Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hellcats. Saison 1. Episode 20.

5 Mai 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-05-05-19h03m34s219-copie-1.png

 

Hellcats // Saison 1. Episode 20. Warped Sister.


Ce que Hellcats sait parfois faire et pas faire c'est simple : les sentiments. Il y a des épisodes où le barbarisme des scénaristes donnait des choses grandiloquentes sans aucun sens. Ici ce n'est pas le cas. Peut être que la musique à permis d'apaiser les esprits, c'est en tout cas ce que je me demande. La réussite de cet épisode tient en une poignée de choses pourtant : la sororité, autrement dit les relations entre soeurs et femmes. On avait peu d'hommes dans l'épisode, ils n'étaient qu'au second plan et ça aide.

Dans l'épisode précédent, Savannah perdait sa bourse d'étude. Elle retrouve ici de l'argent grâce à son père sauf que cet argent est fraudé. L'histoire du père de Savannah n'était pas mauvaise, le traitement dans l'épisode était cependant trop caricatural et peut être trop exagéré mais les bonnes scènes sont là. Ashley Tisdale est toute mignonne avec ses larmes ruisselantes sur sa peau. Du côté de Savannah encore, sa soeur Charlotte est enceinte et elle organise alors une baby-shower. C'est alors que c'est le clash entre elle et Nasty Kathy. C'était à la fois drôle et propices aux moments plus exaltant. La série sortait un peu du train collégial qui la rend souvent trop fade et superficielle. Elle sort enfin des intrigues.
vlcsnap-2011-05-05-18h57m05s173.pngMarti tente toujours de retrouver son père et va découvrir qu'elle a une demi-soeur. Julian fût un personnage à la  hauteur. Les petits duos à la guitare sont excellents et légers. C'était finalement ce que je voulais voir dans la série. La petite course poursuite dans la rue c'était peut être la scène too-much mais j'avoue avoir trouvé ça au moins drôle et joyeux. Pourquoi pas. Au final, ce nouvel épisode de Hellcats regorge de biens meilleurs choses que prévu. En reprenant en main ses héroïnes, elle s'approprie quelque chose de plus intime et personnel ce qui donne un peu de vie à la série. A deux épisodes de la fin quand même…

Note : 7/10. En bref, je dirais que c'est l'un des meilleurs épisodes de Hellcats. Sa simplicité, son côté émouvant et ses intrigues, voilà ce qu'il fallait pour que ce soit moins superficiel et ressemblant à une sorte de cryogénisation du botox de la mère de Marti.

Commenter cet article