Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hellcats. Saison 1. Episode 9.

11 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-11-20h16m23s234.png

 

Hellcats // Saison 1. Episode 9. Finish What We Started.


Guilty pleasure de l'année ? Je pense pas mais série débile profonde qui sait quand même y faire ? Oui. Je sais pas, il y a quelque chose dans ce nouvel épisode qui me fait aimé la série. Oui, je sais, c'est là que commence pour moi la sénilité. J'en convient. Mais voilà, je sais pas, c'est dure comme un carambar, et doux comme un caramel. Depuis l'épisode précédent, j'ai l'impression d'être captiver, que mon attention ne s'intéresse qu'à Hellcats ? Non quand même pas mais voilà.
Hellcats développe un peu plus ses personnages dans ce nouvel épisode et je crois que depuis que les audiences vont mal, j'aime bien. Enfin, aimer est un bien grand mot qui ne veut rien dire ici car on ne peut pas objectivement aimé une série de genre mais voilà, disons que le serpent m'a charmé. C'est donc un effet boomerang que je me prend en plein dans la tête comme jamais.
Tout d'abord Savannah. J'aime bien la relation avec sa soeur qu'on n'avait pas vu depuis le pilote si mes souvenirs sont bon. Bref, cette relation aussi écologique qu'une serviette hygiénique était bien sympathique à suivre. Savannah qui se retrouve dans l'équipe de sa soeur c'était assez drôle, un peu comme celle qui arrive a avoir la gloire qu'elle voulait. Pour ce qui est de Marti, elle va poursuivre son affaire trouvé en cours de droit. C'est souvent débile et pas très joué mais ça à le mérite d'être aussi prenant qu'une colle permanente. Enfin, l'affaire des plus grands s'intéresse à des bouts de papiers et des bouts de chiffons. Autant dire pas forcément le truc le plus intéressant.
Au final, voilà, je sais pas ce qui m'est arrivé quand j'ai écris ces lignes, c'est tout un ensemble, une sorte de pot pourri d'un ressenti sur un épisode ma foi, pas si catastrophique ça car fourmillant d'idée ridicule parfois mais drôle et de l'autre, de bons sentiments et d'une gentillesse intéressante.

Note : 5/10. En bref, quand d'autre commence à abandonner Hellcats, moi non ! Et NA !

Commenter cet article