Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Haven. Saison 2. Episode 2.

23 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-23-17h24m35s29.png

 

Haven // Saison 2. Episode 2. Fear and Loathing.


Après un season première passionnant sur les 10 plaies d'Egypte, voilà que la série nous joue la carte des plus grandes peurs de chacun. C'est excellent. Je crois que cette saison s'annonce vraiment bonne. Le fun est là, les enquêtes sont bonnes, les moments idéals et surtout… on parle un peu plus de Haven en elle même, de la relation et connexion d'Audrey Parker avec les évènements. Et puis on a toujours Duke qui sert à rien mais Nathan qui… comme par enchantement arrive à ressentir le mal maintenant (alors que depuis le début il ne pouvait ressentir aucune douleur mis à part sentir les lèvres d'Audrey). Que c'est beau. Bref, "Fear and Loating" débute avec intérêt. Une scène où les gens dans un supermarché font face à leurs plus grandes peurs (Duke sera de se faire braquer, une autre de voir son mari décédé, etc…).
vlcsnap-2011-07-23-17h59m57s9.pngCe que j'aime avec les "curses" présentés dans la série c'est que la plupart du temps c'est prendre des trucs qui existent déjà quelque part et les réadapter à leur sauce. Ici c'est passionnant. Oui, je parle sérieusement. Notamment le visage de Audrey 2.0 quand elle voit un clown sortir d'un bar. C'était tellement fun et drôle que je crois que j'ai pris mon pied avec cette scène (oui, c'est ma préférée de l'épisode). Mais bon, je ferais sûrement pas le malin devant un clown non plus, j'en ai jamais eu peur mais je sais pas, ça a toujours un côté espiègle et pervers ce genre de personnages. Bref. L'enquête va se porter au début sur un jeune garçon qui n'avait rien vu lors de la scène d'ouverture (ce qui semblait suspect). Puis vers une jeune fille qui était sa petite amie, et qui était atteinte du syndrome qui donnait à ces gens les visions, avant de l'avoir perdu.

Du côté de Duke, je déteste Eric Balfour mais je crois que je tente de me réconcilier avec lui. Je vais me faire frapper par des gens mais je l'ai pas détesté. Ses intrigues sont inutiles la plupart du temps, et puis c'est souvent même risible mais là, je sais pas, entre Audrey 2.0 qui vient le voir et le surprend en plein business ou encore quand il va aider Nathan et Audrey à attraper le suspect de toute cette histoire, c'était pas si mauvais que ça. Bon, ok, je crois que je suis atteint d'un virus, j'aurais pas du faire un tour de 45 minutes à Haven, ça m'a retourné l'esprit. J'en conviens, c'est ma faute. Je savais que si je replongeais, je serais certain d'apprécier son personnage. Apprécier ? Moi ? Oui. Malheureusement.
vlcsnap-2011-07-23-17h58m14s2.png"Fear and Loathing" va également revenir sur la ville en elle même et autour d'un tableau en pierre qui peut détruire des éléments de la ville. Ce sera une maison, quel sera le prochain évènement ? Je ne sais pas mais en tout cas, cette histoire, ça m'excite. Il y a de l'action, de la tension, et surtout, on sait pas ce qui peut arriver. J'aime naviguer comme ça, avec l'adrénaline derrière moi pour me faire avancer. Sinon on a droit à un retour sur les deux Audrey. J'ai hâte de comprendre et j'adhère de plus en plus à Audrey 2.0, l'actrice est sympa et le duo avec Emily Rose est succulent et délicieux. C'est agréable.

Par ailleurs, la scène finale autour des journalistes de Haven me rend curieux car on revient sur la fameuse photo du vieux journal et de l'histoire du Colorado Kid. Je suis intrigué par cette affaire et j'espère que ce sera pas aussi décevant que durant la première saison où on a pas appris grand chose à mon grand damne. Au final, ce nouvel épisode était solide et bien mené. Un bon divertissement qui se déguste sans limite. Et puis Emily Rose avec Kathleen Munroe c'est fun.

Note : 7/10. En bref, un épisode fun, divertissant et qui s'intéresse aussi à l'intrigue à la fois de la série et de la saison. Agréable.

Commenter cet article