Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Halt and Catch Fire. Saison 1. Episode 4. Close

24 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-24-01h06m33s108.jpg

 

Halt and Catch Fire // Saison 1. Episode 4. Close to the Metal.


Plus le temps passe et puis Halt and Catch Fire s’avère être une grande déception. Le problème c’est que la série ne sait apparemment pas vraiment quoi faire pour boucher les trous et tentent donc d’être plus ou moins une série à la mise en scène léchée et expérimentale. Sauf que cela ne fonctionne pas vraiment comme on aurait pu le souhaiter. Bien au contraire, je dirais même que plus les épisodes passent et plus je suis déçu du résultat. Je m’attendais à ce que Halt and Catch Fire soit une excellente série et le pilote était très bon. Sauf que depuis le premier épisode le temps a déjà coulé et la série tombe dans les facilités de la série qui se veut exceptionnelle mais qui ne l’est malheureusement pas. La faute à un scénario assez médiocre et à une écriture particulièrement laxiste. Je n’ai rien contre les scènes démonstratives mais quand elles ne cherchent pas à avoir de cohérence avec le récit général alors cela m’ennui sévèrement. Je pense donc à Cameron qui se retrouve avec deux filles à parler de ses petits problèmes. C’était ultra démonstratif et le truc c’est que le récit ne sait absolument pas quoi faire de cette scène. La scène la plus portante pour Cameron se joue sur un parking (oui, encore une scène importante sur un parking) et c’est à ce moment là et uniquement à ce moment là qu’elle va prendre conscience de quelque chose qui va tout de suite rendre son code et sa manière de coder fluide comme tout.

Cette scène sur le parking manquait d’intensité peut-être ou alors elle ne sait pas du tout comment être intéressante mais le tout manque cruellement de finesse et c’est bien dommage. Surtout que j’aurais tellement aimé que cela soit différent. Halt and Catch Fire avait largement de quoi faire avec Cameron et cet épisode la laisse plus ou moins de côté sauf aux deux (voire trois avec la fin de l’épisode) scènes importantes sur le personnage. Dont seulement une (voire deux) a réellement d’intérêt pour le récit. Puis il y a cette scène où Joe se fait tabasser par deux policiers sans aucune raison apparente. Bien évidemment que tout cela peut se justifier de façon implicite puisque le téléspectateur devine pourquoi mais disons que Halt and Catch Fire ne sait pas trop s’y prendre et cette scène ressemble encore une fois à quelque chose qui n’avait rien à faire là. C’est une leçon que va certainement prendre Joe et qui va le rendre encore plus fort mais n’était-ce pas le personnage le plus fort de la série justement ? Certes, il peut être fragile par moment, notamment quand il s’agit de faire face à ses sentiments (la scène avec Gordon dans l’épisode précédent était d’ailleurs l’un des trucs too-much de la série et pour le coup c’est ici dans la continuité).
vlcsnap-2014-06-24-00h57m14s153.jpgHalt and Catch Fire ne se concentre donc pas suffisamment sur ce qui aurait dû faire le sel de la série : la révolution dans le monde du PC avec cette volonté de créer de la nouvelle technologie. On a l’impression que tout cela est sous-jacent à des scènes mises en scène et cherchant justement ce côté ultra léché sans y parvenir réellement. C’était une bonne idée et puis tout d’un coup, finalement c’est une série qui tombe dans une mélasse assez pompeuse qui ne recherche jamais à parler de cette innovation qui a changer le quotidien de beaucoup de monde (et notamment de moi puisque sans elle je ne serais pas là en train d’écrire ces notes). Par ailleurs, Halt and Catch Fire donne parfois aussi un peu trop de crédit au personnage de Joe. On sent que la série veut le transformer en anti-héros, en homme manipulateur et affable sauf que justement, dans une telle série ce que l’on attend c’est quelque chose de différent, qu’elle raconte une histoire et pas qu’elle tente de mettre en valeur un personnage de façon ultra sophistiqué dans la mise en scène mais de façon ultra creuse dans l’écriture. On a maintenant une série en roule libre qui plonge petit à petit dans les méandres de la série de genre. Dommage.

Note : 3.5/10. En bref, je suis de plus en plus accablé par le raté qu’est Halt and Catch Fire. Dommage.

Commenter cet article