Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hemlock Grove. Saison 1. Episodes 10 et 11.

25 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hemlock Grove

vlcsnap-2013-05-25-18h57m25s142.png

 

Hemlock Grove // Saison 1. Episodes 10 et 11. Who God Wants / The Price.


Après quatre épisodes assez peu concluant, Hemlock Grove reprend du poil de la bête (littéralement) avec deux épisodes particulièrement passionnants. Cette nouvelle salve d'épisodes était réellement pas mauvais dans le sens où Hemlock Grove parvient à exploiter son univers avec justesse. Dans un premier temps avec la pleine lune dans "Who God Wants". C'était l'occasion rêvée de mettre en avant une dernière fois le personnage de Clementine Chasseur. Je l'aime bien elle. Elle a apporté pas mal de bonnes choses dans Hemlock Grove. Bien que son destin reste encore à deviner (le cliffangher de "The Price" est là pour nous rappeler qu'elle est toujours là), je suppose que le tout aura encore énormément de choses à nous révéler. Ce qu'il y a de bien avec la série c'est qu'elle nous invite de plus en plus dans ce monde paranoïaque où les actes les plus cruels sont commis par des personnages mais dont on ne connait pas (encore) l'identité. On peut se douter que Peter est celui qui a tué les filles du shérif Sworn, mais au fond, on ne peut pas en être certain.

Surtout que j'imagine mal Hemlock Grove être une adepte des twists et des réponses faciles. Du coup, je suis certain que la série nous réserve de belles surprises. Il n'était pas complexe de faire le lien entre le fait que Peter soit affamé le lendemain matin de sa transformation et le fait que les filles du shérif ait été sauvagement assassinées par une créature. Sauf que l'on ne sait pas vraiment si c'est Peter ou non. Cela permet encore une fois de semer la discorde entre lui et Roman. Surtout que Roman n'est pas venu en aide au loup garou kidnappé par Chasseur. Il y avait cependant une petite scène assez cocasse et surtout assez étrange qui permet de voir à quel point les deux tiennes à l'un à l'autre et que cela peut même devenir plus que de l'amitié dans la tête du téléspectateur suivant comment il interprète les choses que la série développe ("I saw you. Changing back, you know... It was fucking beautiful"). Par ailleurs, ce que je trouve de fascinant encore une fois c'est le fait que la série joue encore sur les capacités étranges des Godfrey.
vlcsnap-2013-05-25-20h42m54s207.pngCette famille est de plus en plus étrange, surtout le personnage d'Olivia. Famke Janssen a mis du temps à se révéler dans la série et c'est pas plus mal qu'elle soit enfin exploité à sa juste valeur. Le personnage d'Olivia a tellement de choses à nous raconter. Et le fait qu'elle reste mystérieuse, qu'elle soit ici et là sans vraiment que l'on sache qu'elle sait tout ce que son fils fait. Tout cela rend le personnage encore plus pervers mais aussi de plus en plus intriguant aux yeux du téléspectateur. Le propre d'Olivia est avant tout de former son fils. Le moment où elle lui introduit l'arme familiale afin de tuer du loup garou m'a beaucoup plu dans "The Price". C'était un moment tellement bien foutu. Hemlock Grove ne perd pourtant pas des yeux qu'elle est une série B mais ce n'est pas un défaut. Surtout quand elle nous offre des trucs aussi jouissifs que dans ces deux épisodes. Comme la mort des filles du shérif par exemple. La réalisation, la manière de balancer le sang (on sent qu'il y a tout un tas de gens avec des seringues de faux sang derrière la caméra), … tout s'imbrique avec une telle efficacité.

La relation entre Peter et Roman prend pas mal de ces deux épisodes et je pense que c'est justement ce qui rend ces deux épisodes bien plus intéressants. Tout tourne autour de ces deux là. D'un côté parce que Roman est déterminé à capturer le tueur, et de l'autre car Peter commence à douter. Il y a une certaine rivalité chez les deux personnages bien que tous les deux savent ce qu'il y a dans la tête de l'autre. Le moment où Peter a failli se faire capturer au début de "The Price" était un autre de ces grands moments de suspense que seule Hemlock Grove sait réellement nous offrir. Finalement, ces deux nouveaux épisodes sont assez sympathiques dans leur ensemble et parviennent alors à faire décoller la série dans une direction bien plus agréable qui ne nous fait pas regarder de trop près certains défauts agressifs comme le visuel par exemple toujours aussi laid. Mais voilà, je pense que l'on peut être indulgent quand le scénario est de bonne facture. Un peu comme avec les fonds verts de Once Upon a Time.

Note : 6/10 et 6.5/10. En bref, une belle montée en puissance pour une série qui se donne enfin les moyens de faire frétiller ses téléspectateurs.

Commenter cet article