Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episode 13. Revelation.

3 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2014-03-02-20h59m20s12.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episode 13. Revelation.


Le cliffangher de fin de l’épisode précédent laissait espérer un bon épisode. Et effectivement, cet épisode était réussi. Cependant, je me suis vraiment demandé comment Grimm allait gérer ce cliffangher. Cela pourrait très bien être géré de façon très mauvaise comme très bonne. En effet, le père et la mère de Monroe ne sont pas vraiment en accord avec les choix de leur fils. Que cela soit d’épouser Rosalee ou encore d’être ami avec un Grimm. Tout cela est contre leurs principes mais la série s’en sert à merveille afin de donner un second souffle à la série (et elle en avait bien besoin). Si d’un côté le père de Monroe ne veut pas changer d’opinion, la mère ne veut pas perdre son fils et veut donc tenter de comprendre un peu mieux cette histoire d’amour. La scène entre Rosalee et Alice était d’ailleurs très jolie. Je ne m’y attendais pas du tout, surtout après le « I don’t even know who you are anymore » qu’elle balance à son fils dans l’introduction de cet épisode. Et puis ensuite Bart, le père, va avoir une petite discussion d’homme à homme. J’ai trouvé cette scène beaucoup moins touchante mais elle était nécessaire. En tout cas, Monroe et Rosalee sont deux atouts dans cette série.

Au-delà de cette histoire familiale, il y avait tout de même une petite histoire policière de la semaine qui permettait de mettre en scène à nouveau le grand duo que j’adore : Nick et Monroe. J’adore quand les deux personnages se retrouvent ensemble sur le terrain, c’est tout de suite beaucoup plus palpitant que quand Nick se retrouve avec Hank. Bien évidemment que ce n’est que mon humble avis mais je me au défi qui que ce soit de dire le contraire. Grimm s’amuse avec sa petite histoire de la semaine, jusqu’à ce que débarque Bart afin de voir que son fils n’est pas quelqu’un de mauvais et que Nick est lui aussi quelqu’un de bien. L’association donne quelque chose de très américain à l’issue de l’épisode. Un happy end un peu trop simpliste (j’aurais bien aimé que la discorde dure un peu plus longtemps) mais je ne vais pas bouder mon plaisir. Pendant ce temps, nous avons Adalind à Vienne. Cette dernière me fait beaucoup rire ces derniers temps car elle ne sait pas vraiment comment nous intéresser à ses problèmes.
vlcsnap-2014-03-02-20h44m18s211.jpgHeureusement qu’il y a un peu d’action. Disons que cet aspect mythologique de Grimm manque bien souvent de folie. Je préférais quand Adalind était prise un peu moins au sérieux au début de la saison dans ses délires de sorcellerie. C’était tout de suite beaucoup plus excitant tout de même. Je suppose donc que tout cela pourrait bien prendre une forme beaucoup plus intéressante par la suite. Il faut simplement qu’elle mette enfin bas. Et puis Renard a perdu son intérêt dans cette intrigue. Surtout qu’il y avait eu quelque chose de fait autour de lui et Viktor plus tôt cette saison. Grimm s’engouffre par moment dans des intrigues un peu trop complexes à mon goût alors que cela pourrait très bien être simplifié. Finalement, je ne sais pas quoi penser de cet épisode si ce n’est que tout ce qui se déroule à Portland était excellent et que le reste manquait légèrement de passion et de folie. L’équilibre n’a jamais été l’une des grandes qualités de Grimm de toute façon. Du coup, on oscille entre le bon à Portland et le mauvais à Vienne.

Note : 7/10. En bref, c’était tout de même un épisode assez jouissif de Grimm.

Commenter cet article