Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Happy Endings. Saison 3. Episodes 22 et 23.

4 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-05-04-14h30m04s94.png

 

Happy Endings // Saison 3. Episodes 22 et 23. Deuce Babylove 2 : Electric Babydeuce / Brothas and Sisters.

SEASON FINALE


Alors qu'elle est en danger d'annulation, Happy Endings tente de conclure cette saison 3 sur une bonne note. Ce n'était pas gagné d'avance avec "Deuce Babylove 2'" qui était pour moi l'un des épisodes les plus navrants de l'histoire de Happy Endings. Ce n'était pas difficile, il y avait Megan Mullally. Il y a des fois où je trouve cette actrice fabuleuse. Elle me fait rire dans Parks & Recreation par exemple, mais il y a aussi des rôles dans lesquels elle ne parvient pas du tout à me satisfaire et m'ennui terriblement jusqu'à avoir l'envie de l'étrangler : c'est arrivé avec Breaking In. L'épisode n'était pas totalement raté, mais il n''était pas aussi drôle qu'il aurait pu l'être. Ce que j'aime bien dans cette comédie c'est quand elle tente d'associer le meilleur des diverses intrigues des personnages. Cette saison a été assez folle en rebondissements pour chacun. Sauf que pour cet épisode, nous avons eu droit au retour de Michael McKean et Megan Mullaly, dans les rôles du père de Dave et de la mère de Penny. Si l'idée n'était pas mauvaise, la justification de leur retour était une catastrophe.

Les deux parents veulent adopter un enfant, sauf que ce n'est pas une très bonne idée. Penny et Dave vont alors tenter de les convaincre d'abandonner l'idée. Ce n'était pas quelque chose de mauvais non plus à la base. Sauf que la série aurait très bien pu transformer ça en quelque chose de bien plus fun, et surtout drôle. Je n'ai pas ri une seule seconde alors que j'en avais terriblement envie. Le problème de cet épisode de Happy Endings c'est que les scénaristes ont tellement voulu capitaliser sur le côté hyperactif de Megan Mullally que finalement on s'ennui terriblement. Et puis je ne suis pas un grand fan de Megan Mullally dans cette situation. De leurs côté, Brad et Jane rejoignent un club de tennis. Ce n'est pas quelque chose de particulièrement drôle bien que leur petite séance sur le cour n'était pas parfaite. C'était assez drôle dans le sens où Brad et Jane font du Brad et Jane. C'est même ce que j'ai trouvé de mieux dans cet épisode finalement. Max et Alex étaient donc associés à cette petite histoire dans le sens où ils tentent de saboter leur visite du tennis club.
vlcsnap-2013-05-04-14h21m31s80.pngAlex est le meilleur personnage de la saison 3 de Happy Endings, et je suis bien content de voir que la série évolue dans une aussi bonne direction. Il était temps que tout cela évolue dans une direction si la saison 4 est commandée (car il n'y a aucune chance que cela soit fait par ABC, mais USA Network est sur les rangs pour l'adopter sur son antenne d'après les dernières rumeurs). Bref, j'espère voir Max évoluer dans une bonne direction. Ce personnage m'a déçu cette année, il n'était pas aussi drôle qu'auparavant. Fort heureusement, "Brothas and Sisters" était bien plus réjouissant. Brooke, la grande soeur d'Alex et Jane va se marier. Un mariage haut en couleur. Bien que le running gag du mariage à chaque fin de saison de Happy Endings est un peu éculé, Brooke était un personnage qu'il était bon de faire revenir. Je ne m'attendais pas du tout à trouver cela aussi drôle et cocasse. La meilleure intrigue de l'épisode est celle d'Alex et Dave. Ils ont décidé de se quitter, une fois de plus. J'ai trouvé touchant finalement le fait qu'ils ne soient plus ensemble.

Le fait qu'ils tentent de cacher leur rupture était excellent car l'on connait Alex et Dave et ils ne peuvent pas garder leur langue dans leur poche. Le jeu du téléphone arabe va faire son bout de chemin et à la fin, on va croire qu'il y a quelqu'un qui est enceinte. Forcément, c'était bien plus amusant de cette façon. Finalement, ce nouvel épisode de Happy Endings était très drôle, et même touchant à la fois. Comme quoi la série s'achève sur une bonne note pour le moment. Je me demande cependant comment tout cela pourrait prendre forme par la suite. Quelques belles références de pop culture m'ont aussi beaucoup fait rire (“We want this wedding to be da bomb! Like that Michael Bay movie Armageddon?”) et l'on peut dire merci à Alex (“Ooh la la, Pepe Le Pew, French Stewart!”). Même si Dave ne s'en sort pas trop mal lui non plus (“Actually, the true legacy of Jackie Robinson is that he shouldn't have to go through what you did. I believe Medgar Evers once said...” “We get it, dude, you minored in black history.” “Afro-American studies, and I object to your use of the term minor!”).

Note : 4/10 et 8/10. En bref, du mauvais et du très bon Happy Endings.

Commenter cet article

Kévin 16/05/2013 15:42


Excellent final! J'espère que la série aura la même chance que cougar Town