Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episodes 20 et 21.

21 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2014-05-17-19h35m34s150.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episodes 20 et 21. My Fair Wesen / The Inheritance.


Vous allez surement me prendre pour un fou mais j’ai largement préféré « My Fair Wesen » à « The Inheritance ». Je dis que je vais vous surprendre par « The Inheritance » était un épisode beaucoup plus axé sur la mythologie de la série mais disons que dans Grimm, je suis bien plus fan des épisodes indépendants qui sont plus funs que les autres par rapport aux épisodes mythologiques. Du coup, dans « My Fair Wesen » nous suivons les aventures d’une petite équipe de voleuses de luxe pour le compte d’un méchant bien féroce. En parallèle, nous avons donc Trubel qui va suivre Hank et Nick sur une affaire. Il ne sait pas très bien caché qu’elle est une Grimm au premier abord et puis elle va faire l’erreur de trop s’impliquer dans l’affaire ce qui va lui valoir des remontrances de la part de Nick bien évidemment. Trubel est un personnage que j’aime beaucoup et qui, dans cet épisode, nous permet d’avoir une vision différente des enquêtes que peut réaliser cette série. J’en ai parfois marre de voir constamment la même mécanique s’installer et Trubel était le côté fun que j’attendais dans cette série depuis un sacré bout de temps. Le résultat est là et l’épisode parvient donc à introduire Trubel dans le monde des enquêtes sur les Wesen. Nick dans tout ça est sensé être un initiateur mais ce rôle, elle va plus ou moins l’oublier.

Elle préfère tenter sa chance de son côté en désobéissant aux ordres de Nick. Elle est maligne tout de même et c’est quelque chose que j’aime bien. Ce personnage apporte une nouvelle façon de faire qui n’est pas négligeable. C’était même agréable de voir les personnages évoluer dans cette direction alors que l’on aurait pu s’attendre à ce que justement la série fasse tout l’inverse et transformer Trubel en un personnage mécanique sans grand intérêt. Le fait qu’elle soit utile à la série permet aussi d’avoir une autre vision des enquêtes que réalisent Nick et Hank (accessoirement avec les autres personnages de la série bien évidemment). De plus, elle n’a pas la même éducation et n’a pas les mêmes talents de Nick, du coup son côté un peu roots la rend encore plus attachante d’un point de vue purement narratif. Mais Nick tente aussi d’apprendre des choses à Trubel. Il avait besoin de lui apprendre des choses et c’est ce qu’il va faire, comme un professeur ou bien un père pour elle. Grimm s’amuse de la relation entre ces deux personnage créant quelque chose que la série n’avait pas pu faire auparavant. La relation entre Nick et Hank ou encore Nick et Monroe est très différente car elle ne repose pas sur les mêmes valeurs. Ni Hank ni Monroe ne sont des Grimm.
vlcsnap-2014-05-17-19h51m56s241.jpgL’épisode se concentre aussi brièvement sur les relations amoureuses, que cela soit Monroe et Rosalee ou encore Nick et Juliette. Mais ce qui m’intéressait le plus c’était plutôt Renard et Adalind. Pour le coup, je ne suis pas sûr que cela soit ce que Grimm a fait de plus intelligent. L’enlèvement de cet enfant n’aurait peut-être pas dû arriver aussi tard. Cela va un peu trop chercher le dernier épisode de la saison par la suite et c’est dommage car Grimm n’en avait pas besoin. « My Fair Wesen » était aussi l’occasion d’avoir un cas de la semaine légèrement plus original que les autres. En grande part par rapport à la manière dont cela a été construit avec Trubel au milieu. Je ne pouvais pas attendre mieux de la part de la série de toute façon et c’est tout ce que je pouvais attendre de la part de la série. Pour ce qui est de « The Inheritance » je suis un peu plus septique dans le sens où ce n’est pas le genre d’épisode mythologique que j’attends de la part de Grimm. Ici tout semblait un peu trop simple, pas assez creusé alors que j’aime que l’on nous plonge dans des mystères captivants. C’est tout de même beaucoup plus intéressant. Il n’en est rien, cet épisode constitue donc ce que la série peut faire de plus moyen dans le genre.

Je suis bien d’accord sur le fait que Rolek Porter (incarné par le très bon Sam Anderson - Justified, The Baby -) est un très bon personnage mais le problème c’est que Grimm ne va pas suffisamment loin dans son délire. Du coup, on se retrouve avec quelque chose de légèrement moins fun à mon goût. Trubel était l’un des très bons éléments de l’épisode précédent, ici ce n’est plus tellement le cas alors que sa présence est bien plus diminuée. Je pense sincèrement qu’ils auraient pu conclure la saison avec Trubel et son destin. Cela aurait été beaucoup plus efficace à mon goût mais peu importe, de toute façon Grimm est une série qui ne fait pas grand chose de bien nouveau d’un point de vue mythologie depuis un sacré bout de temps. Toute la partie sur la famille royale était sympa mais sur la fin c’était devenu assez long et ennuyeux (un peu comme l’histoire de Renard, Nick et Juliette l’an dernier qui s’était étirée en longueur). Alors forcément, il y a tellement de choses que la série peut mettre en scène que cela soit l’enfant d’Adalind, les Fuchsbau coins ou encore Trubel mais cet épisode ne va pas suffisamment loin de ce point de vue là.
vlcsnap-2014-05-17-20h34m29s170.jpgC’est donc forcément regrettable. Ensuite il y a la place de Trubel qui est encore plus ou moins à définir. On ne sait pas trop où la placer et la série non plus. Notamment ça elle ne peut pas s’impliquer dans les forces de police avec Nick et Hank mais qu’en plus de ça, elle ne peut pas non plus être totalement collé aux enquêtes qu’ils mènent. Jacqueline Toboni qui incarne ici son tout premier rôle d’après sa fiche IMDB se débrouille pourtant très bien avec son côté tout droit sorti d’un romande Stieg Larsson. Je me demande ce que me réserve le dernier épisode de la saison mais j’ai hâte de le découvrir. Je sais que j’ai laissé de côté Grimm pendant près d’un mois mais voilà de retour.

Note : 8/10 et 6/10. En bref, deux épisodes différents. J’ai beaucoup plus apprécié l’épisode centré

Commenter cet article