Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episode 22. Blond Ambition.

26 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2014-05-26-12h26m52s190.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episode 22. Blond Ambition.
SEASON FINALE


Pour le mariage de Monroe et Rosalee, il fallait forcément que les choses ne se déroulent pas toutes comme prévues. Il fallait donc que ce soit un mariage avec de l’action et bien entendu c’est que les scénaristes vont nous offrir, car ils savent pertinemment que c’était la meilleure chose à faire. Pourtant, « Blond Ambition », qui avait tous les atouts possibles et imaginables pour devenir un bon épisode, ne parvient pas à le devenir. Il manque peut-être un je ne sais trop quoi à cet épisode qui aurait pu le rendre encore plus efficace à mon goût. Tout le monde dans cet épisode se trouve réuni afin de pouvoir assister à ce mariage sauf bien entendu Adalind qui est toujours à la recherche de son enfant et qui a pris le soin de faire quelque chose pour que Nick ait sa petite vengeance (ce dernier ne voit donc plus rien, même s’il est sensé être un Grimm). L’idée que Nick ne puisse plus rien voir me plait sauf que je suis certain que cela ne va pas aller plus loin que le premier épisode de la saison 4 où tout rentrera dans l’ordre. Sauf que j’aimerais tellement qu’il reste comme ça bien plus longtemps histoire de profiter un peu plus de Trubel par la même occasion. Car cette dernière est clairement en pleine ascension dans la série et c’est tout ce que j’attends de la part de Grimm en ce moment.

Je pense donc que Jacqueline Toboni va rester un peu plus longtemps dans les parages et ce ne serait pas une mauvaise idée. Bien au contraire, je suis persuadé qu’il y a quelque chose à faire avec elle encore dans la série, surtout que le personnage de Trubel, depuis son introduction, me plait énormément. C’est le genre de personnages un peu étranges et bohèmes sur les bords que Grimm sait très bien construire. Elle est dans cet épisode une sorte de moteur pour quelques bonnes scènes d’action. C’était une très bonne idée car mine de rien, tout le monde peut voir à quel point Grimm peut encore intégrer des personnages sans gêner les autres de notre petit Scooby Doo Gang. Pour en revenir à Nick, le fait qu’il ait perdu ses pouvoirs va certainement changer pas mal de choses. On n’en profite pas tant que ça dans cet épisode à mon grand damne. J’aurais tellement aimé que l’épisode se serve un peu plus de ce manque de pouvoir, peut-être pour le mettre face à quelque chose d’un peu plus fort. L’autre personnage qui s’en sort très bien dans cet épisode c’est bien évidemment Juliette (enfin, Adalind sous les traits de Juliette). Tout ce qui se passe dans la première partie de l’épisode est avant tout pour elle. J’ai trouvé ça assez efficace, surtout que Juliette a beaucoup grandie.
vlcsnap-2014-05-26-12h31m19s40.jpgMine de rien, Juliette était un personnage catastrophique il y a encore quelques années et maintenant elle est en train de reprendre du poil de la bête et de nous offrir enfin quelque chose de beaucoup plus pertinent à son sujet. Adalind continue à être écartée des autres. Elle part à la recherche de son bébé et même si au fond ce n’est qu’une introduction pour l’intrigue sous jacente sur la famille Royal que la série nous prépare pour l’année prochaine, je suis déçu. J’aurais bien aimé que cela soit la rédemption d’Adalind cette année, qu’elle aille dans une autre direction tout simplement. Pour le mariage de Monroe et Rosalee, quelques scènes détendent l’atmosphères (notamment grâce à la soeur de Rosalee) et puis les bons sentiments sont eux aussi présents. Que cela soit entre Monroe et son père qui a enfin accepté Rosalee comme elle est ou encore le mariage en lui-même que la série va prendre le temps d’installer. C’était tout mignon. Et puis il y a quelque chose qui me plait mais que la série ne cherche pas nécessairement à mettre en avant et c’est le fait que Wu se souvient. Cela pourrait être excellent mine de rien.

Note : 7/10. En bref, une fin de saison réussie qui aurait pu forcer un peu plus malgré tout.

Commenter cet article