Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 3. Episodes 7 et 8.

16 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

vlcsnap-2013-12-15-19h47m29s145.jpg

 

Grimm // Saison 3. Episodes 7 et 8. Cold Blooded / 12 Days of Krampus.


Grimm peut-être une série assez amusante par moment et notamment quand il s’agit de nous développer un peu plus sa petite mythologie. Car mine de rien, la mythologie de la série est immense et elle a des tas de possibilités. Les derniers épisodes m’ont prouvé (après avoir été déçu par les premiers épisodes de la saison) que Grimm en avait encore dans le ventre mais j’avais peur que cette semaine, en nous liquidant deux épisodes l’un à la suite de l’autre, que la série ne sache pas tenir la longueur. Car s’enchaîner deux épisodes de la série cela peut faire peur et pourtant, je ne me suis pas ennuyé. C’était donc une belle surprise et ce même si j’ai préféré « Cold Blooded » à l’épisode de Noël « 12 Days of Krampus ». Dans « Cold Blooded » nous avons Alexis Denisof (Angel, Dollhouse) qui débarque sous les traits de Viktor Albert Wilhem George Beckendorf. Quel nom compliqué pour si peu de choses. En tout cas il nous permet de faire le lien entre plusieurs choses et notamment avec Adalind qui était laissée de côté depuis quelques temps (et ce même si c’est la seule intrigue qui me séduisait dans les premiers épisodes de la saison).

Mais ce nouveau personnage est étrange et laisse planer le doute sur ses origines et son intérêt dans tout cela. L’épisode joue astucieusement avec le personnage, de même que l’introduction de l’épisode suivant d’ailleurs. Et c’est ce qui permet clairement à l’épisode de réussir là où beaucoup d’autres n’ont pas réussi. Ce qui me fait peur généralement avec Grimm c’est qu’elle peut parfois s’enfoncer un peu trop dans sa mécanique de la semaine et devenir banale. Car c’est un danger que de devenir une série banale mais Grimm tente de se renouveler et ce même si « Cold Blooded » n’est pas ce que la série a pu faire de original cette année. Il y avait malgré tout une envie de revenir aux fondamentaux (la famille Royale). Cependant, je trouve dommage que la série se retienne autant de faire quelque chose de grandiose autour de cette famille royale. J’ai l’impression qu’ils font évoluer les choses, qu’ils mijotent mais qu’ils ne font pas tout exploser. Ils attendent certainement la fin de la série pour se faire et nous délivrer un final épique. Mais bon, ils auraient très bien pu trouver autre chose que la famille royale pour terminer la série.
vlcsnap-2013-12-15-19h32m41s222Dans tout cela il y a également Sean Renard. La série ne cherche pas forcément à nous faire comprendre sa place. On a envie d’en savoir plus, notamment dès le début de « 12 Days of Krampus » mais disons que la direction aurait pu être un peu plus fluide. Cet épisode tente donc de donner un peu plus d’importance à quelque chose qui avait été laissé de côté ces derniers temps. Ce n’est pas plus mal surtout que j’aime bien Sean et je trouve qu’il a su se faire une bonne place au fil des saisons. Les créateurs de la série savent jouer avec lui, ses intérêts et surtout sa dynamique. Il n’a pas encore dévoilé tout son jeu et c’est justement ce qu’il y a de plus réussi. Par ailleurs, Nick nous offre une petite enquête de la semaine. Nous suivons l’aventure d’une légende urbaine, celle de l’alligator dans les égouts. Grimm se sert des égouts comme terrain de jeu. Cela m’a légèrement rappelé l’épisode avec la bête mixant plusieurs espèces dans Fringe. Certes les deux épisodes sont assez différents, et la réalisation de Fringe est très différente de celle de Grimm mais j’ai malgré tout retrouvé un peu de ça dans cet épisode.

Du coup, vous devez vous en douter, j’ai encore plus aimé cet épisode que je n’aurais pu le penser. Les égouts servent également de terrain de jeu à cloîtrer les personnages dans un lieu dont il sera difficile de sortir. C’est prévisible certes mais globalement cela a fait son petit effet et c’est pile poil ce que j’avais envie de voir. Puis vient l’épisode de Noël, « 12 Days of Krampus ». Un épisode différent mais qui garde malgré tout des liens avec l’épisode précédent. Notamment du point de vue de Sean alors que ce dernier se retrouve en Europe et part à la rencontre de la résistance. Et ce même si l’on ne sait pas exactement ce que tout cela veut dire. La série est vraiment très étrange par moment, surtout dans sa manière de faire de la rétention d’informations. A mon humble avis, cela aurait été le temps de faire quelque chose. Mais bon, l’épisode préfère alors nous délivrer un cas de la semaine très Noël tout en faisant évoluer la relation entre Monroe et Rosalee au sujet de… Noël. Pour ce qui est de ces deux là, j’ai adoré leur petit moment sur Noël et la scène finale de l’épisode.
vlcsnap-2013-12-15-19h29m46s4.jpgCe n’est pas un cliffangher mais une sorte de « happy end » au milieu d’une saison pleine de rebondissements et de choses pas nécessairement très reluisantes pour tout le monde. Cette enquête de la semaine nous amène donc vers une histoire de vols et d’un Wesen - Père Noël. Mais l’intrigue parvient avant tout à introduire des sentiments romantiques et je parle bien évidemment de la relation entre Monroe et Rosalee. Bien entendu, tout cela laisse également quelques sentiments cachés (notamment sur le passé de Rosalee et du fait que sa tante et son oncle sont morts dans un accident de voiture au moment de Noël). Cet épisode parvient donc à installer quelque chose d’efficace autour de Noël tout en jouant avec la joie de la fête en elle même pour donner de l’émotion. Même si je n’ai pas pleuré devant l’épisode, ces bons sentiments étaient agréables.

Note : 7.5/10 et 7/10. En bref, deux bons épisodes de Grimm qui se servent de la mythologie avec beaucoup d’efficacité.

Commenter cet article