Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hawaii Five-O. Saison 1. Episode 4.

12 Octobre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-10-12-22h15m45s71.png

 

Hawaii Five-O // Saison 1. Episode 4. Nalowale.


Renouant avec l'esprit des cop show des années 70, le tout en dépoussiérant le truc à merveille, j'ai toujours l'impression de retrouver un peu des buddy movie de flics, où les deux héros sont pas très intelligents mais savent faire rire et nous fournir en action. Dans ce nouvel épisode, les Five-0 sont chargé de traquer un violent condamné après qu'il se soit évadé d'une prison de l'île à la recherche de son argent volé et kidnappe alors un jeune couple alors en vacances à Waikiki. Pendant ce temps, la soeur de McGarrett, Mary Ann arrive en provenance du continent.
L'épisode était rythmé et plutôt sympathique. Hawaii Five 0 reste malgré cela un formula de plus dans la poche de CBS mais qu'importe, on s'amuse et se laisse facilement porter par une intrigue déjà vu mille fois. Après quatre épisodes ont commence à roder la technique et c'est aussi feignant que les autres cop show de CBS. C'est pas forcément très innovant, on joue juste avec les gadgets (ici des écrans splendides, des voitures, des hélicoptères et bien sûr les effets de caméra qui ne trompent pas).
Je pense que l'avantage de cette série ce sont ses deux héros (oui car l'autre ancien de Lost est vraiment ennuyant et très mauvais acteur, enfin, c'est mon avis) : McGarrett et Danno nous livrent leur bonne dose de badinage, c'est agréable et passable. Voilà pourquoi c'est plaisant, car avec eux deux on ne s'ennuie pas et surtout car l'action est là pour nous éveillé, les paysages pour nous émerveillé. Ce nouvel épisode était donc dans la ligne des précédents, peut être un peu moins bien que le précédent quand même.

Note : 5.5/10. En bref, on commence a rodé la technique, Hawaii Five-0 c'est du cop show bon ami avec de l'action, des bikinis et des paysages paradisiaques.

Commenter cet article