Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Haven. Saison 1. Episodes 8, 9 et 10.

20 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2010-09-20-18h13m26s85.png

 

Haven // Saison 1. Episode 8. Ain't No Sunshine.

 

Je ne veux pas dire mais c'était un épisode vraiment ridicule. C'est vrai c'était divertissant car on ne s'ennuie par forcément mais qu'est ce que c'était moche. On enquête cette fois sur des meurtres commis par The Dark Man, une ombre. Bon, juste là ça pourrait aller mais l'histoire est tellement tournée au ridicule que je crois que c'était ça le point faible. Haven ne réussit donc plus a provoqué aucune étincelle.
Voilà, l'épisode ne nous offre qu'une histoire fine et dénoué de sens. Alors qu'on aurait vraiment pu jouer la carte de l'ombre qui tue on nous la lit d'une histoire d'amour - bien que j'aime bien Anne Caillon elle a ramolli le personnage de Nathan et c'est pas bon ça - qui débute et qui finie dans l'épisode. Bref, je ne vois pourquoi nous faire autant de tintouin. Je crois que ce n'était pas nécessaire.
Et puis bien sûr la série reste de plus en plus sur ses petits nuages, alors qu'au début on était dans une ville avec des éléments inexpliqués, maintenant c'est normal, c'est le quotidien. Je regrette vraiment le temps où la série cherchait des réponses à ses questions là plus rien, sans parler de l'intrigue du Colorado Kid qui n'avance pas pour un sou. En effet, c'est quand même l'intrigue de la saison mais non, ça n'avance pas et ça m'embête drôle.
Déçu c'est le mot, cet épisode est une désolation à lui seul bien que l'idée de départ aurait pu être bien exploité, cela fini en queue de poisson. Dommage.

Note : 3/10. En bref, rien de bien palpitant bien que le côté divertissant soit encore là. La flamme s'éteint petit à petit.

vlcsnap-2010-09-20-18h12m21s206.png

 

Haven // Saison 1. Episode 9. As You Were.

 

Ah ! Voilà enfin un épisode sympathique de Haven. En la jouant Cluedo l'épisode était pas trop mal bien que je n'ai plus cette étincelle qui me fait suivre les épisodes avec une attention toute particulière. Cette fois les amis d'Audrey lui ont organisé une fête d'anniversaire surprise sur une île isolée. C'est là qu'on découvre qu'il y a un métamorphe dans cet hôtel et tout une histoire en découle.
Cet épisode jouait plus écrit, moins bâclé, on sentait qu'il y avait de l'idée et la fin n'était pas prévisible. En effet, j'ai été bluffé par la fin, je m'attendais pas à ça, mais alors pas du tout donc pourquoi pas. Je pense même que la série a réussit a être inventive en jouant le côté Cluedo. C'était bien trouvé au final.
Et pourtant, c'est du déjà vu. Oui mais voilà, la sauce prend. Et j'y aurais jamais cru. Pour une fois, n'utilisant pas les subterfuges dont elle connaît les travers, Haven tente de faire oublier ses grosses faiblesses par une intrigue un peu moins tirée par les cheveux et beaucoup plus classique ce qui au final est une bonne idée.
Ainsi, cet épisode était pas trop mal bien que les personnages n'avaient pas le poids nécessaire. On découvre un peu plus de l'histoire de la saison, cette femme à qui Audrey ressemble elle s'appelle Lucy Ripley. Bref, on en sait donc un peu plus sans en savoir plus bien que l'on apprend que plusieurs personnes savent pour Lucy et sa ressemblance avec Audrey. De plus, on apprend quelques petits trucs sur les phénomènes que vit Haven ces derniers temps et surtout depuis le début de la série. Un épisode qui en raconte beaucoup, c'est certainement la première fois depuis le début de la série car c'est rare.

Note : 6/10. En bref, correct sans être tonitruant.

vlcsnap-2010-09-20-21h00m56s235.png

 

Haven // Saison 1. Episode 10. The Hand You're Dealt.

 

Après s'être plutôt bien inspiré des Agatha Christie dans l'épisode précédent, à la sauce fantastique, ce nouvel épisode n'est guère palpitant. L'enquête d'Audrey sur l'affaire du Colorado Kid avec Duke nous apportait pas forcément les réponses que l'on attendait. Je trouve ça trop maigre, qu'on ne nous met pas tellement devant le fait accompli. Et puis alors l'intrigue bidon à côté merci quoi. Différents meurtres entre une explosion de voiture, des morts ayant bouillis dans l'eau de la piscine municipale ou encore un barbecue qui n'en fait qu'à sa tête, voilà un bon palmarès d'une intrigue ridicule.
J'ai vraiment eu du mal a digérer l'histoire, c'était bâclé, pas très crédible et vraiment pas maîtrisé. Je me demande d'ailleurs si Haven n'aurait pas du être une série qui se passe dans les années 30, ça au moins aurait eu du cachet et une plus grande plume d'espérance. C'est mon avis après tout.
Mais oui, Haven manque de beaucoup de choses, ça tourne en rond et c'est pas maîtrisé. J'ai l'impression de regardé une série qui n'a pas de fond, juste des formes et des formes qui tentent tant bien que mal de couvrir les déceptions sans y parvenir complètement. Alors voilà, je suis déçu car pour être adapté d'un Stephen King, je n'y retrouve aucunement la patte de l'auteur et ça me désole était un grand fan de King l'écrivain.

Note : 2/10. En bref, en essayant d'apporter des réponses on se noie dans un flou indécrottable.

Commenter cet article