Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Haven. Saison 1. Episode 3. Harmony.

25 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-16637426.png

 

Haven // Saison 1. Episode 3. Harmony.

 

Haven peut elle seulement bien portée son nom ? C'est normalement un refuge, un abri mais bon, c'est finalement plein de trucs cinglés. On ne peut donc définitivement pas appelé ce lieu qu'est Haven un havre de paix, loin de là. Cette semaine, l'épisode Harmony s'intéresse à un cas particulière. La folie ! Les malades mentaux et les médecins qui panique, puis qui tout d'un coup retournent à la normale c'était plutôt sympathique. On avait un peu de folie dans la série, ça ne fait pas de mal. On veut peut être nous rendre fou mais ça ne marche pas, faut pas être fou non plus.

Bref, cet épisode était sympathique à suivre même si Eric Balfour dans ce rôle d'excentrique ben, il est plus que décevant. On a l'impression d'avoir une mauvaise imitation d'un rôle de merde. Bref, l'acteur déçoit mais c'est certainement mon seul point contre l'épisode en lui même : qu'on voit trop Duke dans cette histoire. Par contre, je tire mon chapeau à Nathan complètement bluffant en cinglé ! Rien que le moment où il se brûle la peau avec un briquet, c'était tellement bien foutu que j'adore. Cependant, que savons nous de tout ces troubles ? On ne sait finalement pas grand chose mais le côté intrigue décalé permet de sortir du train train des séries quotidiennes. La série n'est pas si banale que ça au final par des histoires abracadabratesque, que l'on a pas vu dans Eureka. Je suis donc très preneur de cette série et j'espère qu'elle va nous refaire faire un tour du côté du Haven brumeur et musicalement mystérieux du pilote.

Enfin, l'épisode se termine sur le sempiternel happy end, une fin très prévisible et banal mais au final, le divertissement reste le maître mot de la série même si je crois que c'est devenu un Eureka 2 (Eureka est une série que j'apprécie d'ailleurs pour certes son côté cheap mais décalé). On n'a donc plus tellement l'univers de Stephen King, du côté portuaire de la série, de l'ambiance brumeuse mais bon, ca tient la route pour une série estivale et ses petits moyens. C'est du SyFy donc on pourra certainement pardonné le manque de tact. Cependant, ca reste quand même sympathique à suivre.

 

Note : 6/10. En bref, un épisode sympathique et plein de folie. Une série qui mérite d'être vu, l'été est fait de peu de très bonne séries, celle là est correct donc pourquoi ne pas s'en contenter.

Commenter cet article