Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hannibal. Saison 1. Episode 2. Amuse Bouche.

12 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-04-12-11h13m53s18.png

 

Hannibal // Saison 1. Episode 2. Amuse-Bouche.


Si vous aviez prévu de manger des champignons dans un futur proche, je pense qu'il ne faut pas regarder cet épisode d'Hannibal. Déjà que le premier épisode m'avait donné des envies de rendre mon petit déjeuner bien correctement, mais je ne m'attendais pas du tout à ce que la série exploite cet univers dégoutant encore un peu plus. Car cette semaine j'ai retrouvé en partie l'un des épisodes de Criminal Minds que j'avais pu voir cette saison où Anne Dudek jouait la fermière en créant de l'engrain pour ses tomates avec des corps humains nourris avec du fertilisant. Dans cet épisode ce sont des corps de diabétiques qui sont retrouvés enterré dans une forêt afin de faire de la culture de champignons sur leurs corps encore vivants. Autant dire tout de suite qu'il y avait de quoi régurgiter tout le déjeuner que j'ai pu ingurgiter juste avant. C'est assez dommage de faire de cette série quelque chose de répugnant. Je pense que Hannibal peut être bien plus classe sans avoir besoin constamment de nous mettre en avant quelque chose qui n'a rien d'enviable. J'ai cependant préféré la scène où Hannibal invite Jack Crawford à manger des tranches de porc.

C'est ce genre de choses classes que je veux voir dans Hannibal. Surtout que l'on pertinement que ce n'est jamais quelque chose de très sain qu'il y a derrière. Cela me rappelle le face à face entre Edward Norton et Anthony Hopkins. C'est fascinant. D'autant plus que Laurence Fishburne colle parfaitement à l'univers de Hannibal. De même que Mads Mikkelsen d'ailleurs. Avec ce second épisode, Bryan Fuller nous offre tout de même un très joli florilège de choses. L'esthétique est toujours aussi travaillé et même si le fond de l'épisode n'est pas aussi passionnant que le précédent, j'ai surtout adoré le face à face entre Will et Hannibal alors que ce dernier découvre que Will aime... tuer des gens. Je ne me souviens pas tellement des films d'Hannibal, et encore moins de l'histoire de Will mais j'aimerais bien qu'il devienne une sorte de disciple d'Hannibal sans s'en rendre vraiment compte. Il y a quelque chose de tellement malsain dans les personnages de cette série. Les hallucinations de Will restent un élément protubérant de l'épisode et qui fonctionne plutôt bien également. On pourrait également parler de la journaliste qui était un personnage efficace et fouille merde (comme on les aime).
vlcsnap-2013-04-12-11h54m09s109.pngBien que l'épisode ne cherche pas forcément à aller très loin dans sa manière d'enquêter il y a un joli travail de fait sur les dialogues de la série. C'est même ce que je trouve de plus intéressant. La fascination pour la mort qu'a Bryan Fuller est toujours très intéressante. On voit pertinement qu'il y a quelque chose qui va bien plus loin que la mort conventionnelle des hommes. Il n'est pas nécessairement pervers mais je pense que cela traduit plutôt chez le créateur une peur de la mort et de ce qu'il pourrait y avoir après (Dead Like Me faisait référence à cet au delà en créant son entre deux). La grande question que je me pose maintenant c'est comment tout cela va évoluer car bien évidemment que la dernière séquence de l'épisode amènera quelque chose dans un futur proche. Je ne sais pas trop si Hannibal prendra le risque d'aller jusqu'à la découverte de l'identité du personnage à la fin de la saison mais il faut qu'elle commence à prendre quelques risques sans quoi on risque de vraiment s'ennuyer. Mais je suis tenté de faire confiance à Bryan Fuller. Je retrouve par ailleurs dans Hannibal un certain sentiment de Awake, une autre série. Tout comme dans le pilote ce sentiment persiste.

 

"Killing must feel good to God, too; he does it all the time. Are we not created in his image?"


Note : 6.5/10. En bref, malgré le fait que je n'aurais plus jamais envie de manger de champignons (le pire reste l'homme encore vivant), l'épisode était suffisamment sympathique pour plonger un peu plus dans les petites histoires de chacun.

Commenter cet article

Cilou 14/04/2013 12:14


La série se laisse suivre mais n'apporte rien par rapport à d'autres séries dans le même genre et c'est là ou je suis déçue. J'espère vraiment que les scénaristes ne vont pas reproduire le même
schéma à chaque nouvel épisode parce que cela risque d'être vite lassant. Les scènes les plus interessantes sont celles entre Hannibal et Will et l'interaction entre le docteur Alalana Bloom,
Will et Hannibal peut là aussi apporter quelque chose.

Dr Mamour 13/04/2013 23:24


Un épisode envoutant mais ! Car il y a un gros mais : je ne vois pas où ils veulent en venir ? N’ayant pas vu l’épisode de criminal minds j’ai trouvé ce tueur ”original” même si on sent que ce
n’est pas la caractérisation ni la capture de ce dernier qui semble intéresser les scénaristes.
Je trouve la dir artistique très bonne mais que c’est lent ! Je ne vois pas un grand avenir pour une série aussi particulière sur un réseau aussi mainstream que NBC.
Elle est taillée pour HBO ou AMC pas un network...


L’avenir nous dira...


La journaliste est certainement inspirée par le personnage masculin du journaliste fouille-m de dragon rouge (pensez à lire le roman ou regardez le film de Michael Mann pas le remake tout nul)


 


à noter un plan d’une seconde gore dans le ”champ” lorsque le médecin légiste décolle la peau laissant apparaître la machoire : franchement, ça n’apporte rien et cela venait comme un cheveu sur
la soupe.

Ronan Wild 13/04/2013 02:43


Après un premier épisode plutôt sympathique, j'ai été un peu déçu. Je trouve que le personnage d'Hannibal n'est pas assez exploité et reste trop au second plan, la série porte quand même son nom
! L'intrigue de cette semaine était particulièrement ennuyeuse, on nous a servi un serial killer sans saveur et une journaliste fouineuse on ne peut plus clichée. J'espère sincèrement qu'un vrai
fil rouge s'installera tout au long de cette saison au lieu de nous pondre un serial killer de plus en plus tordu avec des crimes de plus en plus dans la surenchère de gore. Malgré tout ces
points négatifs, j'ai trouvé les acteurs particulièrement justes et il se dégage de ce show une ambiance très particulière et très agréable.

robin 12/04/2013 23:20


Hannibal surpasserait-il American Horro Story ??