Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 1. Episode 5.

17 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-17-19h23m44s136.png

 

Hell On Wheels // Saison 1. Episode 5. Bread and Circuses.


Ce nouvel épisode de Hell on Wheels était vraiment pas terrible. Alors que la série arrivait petit à petit à faire son trou, à me faire plaisir avec son histoire, ce nouvel épisode manquait du charme que je pouvais trouver à la série. En effet, la bagarre public entre Elam et Cullen était ridicule et surtout, prendre 15 minutes de l'épisode rien que pour ça, c'était vraiment de la mauvaise foi. Je suis d'accord que l'on puisse s'arrêter sur certains détails de l'histoire, mais ce genre de trucs il ne faut pas trop forcer à mon avis. J'avais vraiment envie d'être surpris, surtout que la rivalité des deux personnages aurait pu apporter du bon à la suite des aventures, mais malheureusement ce n'est pas le cas. Au lieu de vraiment nous plonger dans ce climat de violence, on nous plonge dans un univers stérile, où l'on sent que le scénario nous force la main afin que l'on aime ce qu'il nous raconte. Sauf que je ne suis pas comme ça, je suis un rebelle moi, et je n'aime pas que l'on commande ce que je veux voir.

Cullen perd tout sens dans cet épisode. Alors que je trouvais presque que le personnage avait enfin de l'intérêt dans l'épisode précédent, un intérêt supérieur au chemin qu'il empreinte, qui est celui de la vengeance, on tente ici de nous prouver que c'est un homme qui n'a pas peur de relever tous les défis. Et c'est pas ce que j'attends d'une série comme Hell On Wheels. Elle emploi des trucs classiques du western mais c'est terrible car c'est mal foutu. J'aurais préféré un bon combat dans un bar à l'issu d'une bonne dose de whisky plutôt que ce truc programmé et surtout ridicule. Très de plaisanterie, le reste de l'épisode se concentre sur d'autres intrigues plus intéressants. Joseph Back Moon et le révèrent Nathaniel Cole se rendent en territoire Cheyenne afin d'y trouver la paix. Sauf que bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu. Cette partie de l'épisode était pas trop mal foutue et pourtant je ne suis pas forcément très fan des autochtones et résidents de ces terres.
vlcsnap-2011-12-17-19h24m34s125.pngMais l'intrigue reste malgré tout suffisamment prenante pour nous mener à son dénouement. Enfin, Lily Bell et Mr Durant discutent du futur de la construction de ce chemin de fer, une discussion qui est parfois très clairsemée. Le scénario a du mal à prendre par les tripes le spectateur, du coup, il tente de nous avoir avec diverses subterfuges. Cet épisode reste donc une mauvaise idée, une farce presque où l'on tombe dans l'excès de violence gratuite et désopilante. Je ne suis pas là pour voir une nouvelle rivalité que celles qu'ils y a déjà en place. Les personnages secondaires manquent toujours de caractère, et je ne sais pas trop si la série a réellement prévue de nous plonger un peu plus profondément dans son sujet ou si elle ne va que le survoler comme elle le fait depuis le début. Pour moi Hell on Wheels est une déception, mais une belle déception dans le sens où la série n'est pas moche et c'est déjà quelque chose d'intéressant.

Note : 4/10. En bref, un épisode très moyen, subissant la volonté de nous intéresser à une rivalité bagarreuse inutile.

Commenter cet article