Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hart of Dixie. Saison 1. Episode 12.

31 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Hart of Dixie

vlcsnap-2012-01-31-21h27m07s119.png

 

Hart of Dixie // Saison 1. Episode 12. Mistress and Misunderstrandings.


Plus les épisodes passent plus cette série m'emporte dans ses délires. Sérieusement, qui n'a pas craqué complètement dès que l'épisode débute et que l'on voit Zoe Hart jouer à la niaise avec les vieilles de Blue Bells ou encore quand elle tournoie sur elle même avec sa nouvelle amie Annabeth. C'est ce genre de délire que j'aime tout particulièrement dans Hart of Dixie. Et cette fois, Zoe joue clairement à la niais, mais pour notre plus grand plaisir. En effet, cette semaine elle se sent assez écartée du cercle de Lemon et elle veut se faire des amies. Mais Zoe est aussi très présente autour de Wade même si ce n'est pas lui qu'elle choisie à la fin de l'épisode. On sait pertinemment que Zoe adore Wade et leurs parties de jambes en l'air. Clairement ces personnages sont satisfaisants et clairement drôles. Wade a un potentiel. J'aimerais bien qu'ils nous fassent un épisode musical dans la série. Ca pourrait être excellent et surtout, cela collerait bien avec les couleurs locales et le délire même qu'est la série. Pour en revenir à l'amitié de Zoe et Annabeth, Lemon va tenter de tout faire pour la saborder. Ce qui était quand même très gamin mais très drôle. Car le personnage de Lemon, que je n'aime pas vraiment, peut aussi être drôle par moment comme dans ce nouvel épisode.

Rachel Bilson dans cet épisode elle est juste increvable. Elle va enchaîne les citations funs et débiles (son "Oh my god, I am a mustress, A misères named Carl" m'a fait pouffé de rire). Je pense que les scénaristes de l'épisode n'avaient pas bu que de l'eau avant d'écrire l'épisode. C'était vraiment l'un des meilleurs de la saison, et l'un des plus déjantés par la même occasion. Surtout que de l'autre côté, Lemon est encore plus folle qu'à l'habitude donc forcément, on prend clairement son pied à suivre les aventures des personnages. Hart of Dixie est donc devenue par la force des choses une série super cool. Et quand Zoe tente de jouer la coach pour Annabeth qui a peur de Lemon, et Zoe qui va porter un chapeau digne de ceux de Lemon. Voilà, c'est ça aussi le délire de cette série. Et j'en veux encore et encore. C'est comme un bonbon si bon qu'on ne voudrait plus s'arrêter de le sucer. C'est pareil Hart of Dixie. En tout cas, s'en ait presque devenue une sorte de drogue. Rachel Bilson s'amuse tellement. Et puis finalement, quand je vois Hellcats l'an dernier, à côté Hart of Dixie c'est tout simplement un chef d'oeuvre.
vlcsnap-2012-01-31-21h05m04s202.pngLa petite histoire de Zoe était marrante pour voir Wade vert de rage. En effet, le personnage n'avait jamais été vu dans cette position là et je dois avouer qu'il m'a bien plu une fois de plus. Sans compter que l'on sait pertinemment que Wade est amoureux de Zoe mais que Zoe est une fille qui ne sait pas faire son choix. Car oui, dans les séries de The CW ce sont les hommes qui sont éperdument amoureux et qui courent après les femmes et pas les femmes qui sont éperdument amoureuses. En tout cas, Hart of Dixie nous le confirme une fois de plus. Ainsi, je garde aussi en tête le face à face final entre Lemon et Zoe qui était brillant lui aussi. J'ai hâte de voir la suite finalement, mais pas trop non plus. Ca se savoure comme une bonne sucette, sans trop en abuser non plus. Hart of Dixie n'est pas toxique, bien au contraire elle redonne le moral. J'ai à chaque fois la pèche quand je vois un épisode. Celui ci était un des meilleurs que les scénaristes aient pu faire après le délire des chaleurs caniculaires (qui reste le meilleur malgré tout). Les délires sont là, Zoe s'amuse, Lemon aussi. Que demander de plus.

Note : 7.5/10. En bref, aller encore une fois on délire bien. On rit, on danse.

Commenter cet article