Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hawaii Five-O. Saison 3. Episode 1.

25 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-09-25-19h40m53s217.png

 

Hawaii Five O // Saison 3. Episode 1. La O Na Makuahine.


La saison dernière, Hawaii Five O avait complètement merdée sa saison. Autant dire tout de suite qu'il fallait qu'ils se rattrapent cette année. Ce premier épisode ouvre cordialement le bal, sans pour autant renouveler la série et lui offrir un nouveau bol d'oxygène. Bien au contraire, je trouve que l'épisode reprenait pas mal de choses déjà vu dans la saison précédente : Wo Fat et Frank Delano les premiers. On ne peut pas dire que ces deux personnages soient les plus intéressants de la série, et du coup, aucune nouvelle introduction ne s'est faite dans l'épisode mis à part celle de Doris McGarrett, la mère de Steve. Les retrouvailles entre les deux étaient amorcées avec la dernière image de la saison précédente. Autant dire tout de suite que je n'ai pas trouvé cette rencontre assez bien utilisée. L'épisode ne joue ni sur l'émotion ni même sur l'action. Seul une petite réplique de Doris m'a fait rire et m'a plu "I'm doing this since you were born". Shelburne c'est donc la mère de McGarrett, et c'était la grande révélation de la fin de la saison. Elle ne nous révèle pas grand chose et encroute parfois un peu trop l'épisode dans le classique jeu des retrouvailles.

Je pense notamment au fait que tout le monde pose la question du "Vous étiez où pendant tout ce temps ?", "Pourquoi ne pas être rester auprès de votre fils ?"… Tellement de choses peu intéressantes. Evidemment, la seule réjouissance qui devrait faire son apparition dans les prochains épisodes c'est la relation étroite que doivent entretenir Wo Fat et Shelburne. Je suis certains qu'ils travaillent ensemble main dans la main et qu'elle n'a retrouvé son fils uniquement pour que avoir accès à de splendides informations. A la fin de l'épisode précédent nous laissons Kono et Melia entre la vie et la mort. Kono était balancée au fond de l'océan (et elle sera sauvée à temps, évidemment) pendant que Melia était en train de perdre son sang dans sa cuisine et que Chin-Ho la pleure de toute son âme. La disparition de Melia n'a rien de bien exceptionnelle mais elle apporte à l'épisode sa dose d'émotion (bien que j'ai trouvé ça assez classique et peu inspiré, malheureusement). Hawaii Five O a tellement de choses à explorer.
vlcsnap-2012-09-25-19h35m12s135.pngLa meilleure scène de l'épisode c'est l'évasion de Wo Fat organisée par Delano. D'une parce que les effets spéciaux doivent faire rougir les producteurs des téléfilms Syfy du samedi soir, mais aussi parce que cette scène était assez ridicule. Forcément, ça m'a amusé et j'ai pris un pied d'enfer. L'épisode ressemble donc à une course poursuite assez moyenne et pas toujours passionnante. Même si ce n'est pas le plus mauvais épisode que la série ait offert (surtout quand on voit la brochette d'épisodes de ce genre là la saison dernière), il n'en reste pas moins assez décevant pour un grand retour. La saison dernière le retour avait entretenu un certain suspense sur la suite des aventures de McGarrett et Cie. Dans cet épisode, tout le monde hormis McGarrett est mis en retrait. Pas forcément ce que j'attendais non plus de ce retour car l'on perd complètement la dynamique avec Dano. Hawaii Five O revient donc avec un épisode assez moyen. Pas de quoi sauter au plafond.

Note : 5/10. En bref, retour correct mais pas surprenant. Prévisible et surtout manquant de nouveauté.

Commenter cet article