Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Helix. Saison 1. Episode 8. Bloodline.

23 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-23-16h04m58s33.jpg

 

Helix // Saison 1. Episode 8. Bloodline.


Helix continue de nous laisser avec tout un tas de questions sans réponses. Je sais bien qu’il reste encore 5 épisodes après celui-ci pour développer un peu plus l’histoire mais tout de même, cela pourrait être une bonne idée d’aller un peu plus loin rapidement. Le problème c’est que l’on se pose tout un tas de questions sans que l’on ne puisse savoir pour le moment où sont les réponses. J’ai bien envie de croire qu’il y ait une histoire d’aliens derrière Helix mais j’ai l’impression que je vais un peu trop loin. La série a constamment évoluée et c’est aussi ce qui permet de se rendre compte à quel point l’univers de cette série est particulièrement riche. Mais si l’esprit de la série est riche, je n’ai pas vraiment l’impression qu’ils veulent réellement nous donner des réponses à tout. La série passe donc par plusieurs genres de la science fiction. Ce qui débutait comme une série très proche de l’univers de The Thing de Stephen King est en train d’évoluer vers quelque chose de presque totalement différent. Ces histoires de modifications génétiques, d’évolution de l’espèce humaine (cette histoire d’yeux étranges), sans parler de la conspiration qui règne depuis le début, confrontant plusieurs univers de personnages. Dans tout ça il n’y a pas tant de gentils finalement si ce n’est pas le pauvre Billy Campbell qui reste encore une fois spectateur.

Quand est-ce que l’acteur a prévu de prendre une place d’acteur dans l’histoire ? Je me le demande encore. Le problème d’Helix finalement c’est d’avoir des tas d’idées, de les mettre dans la série, mais de ne pas savoir comment les faire évoluer. Car il manque clairement d’informations pour que le téléspectateur puisse réellement s’investir à fond dans la série. Malgré tout les problèmes que Helix impose pour le moment, « Bloodline » est l’un de mes épisodes préférés. Il y avait un mélange savoureux de SF, d’action, de mystères mais aussi Jeri Ryan. Cette dernière a beaucoup apporté à la série mine de rien et j’aurais adoré qu’elle reste un peu plus longtemps. Mais maintenant qu’elle a la tête coupé, je suppose qu’il ne risque pas de la revoir. Dommage. Cet épisode nous confirme tout de même que Hatake est le père de Julia et que Hatake et Constance étaient des amoureux transits par le passé (mais ce n’est plus tellement le cas puisque Hatake la tue à la fin sur fond de musique particulièrement joyeuse - ce qui dénote dans l’épisode et m’a beaucoup plu aussi -). Dommage que la mort de Constance ne nous en apprenne pas plus sur l’organisation secrète dont elle faisait partie, tout comme Hatake. Ce dernier est tellement silencieux que l’on ne risque pas d’apprendre grand chose de sa part.
vlcsnap-2014-02-23-15h59m46s237.jpgDans la confrontation entre Hatake et Constance, on ne sait pas vraiment lequel des deux est le pire. Si d’un côté on pourrait avoir tendance à dire que c’est Constance, notamment car Helix a énormément appuyé là dessus, je pense que le silence d’Hatake veut dire beaucoup plus. Reste donc à savoir comment tout cela va évoluer par la suite. Ce serait tout de même bête de ne pas chercher à aller beaucoup plus loin de ce point de vue là. Mais Helix semble tellement éprise de ses propres secrets qu’elle veut les garder pour elle et ne pas les partager. Du coup, on se retrouve avec une série qui manque de substance avec des personnages dont les motivations floues ne sont pas toujours intéressantes. La fin de cet épisode est d’ailleurs assez confuse mais jouissive malgré tout. C’est dans ces moments là que je me dis que finalement Helix pourrait être une série beaucoup plus surprenante (mais elle ne semble pas chercher à l’être en tout cas). Et c’est à mon grand damne bien entendu. Finalement, cet épisode est l’un des plus réussis car il gère à merveille l’ensemble de ses personnages malgré le manque cruel de réponses.

Note : 7/10. En bref, c’est toujours bien fichu d’un point de vue de l’ambiance, le casting est au poil et la fin de cet épisode bien que confuse fait son petit effet, mais cela manque encore et toujours de réponses.

Commenter cet article

4evaheroesf 24/02/2014 02:21


A peine arrivée et déjà morte, à quoi a servi Constance ?


Et j'y pense, l'organisation a envoyé Constance car l'autre cinglé ne répondait plus et maintenant c'est un super soldat de la mort qui va débarquer ?


Et pourquoi foutre sa tête dans un bocal sous la neige, je comprends pas...


En plus, aucun personnage n'est intéressant, ils pourraient tous mourir que ça me serait égal !


J'ai l'impression que la série est basé sur 80% de vide, 10% de suspense et 10% de l'histoire...


Je ne saisis pas l'intérêt de suivre cette série et pourtant je continue...