Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hacks. Saison 1. Pilot (UK).

2 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-01-02-16h33m35s84.png

 

Hacks // Saison 1. Episode 1. Pilot.


J'aime bien les anglais, et quand ils font des séries de bureaux c'est parfois sympathique mais c'est parfois aussi assez moyen. Hacks est une satire intéressante d'un côté mais qui à mon avis aurait du se faire dans un format plus court. En effet, en 45 minutes on a assez de temps pour présenter tout, et forcément à un moment il faut tout accélérer et il ne reste alors que 15 petites minutes pour traiter le scandale. L'épisode est pas forcément nul, mais disons que l'histoire avait tellement de potentiel. Forcément, qui parle du scandale des écoutes téléphoniques fait le lien direct avec News of the World, qui était un tabloïd britannique qui était publié chaque dimanche et était devenu le journal le plus vendu du Royaume Uni sauf que le scandale avait mis fin à sa vie. Hacks tente de prendre cette histoire de façon intéressante. Mais malheureusement le scénario est assez creux, et ce pourtant la présence de Claire Foy incarnant ici une éditrice sans scrupule du doux nom de Kate Loy est excellente. L'actrice nous offre un jeu prometteur et intéressant, et elle arrive même à être drôle par moment. Sauf qu'à certains moments l'épisode n'a plus grand chose à dire, et l'on tente de nous remplir le tout avec des transitions sur les autres personnages du journal, nous sortant donc de l'histoire générale de la série.

Hacks est basée sur le scandale des écoutes téléphoniques et prend place au sein d'un tabloïd fictif, le Sunday Commet, où l'expression "Tous les moyens sont bons" ne commence qu'à montrer ce qui se déroule réellement.
vlcsnap-2012-01-02-16h07m40s149.pngForcément, l'épisode tente de nous faire douter de tout le monde car on ne sait pas vraiment si Stanhope Feast (le grand manitou du journal) était au courant des écoutes ou non. Ce dernier demande constamment à Kate Loy de trouver les meilleurs histoires avant tout le monde. Et forcément, un scandale va commencer à éclater dès que des gens vont s'intéressés à elle. Le scénario de ce premier épisode de Hacks manque donc de consistance. Il y aurait pu y avoir encore plus de moments si certains personnages ne servaient pas à rien. Je pense notamment à ce rédacteur à la voix bizarre. Sa voix me dégoutte d'une part, mais est également très ennuyeux et ne sert à rien. On voit par ailleurs toutes les actualités qui arrivent dans les mains de Kate, et comment elle gère son journal. Elle est surmenée, dort mal, vire des gens comme ça, …  Petit à petit on nous établie la vie des personnages, mais aussi des grands du journal. C'est cependant assez mal géré. Notamment la relation entre Kate et Stanhope.

Le cast est donc comme je le disais sympathique d'un côté, mais moyen de l'autre. C'est trop passable pour être vraiment intéressant de ce côté là. Ainsi, Hacks nous offre un pilote qui ne nous plonge dans le scandale uniquement dans les quinze dernières minutes de l'épisode. Ces dernières minutes sont les plus intéressantes, et d'un autre côté les plus prometteuses de l'épisode. En 45 minutes présenter un fait divers était osé, et c'est fait avec peu de saveur. Mais bon, d'un autre côté cela ne vous engage qu'à 45 minutes de votre vie. Il faut que le tout se sorte un peu les doigts pour prendre de l'envergure et du grain. Channel 4 est une chaîne qui nous offre donc une fiction qui aurait à mon sens du être plus travaillé. A vouloir sauter sur l'actualité brulante (le scandale a éclaté en avril dernier si mes souvenirs sont bons, et donc la série a du être préparées en quelques mois uniquement). Ce côté précipité de cette production ne permet pas vraiment de se prendre au jeu. Aller, on peut dire que le dernier quart de l'épisode était bien sympa…

Note : 4/10. En bref, une fiction de 45 minutes décevantes, pour une comédie qui était pourtant prometteuse.

Commenter cet article