Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episodes 18 et 19.

1 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2014-04-28-01h20m20s43.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episodes 18 et 19. The Law of Sacrifice / Nobody Knows the Trubel I’ve Seen.


« The Law of Sacrifice » est étrangement le meilleur épisode que j’ai pu voir pour le moment depuis le début de la saison 3. Je ne m’y attendais pas du tout mais la fluidité de l’histoire combinée aux personnages fait que l’on passe un agréable moment. Le succès de cet épisode est dû en partie aux retrouvailles entre Adalind et Renard. Leur enfant est un atout dans cette intrigue Il y avait également C. Thomas Howell (SouthLAnd) qui incarne le rôle du bras droit de Viktor au FBI à Portland. L’arrivée de ce personnage dans Grimm permet d’apporter un peu plus d’importance à l’histoire de Viktor. Il faut dire que ce dernier, voulant mettre la main sur l’enfant de Renard et Adalind à tout prix était une très bonne idée. La série s’amuse avec les personnages et notamment avec le charisme sans faille de Viktor. Mais cela ne vaut pas le charme de Renard et Adalind. Cette dernière m’a tout de même bien embêté pendant quelques épisodes. Je trouve maintenant que les choses sont très différentes, notamment car sa relation avec Renard est assez touchante et mignonne. Au-delà de ça, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à la tournure dramatique des choses. L’enfant enlevé des mains d’Adalind c’est quelque chose de terrible, surtout quand on voit à quel point elle est en pleine détresse dans « Nobody Knows the Trubel I’ve Seen ».

Pour en revenir à « The Law of Sacrifice », cet épisode exploite tout un tas de choses que j’aime beaucoup dans cette série. Notamment les personnages mais aussi l’univers fantastique et la cohésion de groupe. Car c’est une série qui fonctionne avec un groupement de personnages. Que cela soit le groupe qui à la fois défit Viktor (dans une scène plus cocasse qu’autre chose, surtout quand l’on entend Monroe parler en allemand). Cet épisode était donc un épisode très mythologique qui met en avant une histoire qui était jusque là très secondaire voire même assez ennuyeuse. Je ne compte plus le nombre de fois que j’ai critiqué Adalind et le côté inintéressant des histoires de ce personnage ces derniers temps (alors qu’au début de la saison c’était une intrigue tout à fait prometteuse). Je suis heureux de voir que les choses ont évolué dans une solide direction maintenant. La famille royale veut l’enfant mais les parents et accessoirement Nick et cie veulent à tout prix faire en sorte qu’ils n’y aient pas accès. Tout n’est pas très clair dans Grimm mais c’est justement ce mystère qui rend aussi cette histoire beaucoup plus intéressante que l’on ne pourrait le penser. Monroe de son côté continue d’injecter de la comédie dans la série. Mais jamais sans trop en faire.
vlcsnap-2014-04-28-02h00m11s144.jpgAu contraire, c’est toujours dans le bon sens, bien dosé. Comme quoi les scénaristes savent très bien s’y prendre avec les dialogues de Grimm. Toutes les intrigues ne sont pas nécessairement intéressantes mais justement, le tout fonctionne grâce à des dialogues savamment sélectionnés et écrits (généralement). Le côté Scooby Doo Gang de l’association de personnages qui vont à la fin de l’épisode se retrouver dans une mission de sauvetage c’est le genre de choses que j’adore dans cette série. Je suppose donc que Nick, Kelly, Sean et cie ont un plan mais quel est ce plan. Surtout que pendant ce temps Viktor n’est plus en Europe mais bien dans l’Oregon lui aussi (c’est une très bonne nouvelle dans le sens où l’on n’a plus l’impression d’être complètement écarté de ce qui se passe avec la famille royale). Le face à face entre Viktor et Renard était jouissif à souhait, preuve à nouveau que Grimm sait ce qu’elle veut faire de ses personnages. Il y a aussi quelque chose d’assez drôle. En effet, Adalind a couché avec le frère de Sean et Sean a couché avec la mère d’Adalind. C’est une vraie famille de cinglés mine de rien. Mais je n’attendais pas mieux de la part de Grimm de toute façon.

Hank et Juliette de leur côté ne servent pas à grand chose et ce n’est peut-être pas plus mal. Après ce très bon épisode, nous avons eu droit à « Nobody Knows The Trubel I’ve Seen ». Un épisode assez médiocre dans son ensemble. Disons qu’après un épisode aussi bon, je ne m’attendais pas à tomber d’aussi haut. Alors certes, les personnages sont au rendez-vous mais ce que j’ai surtout aimé c’est la détresse d’Adalind. C’est le meilleur aspect de l’épisode. Sans compter que Viktor est de son côté obligé de faire croire à Adalind qu’ils ont son enfant. L’épisode ne cherche pas à nous révéler grand chose et du coup, il nous offre plutôt les conséquences qu’autre chose. Alors certes, le récit avait besoin de faire une pause mais ce n’est pas ce que j’avais en tête. Voire pas du tout. Le cas de la semaine c’est celui de Theresa Rubel (aka Trubel). On a pu avoir l’impression de voir une femme proche de Rooney Mara dans Millenium. Physiquement bien entendu. C’était drôle. Mais je ne sais pas trop ce que Grimm veut réellement faire de cette histoire et du coup, l’épisode ne m’intéresse pas trop. Le problème c’est que même l’épisode en lui-même ne cherchant pas à m’en apprendre beaucoup plus ne va pas parvenir à me séduire.
vlcsnap-2014-04-28-01h32m30s178.jpgPourtant il y avait énormément de potentiel pour creuser les personnages et aller nous donner envie de comprendre Trubel (surtout qu’elle donne son nom à l’épisode). Mais il n’en est rien. C’était donc un peu trop automatique à mon goût. Le reste devient tout de suite beaucoup plus palpitant. Du coup, ces deux épisodes étant très différents, ils ont tout de même une trame assez fascinante. Mine de rien, j’ai eu ce que je voulais dans cette histoire, je suis donc ravi. Mais d’un autre côté j’aurais aussi apprécié que l’autre épisode soit tout aussi feuilletonnant. Car c’est certainement le problème de cet épisode finalement, qu’il ne soit pas suffisamment feuilletonnant. mais je ne vais pas bouder mon plaisir devant cette seconde partie de saison 3 qui est pour le moment une vraie petite réussie.

Note : 9/10 et 6/10. En bref, deux épisodes très différents.

Commenter cet article