Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hawaii Five-O. Saison 2. Episode 8.

8 Novembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-11-08-20h39m50s21.png

 

Hawaii Five O // Saison 2. Episode 8. Lapa'au.


Le principe même de Hawaii Five O est de fournir une bonne dose d'adrénaline afin de terminer en haleine un téléspectateur devant une intrigue. Le précédent épisode avait réussi à être excellent, notamment pour un hommage au maître des Freddy : Robert Englund qui faisait même une apparition en SDF - sûrement sa nouvelle profession à Hollywood également -. Bref, ce nouvel épisode devait donc rivalisé avec l'excellence du précédent, et je dois avoué qu'il était très divertissant et pas mal foutu. Bien sûr que l'écriture n'est pas vraiment le fort de la série par moment, et cet épisode prouve que de grosses ficelles peuvent toujours naître. Notamment la scène finale entre Greg Grunberg et l'autre personnage dont j'ai oublié le nom - mais on s'en fout -. L'intrigue de l'épisode se concentre sur la mort d'une agent des douanes qui est retrouvée morte dans un avion qui s'est craché, sauf qu'elle serait morte bien avant le décollage.

La première scène de l'épisode et donc l'épilogue était excellent. Même si les effets spéciaux laissent à désirer, le plaisir est entier et surtout, on en prend plein les yeux. Un amerrissage, quelqu'un dans l'eau qui est en danger, de l'action, du rognage d'ongles, pas mal quoi. Mais ce n'est pas tout car au fond la série est aussi là pour inviter des guests. La rencontre entre Greg Grunberg et Masi Oka, sur le coup du "Je vous ai déjà vu quelque part" m'a beaucoup plu. La série a jouée avec facilité certes sur l'ancien duo de Heroes, mais aussi avec intérêt. Puisque finalement, cela permet de faire un clin d'oeil sous-entendu à l'une des séries qui aura marquée la décennie précédente même si les scores ont été sur la pente descendante au fur et à mesure des années. En fait l'hommage à Heroes se fait donc au détour d'une phrase. Ca aurait pu être plus. J'attends toujours Hayden Pannetiere et sa nouvelle coupe de cheveux dans cette série, en cheerleader bien sûr.
vlcsnap-2011-11-08-20h42m58s100.pngPendant ce temps Danny hérite d'un chien, ce qui va lui rappeler le chien qu'il avait perdu lors de son divorce. Les scènes avec Danny, McGarrett et le chien sont assez drôles, suffisamment pour divertir et faire passer le temps sans complexe. L'histoire se suit donc sans soucis et nous propose une plongée plus que sympathique dans un univers toujours très simpliste. Mais finalement ce ne peut pas être un reproche, car bien au contraire le plaisir reste entier. Personnellement, Hawaii Five O est le genre de cop-show qu'il faut regarder même si l'on aime pas forcément l'univers policier car elle trouve toujours moyen de contourner tout ce qui est barbant en invitant d'autres éléments. Il ne faut bien sûr pas être hermétique ni à l'humour un peu beauf, à l'action pure et dure et aux personnages stéréotypés - comme ce vendeur de crevettes, sérieusement lui est monument du rire à lui tout seul -. Au final, nouvel épisode bien sympa, quel plaisir cette saison.

Note : 7/10. En bref, Greg Grunberg suffit à lui seul le visionnage de l'épisode. Fun.

Commenter cet article