Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hawaii Five O. Saison 3. Episode 18. Na Ki'i.

19 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

hawaii-five-o-alex-o-loughlin.png

 

Hawaii Five O // Saison 3. Episode 18. Na Ki'i.


En voilà bien un genre qui colle parfaitement avec Hawaii Five O : le Roller Derby. Je me souviens d'un film, Bliss, avec Ellen Page sur ce sujet (qui était d'ailleurs assez médiocre dans son ensemble). Mais j'étais ravi de voir cette pratique sportive dans Hawaii Five O car les deux s'associent à merveille. Des jeunes femmes aux formes généreuses, qui sont plutôt sûres de leurs positions et donc un peu bad ass sur les bords. Voilà qui fera des heureux. En tout cas, bien que l'épisode soit au fond assez classique, il réserve tout de même son lot de bonnes choses comme par exemple les séquences de derby ou encore la bagarre d'ouverture de l'épisode avec Dog, le champion de catch. C'est genre de choses qui me rend dingue de Hawaii Five O car elle sait s'approprier des univers comme peu de séries policières aujourd'hui. C'est remarquable et une bonne chose dans le sens où au moins, cela prouve que Hawaii Five O a encore une certaine légitimité. Car ce dont j'avais peur durant la première saison de Hawaii Five O c'est qu'elle ne se force pas à aller plus loin et qu'elle reste un peu trop terre à terre (donc une sorte d'ersatz des NCIS).

Sauf qu'elle a su très bien s'en affranchir (même si pour moi la seconde saison était bel et bien une resucée des NCIS, le problème était surement les audiences de la première saison et CBS voulait surement en faire un complément pour le NCIS de Los Angeles). Bref, je divague. Cet épisode a également gagné mon attention car pour la première fois de toute l'histoire de Hawaii Five O j'ai enfin apprécié la mère de McGarret. Cela a mis beaucoup de temps mais son histoire n'était pas aussi emmerdante que ce que j'avais pu voir jusqu'à présent dans la série (notamment l'introduction du personnage qui était l'une des plus catastrophiques de la série). Maintenant que les choses se sont un peu décantés vis à vis de la mère de Steve, je suppose que les prochains épisodes devront enfin mettre ce sujet sur le devant de la scène et conclure les choses avec Wo Fat au passage. Le passé de Doris est quelque chose d'assez mystérieux d'un côté, et c'est même ce qu'il y a de plus problématique. Car la série semble ne vouloir pas trop en dire. Bien que la relation mère / fils évolue, son histoire a encore des zones d'ombre.
hawaii-five-o-dog-catch-wwe.pngCatherine va par ailleurs aller sous couverture afin d'attraquer le tueur de la jeune femme. Nous allons rapidement mettre la main sur le malfrat jusqu'au moment où le pauvre tueur va kidnapper la mauvaise fille. J'ai trouvé ce quiproquo assez rigolo et cela permet aussi de changer un peu le schéma de fin des épisodes de série policière (bien que la résolution finale reste assez classique dans un sens). Ma seule déception dans cet épisode c'est encore une fois cet horrible personnage incarné par Masi Oka. Il y a des moments où je l'imagine mourir dans l'explosion de son laboratoire alors qu'il aurait voulu jouer un peu trop avec ses éprouvettes ou je ne sais pas trop quoi. Sauf que voilà, Hawaii Five O semble tellement enracinée à vouloir un légiste qu'il reste là encore et encore. Masi Oka n'a pas envie de prendre ses propres ailes et aller dans l'un des spin off de NCIS histoire que j'en sois débarassé de mon côté ? Cela m'irait parfaitement et ferait un bien bel assainissement pour Hawaii Five O. Sinon, Dano et Steve sont toujours les deux rois des bonnes répliques. Ce que Hawaii Five O peut me faire plaisir parfois.

Note : 5.5/10. En bref, un univers assez bien importé dans Hawaii Five O.

Commenter cet article