Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 3. Episode 9. Ordinary Extraordinary Love.

9 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-09-18h53m54s69.png

 

Happy Endings // Saison 3. Episode 9. Ordinary Extraordinary Love.


Dans l'épisode précédent, Max reprenait enfin le chemin de la quête pour la personne qui pourrait partager sa vie. Bien évidemment, cela s'est soldé par un échec cuisant. Cette fois, il va tenter de découvrir à quelle catégorie de gay il correspond. En effet, il se rend compte que finalement il ne fait parti d'aucun des stéréotypes connus de la communauté gay. J'ai trouvé ça assez amusant, passant alors des bears, aux twinks, en passant par les Belgium waffles (pour ceux qui aiment être entourés de mec qui s'agite l'asticot), les roux ou encore les beers & balls (pour les lesbiennes très… masculines). Enfin bref, il y a tellement de stéréotypes décrits par Derrick que j'ai eu du mal à tous les retenir. Certains faisant presque peur : l'histoire des caméléons par exemple. Happy Endings est une comédie qui tente donc de nous plonger dans un monde en cultivant les stéréotypes d'un côté mais en prouvant qu'au fond c'est complètement bête d'être organisé de cette manière car Max est seul en n'entrant dans aucune de ces catégories. La petite escapades avec Derrick et Jane était amusante, énergique et vivante.

Malgré le manque de blagues ou encore de répliques, l'ensemble fonctionne surtout grâce au côté assez étrange de certaines cultures. Max pourrait par ailleurs avoir enfin rencontré quelqu'un. Mais est-ce réellement fait pour durer ? Je l'espère pour lui car cela manque de stabilité de son côté. Un peu comme avec Penny vous me direz. Ce sont les deux seuls célibataires de la série maintenant alors que Alex et Dave sont de nouveau ensemble. Pendant ce temps, Brad se sent émasculé car Jane est celle qui gagne le plus dans leur couple. J'aime beaucoup la manière dont les choses se déroule dans ce couple car j'ai toujours vu Jane comme la personne qui porte la culotte et Brad comme une sorte de petit chiot qui suit bêtement. Mais leur histoire est toujours excellente en soit. Même si l'épisode ne l'exploite pas suffisamment bien (dans le sens où Jane est préoccupée par d'autres chats pendant que Brad et Dave tentent eux aussi de faire leur cuisine de leur côté). Cela aurait peut être été plus amusant de le faire dans un épisode où les deux personnages ne sont pas déjà pris dans d'autres intrigues.
vlcsnap-2013-01-09-18h56m07s123.pngMalgré ce petit défaut de fabrication qui tient surtout de l'intrigue pas assez traitée, globalement j'ai trouvé "Ordinary Extraordinary Love" assez bon même si pas aussi hilarant que l'épisode précédent. Enfin, Alex vend une robe à une célébrité et va par la suite vendre un scoop à des paparazzis afin qu'elle puisse faire de la publicité pour son magasin. Sauf que la célébrité va perdre son sang froid et apporter de la mauvaise publicité. La morale de cette histoire était assez enchanteresse finalement même si j'aurais préféré que l'on joue la carte salaud jusqu'au bout. Finalement, Happy Endings nous délivre enore une très jolie petite histoire grâce à ses personnages et puis je ne pouvais pas m'empêcher d'apprécier à sa juste valeur le duo forcé d'Alex et de Penny. Ces deux personnages prouvent qu'ils forment un bon duo ensemble même si Happy Endings aurait pu exploiter cela différemment là aussi. Quelques références comme KFC ( qui devient Kitchen Fresh Chicken pour Alex) font l'ironie de certaines situations. Bien évidemment.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode sympathique surtout pour Max, Derrick et Jane. Le reste manque de piment et ne parvient pas nécessairement à s'élever au niveau du reste. Dommage.

Commenter cet article