Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hannibal. Saison 2. Episode 11. Ko No Mono.

11 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-11-13h53m34s139.jpg

 

Hannibal // Saison 2. Episode 11. Ko No Mono.


Forcément, la révélation de la fin de cet épisode était attendue mais je dois avouer que je suis heureux de voir qu’ils n’ont pas trop trainé. J’aurais été déçu qu’ils nous révèlent que Freddie Lounds est vivante à la fin de la saison. C’est donc la preuve que la série a encore des choses en réserve pour les deux derniers épisodes de la saison et je dois avouer que c’est assez fascinant. Surtout qu’en sachant que Freddie n’est pas morte, tout le petit jeu que joue Will avec Hannibal est d’autant plus intéressant. Je me demande si Hannibal sait ou non si Freddie est vivante ou morte. Ce serait tout de même intelligent que de le prendre par surprise même si Hannibal est quelqu’un de très malin et méfiant. Même vis-à-vis d’un Will qui semble de plus en plus montrer toute sa dévotion. Il y a des scènes partagées entre Will et Hannibal qui sont particulièrement jouissives dans cet épisode. Je pense à ce repas où les deux vont partager une bouchée. C’était une scène très symbolique qui aurait très bien pu nous montrer à quel point les deux personnages sont en train de fusionner. Mais la série n’est pas encore décidée à nous emmener dans cette direction. Il y a tout de même quelque chose d’assez fascinant avec la réapparition de Freddie c’est qu’elle demande à Alana comment étaient ses funérailles.

C’était sacrément bien dit. J’ai eu envie de pouffer mais je n’ai pu tant la surprise et le choc étaient là. Au fond de moi, je ne savais pas trop si elle était réellement vivante mais j’avais en tout cas envie de le croire. Will ne pouvait pas devenir un tueur comme Hannibal voulait qu’il devienne, cela aurait été beaucoup trop simple que de terminer là dessus la saison. Cela aurait même été dommage de gâcher à ce point le personnage de Will qui est à mon sens, malgré ses problèmes psychologiques, quelqu’un de droit. L’autre atout de l’épisode c’est Mason Verger. Michael Pitt est un acteur parfait pour Hannibal. Même si j’ai l’impression de retrouver un peu trop du personnage qu’il incarnait dans Funny Games US de Michael Haneke, je dois avouer que j’ai tout de même trouvé intelligent de la part des scénaristes que de transformer ce personnage en cinglé fun. Car c’est aussi ce dont Hannibal avait besoin à un moment de la saison où l’on ressent un peu la morosité chez les personnages. En étant un peu déglingué du cerveau, le personnage de Mason apporte à la fois dans ses consultations avec Hannibal, ses faces à faces avec sa soeur ou encore son face à face avec Will quelque chose qui dénote un peu du rythme de la saison. Cela me rappelle un peu l’introduction de Eddie Izzard l’an dernier.
vlcsnap-2014-05-11-14h05m02s115.jpgPar ailleurs, l’épisode permet également de rapprocher encore un peu plus Will et Hannibal. Cela donne des scènes assez efficaces dans leur ensemble, notamment grâce à Abigail Hobbs. Cette dernière est donc le lien entre les deux dans cet épisode. La métaphore de la tasse cassée est brillante et prouve encore une fois à quel point Hannibal maitrisé ses images et son imaginaire. La petite discussion entre les deux personnages a énormément de sens et surtout permet de se rapprocher un peu plus d’un Hannibal brisé. On a l’image d’un personnage qui à cause de ce qu’il est a fait des erreurs et il commence à plus ou moins le reconnaitre. Il faut dire que Will est le seul personnage vers lequel il pense pouvoir se tourner. Mais Hannibal pense qu’il est plus ou moins une figure paternelle pour Will ce qui engage également la série dans une direction intéressante du point de vue de Will et de sa supposée renaissance en tueur en série (« She was fuel. Fire destroys and creates. It is mythical, she won’t rise from the ashes but her killer will »). Finalement, ce nouvel épisode de Hannibal prouve encore une fois toute la force de cette série et j’ai hâte de voir comment tout cela va se décanter, comme du bon vin.

Note : 9/10. En bref, plus on avance et plus la saison devient tendue et touchante.

Commenter cet article