Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Halt and Catch Fire. Saison 1. Episode 3. High Plains Hardware.

20 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-20-02h21m32s199.jpg

 

Halt and Catch Fire // Saison 1. Episode 3. High Plains Hardware.


Je crois que je me demande si j’ai bien fais de mettre mes billes dans Halt and Catch Fire. En effet, après un très bon premier épisode et un second épisode assez moyen, je dois avouer que cet épisode m’a énormément déçu. J’ai comme l’impression que Halt and Catch Fire tente désespérément de ressembler à une sorte de nouveau Mad Men alors que le but n’est pas de ressembler à Mad Men à mes yeux mais bel et bien de se créer une vraie identité. Sans compter qu’il y a là dedans des scènes qui me donnent parfois l’impression de vivre dans un truc bourré d’incohérences. J’ai beaucoup d’amour pour Cameron. J’aime bien ce personnage. Elle est parfait dans le rôle de la programmeuse qui doit créer des lignes de code toute la journée mais qui se retrouve à un moment donné coincé. Pour aider son esprit à se lâcher elle va se retrouver d’un coup d’un seul avec des punks dans une chambre d’hôtel à se droguer et à tenter de passer du bon temps. Sauf qu’elle va se rendre compte dans cette longue digression qui est avant tout présente pour nous faire croire que Halt and Catch Fire a énormément de choses à dire alors que c’est la vacuité la plus monstrueuse, ne servant pas le récit mais uniquement des effets de style et des tics de mise en scène.

J’aime bien voir Cameron seule, perdue au milieu de cette chambre d’hôtel à se demander ce qu’elle fait là mais cela n’a pas grand chose à voir avec ce que l’épisode tente de nous dire. L’échappée est belle et bien là mais ce n’est pas non plus totalement cohérent. Vous imaginez tout de même les facilités du récit, notamment sur la rencontre dans la vie qui semble tout de suite sortir de nul part. J’ai du coup l’impression que Halt and Catch Fire préfère avant tout se concentrer sur des dialogues ultra sophistiqués plutôt que de développer ses personnages. Mad Men n’est pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui sans développer ses personnages. C’est le béa-ba d’une série qui plus est et je crois que les scénaristes de Halt and Catch Fire ne l’ont pas vraiment compris. Car les personnages sont sous développés pour le moment et c’est dommage car il y a tellement de choses à faire avec des personnages qui en apparence sont tous intéressants. Sans compter que bien évidemment l’épisode ne parvient pas à nous transporter au delà de ce que la série tente d’être. Elle tente d’exister et aujourd’hui on sait bien qu’il faut être originale. Le sujet de Halt and Catch Fire est suffisamment original à mes yeux pour nous donner l’impression que tout va dans la bonne direction.
vlcsnap-2014-06-20-02h10m05s241.jpgMais il n’en est rien. En effet, je me suis rapidement rendu compte que finalement ce n’est pas aussi bien que prévu. Bien au contraire, les personnages ont beau avoir des trucs à dire, on ne sait pas grand chose de ce qu’ils sont et de ce qu’ils font réellement ici. Sans compter que là dedans, Lee Pace et son personnage de Joe MacMillan est plus ou moins en train de foncer droit dans le mur avec ses dialogues préfabriqués qui se noient dans une masse d’autres discours noyés. Je trouve aussi la relation entre Joe et Gordon balancée comme si de rien n’était avec toutes les conséquences que cela peut avoir. Cette scène expédiée dans la seconde partie de l’épisode semble être purement et simplement là pour faire réagir les téléspectateurs. Ce n’est pas dans une volonté de choquer (sauf peut-être par rapport au fait que se fait déjà une idée préconçue des personnages et donc qu’ils ne peuvent pas aimer d’autres choses que les femmes) mais d’un autre côté cette scène n’avait pas raison d’être. Elle n’apporte en plus de ça rien du tout au récit ou à sa qualité de mise en scène. Les secrets de Joe n’ont donc pas du tout l’aplomb nécessaire et c’est bien dommage.

Finalement, à trop vouloir ressembler à ses pairs, Halt and Catch Fire oublie complètement ses personnages et se noie alors dans de la démonstration pure et simple. Sauf que voilà, ce n’est pas ce que j’ai envie de voir dans cette série. Elle peut certes être forte dans sa mise en scène ou bien délivrer des dialogues réfléchis et longuets mais ce que j’ai aussi envie de voir et de connaître ce sont les personnages et l’on ne peut pas dire que la série leur offre grand chose. Voilà donc une série étriquée dans une mélasse qui n’est pas celle que le premier épisode donnait l’impression de voir. Bien au contraire.

Note : 4/10. En bref, voilà donc la déception.

Commenter cet article