Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hellcats. Saison 1. Episode 14.

9 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-09-18h53m23s131.png

 

Hellcats // Saison 1. Episode 14. Remember When.


Vous connaissez Photoshop je suppose non ? C'est l'outil qu'on utilise pour faire en sorte que les photoshoots des stars pour des couvertures de magazines soient aussi parfait que transparent pour les yeux. Cet épisode de Hellcats c'est justement un peu l'utilisation trop forcée de la plume libre avec ajout de point et coup de baguette magique. Je prend donc mon lasso, pour sélectionner le tout et vous en parler, mais pas en bien cher amphibiens, car du côté je te replis les jarrets et je fourre tout à la banque des intrigues graisseuses, on fait pas mieux.
Marty doit faire son initiation pour être une vraie Hellcats et cet épisode va nous utiliser des flashback pour parler des autres personnages et du pourquoi du comment elles sont maintenant toutes des cheerleaders accomplies. En utilisation mon tampon de duplication, j'ai presque oublier que le clonage parfait des intrigues n'existait pas donc voilà, d'une intrigue qui était au final classique et déjà vu dans des tas de séries sur des sororités et autres finie en eau de boudin et dans un flou arien impossible à décoder.
Voilà pourquoi j'ai décider d'utiliser le tampon de motif et de me raccrocher aux souvenirs que j'ai de Hellcats, cette série aux bons sentiments qui fait pleurer les midinettes dans leur lit à regarder l'épisode en cachette sur un 36 cm dans leur chambre. Magie ! La gomme magique fonctionne. On a donc une bonne (belle) cruche. Savannah en blonde avec des lunettes ça fait cracra, les costumiers se sont dit pour faire quelque chose qui se passe il y a quelques mois, on va la faire blonde perruque. Pour ça la palette de couleur était parfaite mais le choix final était un peu hasardeux. Le pot de peinture et le dégradé en même temps, désolé, on ne peut pas l'utiliser, ça fait très moche. Sans parler des lunettes qu'elle avait sur la tête…
Mais si c'était seulement ça car j'ai bien voulu rogner sur cette intrigue d'initiation et surtout des intrigues flashback avec le boulet Alice en premier ligne ou encore l'utilisation du split-screen pour une scène téléphonique, le genre de truc aussi kitch qu'un vieux rideau chez tes grand parents. L'éponge ne fonctionnant pas, le mode standard revient à la charge et ce cas judiciaire qui pomperait bien le dard d'un moustique mérovingien me gave plus qu'autre chose. C'est toujours la même chose et plus le filtre pixellisation fait son apparition, plus j'ai envie de trouver les toilettes les plus proches.
A vouloir trop jouer avec le flou gaussien, Digimarc, le lasso, les calques et la teinte et la saturation, et bien on se gave trop. Voilà que ce dernier épisode de Hellcats n'avait rien de bon, refait de la tête au derrière, il n'en vaut pas la peine.

Note : 2/10. En bref, les pauvres scénaristes ne connaissent pas encore assez le Photoshop des intrigues.

Commenter cet article

delromainzika 09/02/2011 21:17



Merci. :)



piouy 09/02/2011 21:15



Trop marrante ta critique! Tu as cassé l'épisode en beauté :D


Content de ne pas regarder cette série pour ma part.