Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 2. Episode 9.

8 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-08-22h37m43s92.png

 

Happy Endings // Saison 2. Episode 9. Grinches Be Crazy.


Noël avec cette bande d'amis ? Vous pensez que vous pourriez tenir le choc ? Personnellement, je ne crois pas. Déjà d'une, ils sont géniaux car hilarants mais aussi géniaux car les histoires qu'ils nous livrent aussi rocambolesques au possible, et c'est ce que je trouve de fascinant. Happy Endings a passé le stade de la petite série qui monte durant sa première saison, ou encore le stade de la série qui devait confirmée en seconde saison. Elle est devenue une excellente sitcom sans que l'on puisse redire quelque chose. Forcément, il y a eu deux petits épisodes assez faibles cette année dans la série, mais peu importe, de toute façon c'est du passé. Et puis ce genre d'épisodes rattrape tout le mal qui aurait pu être fait. Sérieusement, c'est des cinglés les scénaristes des fois. Notamment le coup avec Jane qui donne accidentellement l'enveloppe de 2000 dollars pour leur voyage à Turks & Caicos pour Noël à Gita, leur bonne. En effet, j'ai trouvé toute cette histoire absolument farfelue mais la folie du couple Brad et Jane. C'est des petits fous dans leur tête eux aussi.

Mais Max n'est pas en reste. En effet, le personnage a décidé de s'amuser un petit peu pour Noël et de revêtir le costume du Père Noël pour un stand car il a besoin de l'argent qu'il pourrait en retirer. Max, désespérer de trouver de l'argent va donc se retrouver à faire le Père Noël alors qu'il n'aime pas trop ça, avant de découvrir qu'au final cela peut avoir pas mal d'avantages. Mais au fond, c'est son duo avec Penny qui est grandiose. Ces deux là, dès qu'ils sont ensemble il faut s'attendre à des trucs funs et space aussi. L'imitation de Borat par Max était magistrale. Je me souviens encore de ce film (je parle de Borat) avec Sacha Baron Cohen, un pur concentré de rire et de folie gargantuesque. Pour la peine, j'ai envie de revoir le film pas nostalgie. Je me souviens encore des trips que j'ai pu prendre avec mes camarades de classe en Terminale lorsqu'il s'agissait d'imiter Borat.
vlcsnap-2011-12-08-22h30m36s180.pngLe reste du cast est passé presque sous silence. Je pense notamment à Alex qui ne sert pas à grand chose, même si la séquence finale de l'épisode, sous forme de clin d'oeil aux téléspectateurs afin de leurs souhaiter de bonnes vacances était bonne, le reste de l'épisode ne permettait pas de lui offrir une histoire propret et intéressante. Bref, au final, Happy Endings livre ici l'un de ses meilleurs épisodes. Sérieusement, j'ai passé un grand moment ici. Je dirais même que je suis déçu que cela ne dure que 20 minutes. C'est tellement court une sitcom en fait. Parfois on voudrait des formats bien plus long afin de profiter un peu plus de ces personnages loufoques qui savent ce que c'est que de s'amuser et de ne pas penser aux autres. Car le ridicule ne tue pas, et Happy Endings en est bien la preuve.

Note : 8/10. En bref, un excellent épisode de Noël pour Happy Endings.

Commenter cet article