Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Haven. Saison 2. Episode 11.

24 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-09-24-21h32m52s75.png

 

Haven // Saison 2. Episode 11. Business As Usual.


Après le cataclysmique épisode de la semaine dernière, j'étais en droit de me demander ce que Haven avait fait du début de la saison et de toutes les bonne résolutions qu'elle avait prise. Finalement, il aura fallu attendre trois épisodes pour que l'on reprenne les choses au sérieux, sans s'ennuyer. Dans cet épisode, les Trouble continuent à faire des ravages et cette fois c'est un homme qui a le pouvoir de transformer en abricot sec tous les gens qu'il veut. Alors forcément, par vengeance il va tuer quelques personnes. L'histoire était assez bien développée et permettait de rencontrer un peu moins de complexité. C'est pas bon quand Haven fait des trucs tout bizarre avec ses histoires, partant dans tous les sens et au final : on se retrouve comme des croutons à réclamer notre du, sans l'avoir. L'enquête a donc ses qualités, mais aussi ses défauts puisqu'on sait dès le début qui est qui et pourquoi on s'en doute. La surprise est donc morte dans l'os, quel gâchis.

Mais c'est bien sûr Duke qui rattrape l'épisode avec l'intrigue qui nous laisses tous pantois depuis le début de la saison : qui est son père et qu'elle est cette fameuse boite avec marquée Crocker dessus. Alors qu'on avait passé plusieurs épisodes dans l'ombre autour de cette histoire (notamment à cause de son ancienne petite amie morte il y a de ça deux épisodes, encore heureux je dirais), tout s'accélère et d'un coup prend un sens. On apprend que son père a fait des vilaines chose mais également qu'il connaissait Lucy Ripley. C'est là que tout redevient intéressant aussi pour Audrey, puisque cette dernière va (enfin) retrouvé Lucy Ripley pouvoir lui parler. Bonne idée, la mythologie de Haven est enclenchée et dans les dernières minutes de nouvel épisode on prend son pied comme rarement dans une série qui oublie parfois les limites de la parodie de genre.
vlcsnap-2011-09-24-21h35m29s116.pngAinsi, "Business as Usual" n'est pas un épisode comme les autres et ça fait terriblement plaisir à voir. Je m'attendais dès que les premières minutes sont passé à un remix de Bones rencontre Stephen King, finalement ce n'est pas le cas et je pousse un grand cri "OUF". L'intrigue de la saison (et plus particulièrement de la série puisque l'on touche aussi au passé d'Audrey, et on commence à comprendre un peu tout d'une façon plus juste et moins complexe) avance et c'était pas sans peine. Avec cet épisode on lance donc les deux prochains épisodes de la série qui seront les derniers de la saison par la même occasion. Duke devient cinglé et j'aime ça, pour une fois il va être intéressant avec des pouvoirs tout droit sortis de Power Rangers. "Force rougeeeeeee…". (je parle sans savoir aussi, tellement de temps que j'ai pas vu ce genre de bouse dans la télévision). Bref rendez vous la semaine prochaine pour ce qui s'apprête à mon avis à être un épisode de chambranle.

Note : 6/10. En bref, la mythologie de Haven reprend le dessus, il était temps.

Commenter cet article