Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hellcats. Saison 1. Episode 15.

16 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-02-16-18h57m43s112.png

 

Hellcats // Saison 1. Episode 15. God Must Have my Fortune Laid Away.


Il y a des fois, Hellcats peut être une série cool. Voilà un épisode qui prouve que derrière un peu de plastiques, la série sait faire quelque chose. En tout cas, elle sait bâtir. C'est déjà ça. C'est sûr que ce n'est pas la scène d'ouverture avec les pompiers ou les "firefighters" pour reprendre les dires d'Alice qui vont jeter un froid sur Memphis. Et encore moins cette scène complètement over the top au milieu de l'épisode avec tout le casting qui se met à chanter. Et enfin, la chanson de la fin, parfaite. Je l'ai adorée. J'aimerais pouvoir la trouvée d'ailleurs. L'épisode était donc bon.
Tout d'abord la soirée toge. C'était quand même énorme ce truc. Je m'attendais pas à ce que ça ressemble à ça. L'idée était généreuse, pas trop exploitée, soigneusement gardée pour ne pas être pompeuse. Non, cette intrigue était plutôt réussie. Bon, bien sûr il y a ces gens tout à fait énervant dans le casting dont je passerais sous silence les nom mais voilà quoi, je ne garde que le bon. Mais quand Hellcats s'amuse avec ses personnages ça donne quand même un ensemble assez "cachet d'aspirine" qui me donne le sourire. Oui, je ne suis pas énerve et consterné, je suis éberlué par de telles conneries qui me font rires et me plaise. Marti tente toujours de sauver avec Vanessa et Julian le pauvre Travis qui est en prison pour un fait qu'il n'a pas commis.
Toute la petite histoire avance avec ferveur et je me prend au jeu alors que c'est un des pires trucs que j'avais vu dans la série depuis le début : le côté judiciaire. C'était ridicule, mal fait, on nous plongeait semaine après semaine dans un truc pas intéressant du tout. Là, on le rend un peu plus attractif grâce à un gros coup dans le bras des scénaristes. Ils savent enfin ce que c'est que de se servir d'un stylo et d'encre. Hellcats livrait donc ici un épisode sympa, cool et tout, elle avait ce qu'il fallait là où il fallait. Des couilles ? Non. Quand même pas. Mais c'est quand même pas la pire série que la CW est faite. On se souvient encore de certaines daubes incommensurables comme Privileged. Mais passons.

Note : 6/10. En bref, un bon épisode de Hellcats. Je vais pas sûrement le pire souvent donc profitez en.

 

P.S : Si quelqu'un trouve les crédits musicaux de l'épisode, je les veux bien alors merci d'écrire un petit commentaire pour me donner ces derniers.

Commenter cet article

delromainzika 16/02/2011 22:02



Merci merci merci :$



Miguel 16/02/2011 21:58



Featured Music:
"Big One Coming" by Death Ships
"Chasing The Dream" by Alex Kassel
"Dream Come True" by Mozella
"Heather Remind Me How This Ends" by Dolorean
"I Be That" by Elise Estrada
"Push It Up" by Adam H.
"Redemption Song (by Bob Marley)" by Aly Michalka & Ben Cotton
"Second Chance" by The Ontic feat. Jenny Radelet
"Shout (by the Isley Brothers)" by Robbie Jones & Elise Estrada
"Top of the World" by Colorsound
"Whoa" by Elise Estrada [edit]



delromainzika 16/02/2011 21:12



Merci :)



Hosshardkor 16/02/2011 21:11



Pour les crédits tu vas sur le site de la CW puis Hellcats puis music et tu tombes direct sur les titres de cet épisode