand chose à mes yeux. Pourquoi ? Car la mythologie de Grimm s'est égarée. Il faudrait vraiment un grand épisode mythologique prochainement pour potentiellement me redonner envie de voir une mythologie dans Grimm. Pour le moment je préfère me contenter d'épisodes de l'acabit de celui ci qui s'amusent plus qu'autre chose et qui ne permettent de passer un agréable moment durant 40 minutes sans se demander ce qu'il y aura dans le prochain épisode. Car de ce point de vue là, je m'en contrefiche.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode façon Scooby Doo Gang amusant. Dommage que les intrigues fil rouge de la saison viennent ruiner le spectacle avec leurs situations stagnantes et peu passionnantes.

Commenter cet article