Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hellcats. Saison 1. Episode 13.

2 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-02-15h41m44s201.png

 

Hellcats // Saison 1. Episode 13. Worried Baby Blues.


Envoyez la sauce ! C'est bon, Hellcats c'est pire qu'une bonne giclée. Cette série est tout simplement incompréhensible. Je sais pas, elle est à la fois un désastre ramasse miette et une série totalement assumée qui se moque des carcans et de ses détracteurs. J'aime bien cette idée car entre la scène d'ouverture et la scène de fin, cet épisode c'était du pur art. Oui, de l'art à la fois de faire des trucs si mauvais qu'on en chie dans son pantalon et des trucs si extasiant qu'on en fait encore dans son pantalon.
Tout d'abord ce calendrier. La scène de début de l'épisode était tout simplement génial. Je crois que c'est l'une des meilleures de la série. Elle était parfaite. Elle utilisant à la fois le côté sexuel de nos bombasses de Hellcats et le côté jugulant de : "Oups". Car oui, Marty en reine du barreau pour Miss Octobre, je veux pas dire, mais ça a tellement de double sens que je ne serais par quel trou… euh truc commencer. Ne parlons même pas de "je me la joue à la Marilyn Monroe". Bref, c'était parfait.
Ensuite il y a l'intrigue de Savannah qui veut que sa soeur révèle à sa mère qu'elle est enceinte et arrêter de le caché. Je crois que là, j'ai encore une fois trouvé ça drôle. De ma gorge déployée j'ai ri comme une baleine (ou un poque, je sais plus). Bref, il y a tellement de petits trucs cinglants avec la mère de Savannah qui ferait très bien l'affaire dans le rôle de "La Bitch Qui Salope Tout". Je sais pas si ce film existe mais si j'avais une mère aussi coincé du balai, je crois que je courrerais comme Heidi.
Bien sûr, Savannah d'un côté, il y a Marty de l'autre. Son histoire est couplée avec Alice et c'est dommage. On aurait pu avoir la reine du barreau eu des cours de droit pour sauver son client et tout mais non, on s'aguiche d'une anguille qui sait rien faire du tout de ses dix doigts, peut être que. ll y a quand même quelque chose de tellement superficiel dans Alice que j'ai du mal à savoir si elle a été faite sur mesure et livrer ou si elle a vraiment été conçu tel un immaculé. Cependant ça donne du cat fight dans un bureau et ça, je dis oui.
Outre passons cela, Ashley Tisdale se met enfin à chanter dans la série. Ici une version de "My First Kiss" en duo avec 3OH!3 (en guest dans l'épisode). C'était tellement bon. J'ai fait dans ma culotte. Oui. Ou encore la scène de danse sur Un-break my Heart de Toni Braxton pour le couple marié. Au final, cette série est un cas psychiatrique tellement intéressant qu'il serait intéressant d'étudier je crois.

Note : 5/10. En bref, un épisode sympathique avec toute la folie de la série.

Commenter cet article