Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Helix. Saison 1. Episode 3. 274.

19 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-19-16h39m48s186.jpg

 

Helix // Saison 1. Episode 3. 274.


Je pense qu’il est impossible de ne pas tomber sous le charme de Helix. En tout cas pour un fan comme moi du travail de Ron Moore. J’ai pu lire ici et là des avis mitigés au sujet de cette série et je dois avouer que je suis un peu déçu de voir que la série n’ait pas réussi à plaire à beaucoup plus de monde. Surtout qu’au fond, tous les ingrédients, certes plus ou moins déjà vu ailleurs, fonctionnent à merveille ici. Bien que ce troisième épisode fasse des erreurs ici et là, on commence à avoir une vue d’ensemble des personnages et de leur intérêt au sein même de la série. C’est en tout cas un bon signe, prouvant également que de grand casting et son potentiel sont toujours présents même une fois passé deux premiers épisodes intenses. Je peux comprendre que l’on ait trouvé les deux premiers épisodes confus, notamment car Ron Moore s’intéresse à placer une ambiance avant même de nous parler réellement de la richesse de sa mythologie. Les personnages commencent donc à devenir de plus en plus intéressant, à être développés de façon assez intelligente. Car le but n’est pas tout faire trop vite pour se retrouver au milieu des 13 épisodes avec du remplissage.

Je préfère une série qui prenne son temps et étale sa mythologie et ses personnages petit à petit. Ce qu’il y a de fascinant tout de même avec Helix c’est le fait que cette série est terriblement belle. A l’écran elle est magnifique et je pense que personne ne pourra me contredire. C’est certainement le seul truc sur lequel on ne peut qu’être d’accord. Cette ambiance, très bien mise en scène, permet donc de se plonger de plus en plus au fin fond des petites histoires des personnages. Dans tout ça, il y a Sarah Jordan, un personnage qui commence à devenir de plus en plus important. Il y a également Julia Walker. Cette dernière est un personnage riche, intéressant qui a de quoi évoluer avec pas mal de potentiel. La manière dont ce virus créé également une certaine paranoïa dans le coeur du téléspectateur est assez fascinante. Les personnages ne sont pas électrique et je pense que c’est ce qui rend le tout encore plus efficace. Car Helix c’est une série confinée dans un seul lieu, dont il est impossible de vraiment sortir (l’Antarctique en lui même n’est pas un endroit dont on peut sortir facilement, ce n’est pas une grande ville).
vlcsnap-2014-01-19-16h38m29s159.jpgPourtant, Helix n’est pas totalement signée par le Ron Moore de Battlestar Galactica. C’est quelque chose de légèrement nouveau qu’il tente avec les personnages et je pense que tout cet environnement mystérieux permet à Helix de se concentrer avant tout là dessus avant de se concentrer sur les personnages. Je pense que certains penseront que c’est dommage mais nous sommes seulement à l’épisode 3 et jusque là, tout ce qui a été fait est fait avec beaucoup de sincérité. Et c’est tout simplement réussi. Finalement, voilà donc quelque chose qui me plait toujours autant. Après deux épisodes à l’ambiance bien particulière, Helix conserve cette ambiance léchée avec ce tout nouvel épisode. Que demander de plus en somme si ce n’est d’avoir la suite, tout de suite. Je suis cependant légèrement moins fan de toute l’histoire autour des fr!ères Farragut et Julia. Je ne sais pas à quoi m’attendre mais bon, franchement je suis déçu qu’ils ne cherchent pas à creuser le truc un peu plus. Après ce n’est pas comme si Helix n’avait pas du potentiel pour aller encore plus loin.

Note : 6.5/10. En bref, une suite efficace avec des personnages sur le devenir.

Commenter cet article