Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 3. Episode 11.

16 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

happy-endings-max-mark-paul-gosselaar

 

Happy Endings // Saison 3. Episode 11. The Ex Factor.


Les relations amoureuses dans Happy Endings ont toujours été des sujets intéressants pour ce qui est de l'humour. Une fois n'est pas coutume, Happy Endings exploite à merveille le sujet des exs des divers personnages de la série. A commencer par Ryan (incarnée par l'excellente Briga Heelan), une ex de Jane. Et oui, il s'agit d'une femme. Alors qu'elle vient en ville pour une visite, Brad découvre que l'ex de sa femme est une femme et bien évidemment, tout cela va créer quelques petites tensions dans notre couple vedette. Mais des tensions humoristiques. Les scénaristes d'Happy Endings savent vraiment s'y prendre avec ces deux personnages. Les répliques mais également la manière dont les choses sont interprétées par les acteurs me donne envie d'en voir un peu plus. Il faut dire que Damon Wayans Jr mériterait presque un Awards pour ses effets de voix. Et plus je vois Happy Endings, plus je me dis qu'au fond, Damon n'a rien à voir avec son père. Mais en tout cas, je savais déjà qu'il était bien plus drôle. Quand je pense qu'il devait incarner le rôle de Winston dans New Girl. J'en suis presque déçu qu'il ne puisse pas faire les deux rôles.

Mais Happy Endings est une comédie survitaminée qui exploite à merveille son univers et surtout les amitiés liant ses personnages. Par ailleurs, Max va avoir un nouveau colocataire super cool : Chase. Incarné par le très bon Mark Paul Gosselaar (Franklin & Bash, Sauvé par le Gong), je suis tout de suite tombé sous le charme de ce personnage. Max, qui tente de découvrir pourquoi son colocataire disparait sans laisser de trace, il ne va faire qu'agraver la situation en entrant dans son terrain privé. Max est amusant, et sa bande de potes qui enquête avec lui l'est tout autant. Mais au fond, ce que je trouve d'encore plus réussi dans cette histoire c'est toute la cohésion d'équipe qu'il y a. On sent les personnages soudés. Il y a une vraie mise en situation. Happy Endings n'en oublie pas de nous faire rire avec plus ou moins tout et rien. Notamment avec Max qui est encore une fois mis dans des situations rocambolesques. J'aimerais par ailleurs signé la belle évolution de Dave. Alors que je trouvais ce personnage légèrement détestable durant la première saison, et un peu moins durant la seconde, je trouve que maintenant il est bien mieux intégré aux délires et c'est donc plus agréable.

happy-endings-dave-mark-paul-gosselaar.pngFinalement, ce nouvel épisode de Happy Endings était très sympathique. Sans être le meilleur de la saison (on ne peut pas toujours être au top de sa forme), il réservait malgré tout de belles surprises. Sans compter sur une Alex toujours aussi accro aux beaux mecs qui défilent sous ses yeux (et cette fois ce sera Chase) ou encore la relation de Penny avec son petit ami. D'ailleurs, j'étais presque déçu que Penny soit aussi écartée du reste du groupe tout cela pour que Nick Zano puisse se l'accaparer. Ce n'est pas la meilleure idée que les scénaristes ait eu. Il aurait surement fallu quelqu'un d'aussi fou qu'elle, un peu comme une sorte de miroir de la relation qu'elle vit avec Max, son BFF gay. Mais Happy Endings reste la comédie qu'elle est et c'est ce que j'aime chez elle finalement. Elle ne tente pas de changer quoi que ce soit et ce n'est pas plus mal. L'humour reste dans la continuité de ce que Happy Endings peut nous proposer chaque semaine. Je regrette simplement que certains délires n'aient pas été plus loin, notamment vis à vis de Mark Paul Gosselaar qui est excellent dans le registre comique.

Note : 6/10. En bref, un agréable petite épisode, un peu en mode mineur mais qu'importe le plaisir reste entier.

Commenter cet article